Ippy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la République centrafricaine
Cet article est une ébauche concernant la République centrafricaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ippy
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Préfecture Ouaka
Démographie
Population 15 196 hab. (2003[1])
Géographie
Coordonnées 6° 15′ 46″ nord, 21° 11′ 53″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République centrafricaine

Voir sur la carte administrative de République centrafricaine
City locator 14.svg
Ippy

Ippy est une ville de République centrafricaine située dans la préfecture de Ouaka dont elle constitue l'une des cinq sous-préfectures.

Géographie[modifier | modifier le code]

La localité est située à 113 km au nord-est du chef-lieu de la Ouaka: Bambari, par la route nationale RN5 reliant Bambari à Bria.

Communes limitrophes de Ippy
Baïdou-Ngoumbourou Ippy Yéngou

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la reprise des combats en décembre 2012 entre les FACA loyalistes et la coalition rebelle de Séléka la ville tombe aux mains des rebelles[5],[6].

Quartiers[modifier | modifier le code]

La ville de Ippy est constituée de 35 quartiers recensés en 2003 : Anciens-Combattants, Andjikama, Andjikama 2, Atongo-Wai, Aviation, Baidou, Balenda, Balene, Bechard, Bougouyo 1, Bougouyo 2, Briqueterie, Centre-Ville, Grohondji, Issene, Kongbo-Mid, Koudounguere, Kpetene, Ndeyesse, Ndjingra, Ndoldji, Ngbenga, Oro 1, Oro 2, Oualida, Pourandji, Rebingui, Redina, Sekossi, Serapou, Socada, Yakania 1, Yakania 2, Yetomane, 1, Yetomane 2.

Villages[modifier | modifier le code]

La commune compte 29 villages en zone rurale recensés en 2003 : Abolo, Aro-Mafoungueu, Badanendji, Bougouyo 4, Folo, Kindigo, Kinguili, Kombla, Kpotolo, Kroi-Kanga, Latiyou, Lego, Lekpa, Letrogo, Maboudjo, Mbiako, Mbreyanda, Mouzeregba, Ndahoya-Donzo, Ndahoya-Kerela, Ngafoyo, Ngbazza, Ngolemanga, Ogo, Savoneka, Tihi, Wamoundjou, Warehou, Zoubingui-Grahoya[7].

Société[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique Saint François-Xavier d'Ippy fondée en 1935 dépend du diocèse de Bambari.

Éducation[modifier | modifier le code]

La commune dispose de 6 écoles en 2015 : Ngbazza, Katcharabo, Mazoumbou, école Gobouyo à Ippy Centre, Ndjanga et Ngolomanda[8].

L'enseignement secondaire est assuré au lycée Etienne Goyémédé d'Ippy.

Économie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population des villes de RCA
  2. (en) Richard Bradshaw et Juan Fandos-Rius, Historical Dictionary of the Central African Republic, Rowman & Littlefield, (ISBN 9780810879928)
  3. Pierre Kalck, Histoire centrafricaine: des origines à 1966, p. 252 ; Ed. L'Harmattan, 1992 (ISBN 2296271537)
  4. Centrafrique Presse, 26 novembre 2011
  5. Centrafrique: Bangui sous la menace des rebelles dans Le Figaro du 27 décembre 2012.
  6. La France n'est pas en Centrafrique pour y protéger «un régime» dans Libération du 27 décembre 2012.
  7. RGPH 2003, Recensement général de la population et de l’habitat, 2003
  8. Tableau des écoles de République centrafricaine, exercice du 14 mars 2015