Bouca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la République centrafricaine
Cet article est une ébauche concernant la République centrafricaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bouca
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Préfecture Ouham
Démographie
Population 12 280 hab. (2003[1])
Géographie
Coordonnées 6° 30′ 26″ Nord 18° 16′ 31″ Est / 6.5072524, 18.2753277
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République centrafricaine

Voir sur la carte administrative de République centrafricaine
City locator 14.svg
Bouca

Bouca est une ville de République centrafricaine située dans la préfecture d'Ouham dont elle constitue l'une des cinq sous-préfectures.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bouca se trouve à l'est de Bossangoa sur les rives de la rivière Fafa. Elle est située sur la route nationale RN4 entre Damara et Batangafo.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1905, Fondation du poste français de Bouca
  • En 1907, Bouca est chef-lieu du cercle de l’Ouham (incluant le territoire de l'Ouham-Pendé). De 1910 à 1912, Bouca est chef-lieu de la Circonscription de l’Ouham, puis de l'Ouham-Fafa à partir de 1911. Après le , elle est constituée des trois subdivisions de Bouca, Marali et Ndili, elle le restera jusqu’en 1915. Le , la subdivision de Marali est supprimée et rattachée à Bouca.
  • En 1928, la Société textile africaine installe une usine d'égrenage, cette société cotonnière deviendra plus tard la Cotonaf[2].
  • , Création du District de Bouca, dans la circonscription de l’Ouham.
  • , Bouca devient chef-lieu de sous-préfecture dans la Préfecture de l’Ouham[3].

Lors de la guerre civile centrafricaine, en septembre 2013, près de 700 maisons sont brûlées et une centaines d'habitants et de combattants tués dans des heurts et des représailles lors des combats de Bouca.

Administration[modifier | modifier le code]

La sous-préfecture de Bouca est constituée des quatre communes de Bouca-Bobo, Fafa-Boungou, Lady-Gbawi et Ouham-Fafa.

Société[modifier | modifier le code]

Depuis 1955, la localité est le siège de la paroisse catholique Saint François d’Assise de Bouca, elle dépend du diocèse de Bossangoa. Elle compte une communauté religieuse catholique de la congrégation des Filles de Marie Missionnaires.

Économie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population des villes de RCA
  2. Auguste Chevalier, Revue internationale de botanique appliquée et d'agriculture tropicale : La culture du Cotonnier au Congo belge et en Afrique Equatoriale Française (no 343-344), , bulletin pp. 275-279
  3. Loi 60-179 du 23 janvier 1961 portant création des préfectures et des sous-préfectures sur le territoire de la République Centrafricaine