Kouango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kouango
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Préfecture Ouaka
Pcode commune 4341
Démographie
Population 6 984 hab. (2003[1])
Population communale 27 427 hab. (2015)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 4° 59′ 37″ nord, 19° 58′ 27″ est
Superficie communale 148 647 ha = 1 486,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République centrafricaine

Voir sur la carte administrative de République centrafricaine
City locator 14.svg
Kouango

Kouango est une ville de République centrafricaine située dans la préfecture de Ouaka dont elle constitue l'une des cinq sous-préfectures.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à 139 km au sud-ouest du chef-lieu de la Ouaka : Bambari par les routes régionales RR15 et RR13. Elle se trouve sur la rive droite de la rivière Oubangui, en amont du confluent de la rivière Ouaka et fait face à la République démocratique du Congo sur l'autre rive de l'Oubangui qui marque la frontière. La commune s'étend d'une part sur la rive droite de l'Oubangui, et vers le nord sur l'axe Kouango-Grimari (RR 13)

Communes limitrophes de Kouango
Galabadja Lissa Azengué-Mindou
Congo RDC Kouango Cochio-Toulou
Congo RDC Yabongo

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Kouango est contrôlée par la Seleka[2] et les ex-Seleka depuis le [3].

Administration[modifier | modifier le code]

La sous-préfecture de Kouango est constituée des trois communes de Kouango, Azengué-Mindou et Cochio-Toulou. La population urbaine de la ville est répartie dans 25 quartiers recensés en 2003: Arabe, Banga Centre, Bassebangaye, Bornou 1, Bornou 2, Bouda-Centre, Boukou, Chone-Nzapa, Combattant, Dama, Dougourou, Gbaka 2, Gbalasset, Gbambongo, Gbassako, Gbaya, Mono-Bouba, Ngbadourou, Ngoula, Ngoulaboungou, Petroca, Siao, Somba, Tohou, Verre Gouala.

Villages[modifier | modifier le code]

En zone rurale, la commune de Kouango compte 89 villages recensés en 2003 : Baguiro, Bambongo, Bangba, Belembe, Bolo 1, Bolo 2, Botto, Chenda, Chongbanzapa, Damba, Danda 1, Danda 2, Danda 3, Demanda, Djawa 1, Djawa 2, Doungba-Yango, Ferme Sokambi, Ferme Sokambi Achille, Gbabate, Gbadengue, Gbaga 1, Gbaga 3, Gbagomara, Gbagouba, Gbaguembele, Gbakondji, Gbama, Gbamassa 1, Gbamassa 2, Gbamouko, Gbamoungue, Gbanga 1, Gbanga 1, Gbanga 2, Gbanga 2, Gbanga 3, Gbangui, Gbanguime, Gbazaga, Gouasse 1, Gouasse 2, Gouasse 3, Grapou, Iri, Kamba, Karawa, Kedja 1, Kedja 2, Kolekpa, Komba, Kpangba 1, Kpangba 2, Lawa-Gawa, Legba, Lema, Lengue, Lindao, Mbagoro, Mbalango, Mbele, Mboroma 1, Mboroma 2, Mono 1, Mono 2, Ngalangba, Ngbada, Ngbadourou 1, Ngbadourou 2, Ngbadourou 3, Ngbaka, Ngbazia 1, Ngbeda, Ngoula 1, Ngoundjou 1, Ngoundjou 2, Odjo, Omba 1, Omba 2, Sorowo, Tchoua, Tingba, Toko-Ippy, Toko-Kotta, Verre 2, Yamboko, Yamongo, Zouhou 1, Zouhou 2[4].

Société[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

L'enseignement fondamental est assuré par 5 écoles: Centre I Garçons, Centre II Filles, Gbadengue, Maïgari, Ngoungao-Wazangba[5].

Cultes[modifier | modifier le code]

La localité est le siège de la paroisse catholique Saint Nicolas de Kouango fondée en 1955, elle dépend du diocèse de Bambari.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville est reliée au port de Sao à Bangui par des navettes fluviales en baleinières sur l'Oubangui[6].

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Antoine Darlan (1915-1974), homme politique impliqué dans l'indépendance de la République centrafricaine est natif de Kouango.
  • Georges Darlan (1920-1965), homme politique, Président du Conseil représentatif de l'Oubangui-Chari, frère cadet d'Antoine Darlan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population des villes de RCA
  2. RJDH, Kouango : Des rebelles de la Séléka s'attribuent les postes administratifs, 7 mars 2013
  3. RJDH, Les ex-Séléka mettent en vente les tôles de certains bâtiments administratifs à Kouango, 17 mai 2016
  4. RGPH 2003, Recensement général de la population et de l’habitat, 2003
  5. Nations Unies, Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) Reliefweb, Écoles de la Ouaka, 31 janvier 2013
  6. Noura Oualot, RJDH, Centrafrique : Les voyages fluviaux Bangui-Kouango suspendus pour une semaine, 11 août 2016