Damara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Damara (homonymie).
Damara
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Préfecture Ombella-M'Poko
Démographie
Population 6 196 hab. (2003[1])
Géographie
Coordonnées 4° 57′ 22″ nord, 18° 41′ 54″ est
Divers
Surnom Damara la séduisante
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République centrafricaine

Voir sur la carte administrative de République centrafricaine
City locator 14.svg
Damara

Damara est une ville de République centrafricaine située dans la préfecture d'Ombella-M'Poko dont elle constitue l'une des six sous-préfectures.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située sur la route nationale 2 (RN 2) à 75 km au Nord-Est de Bangui (PK 0). Elle est un carrefour à l'extrémité de la route nationale 4 (RN 4) qui conduit en direction du Nord à la frontière tchadienne.

Communes limitrophes de Damara
Bogangolo Ngoumbélé
Boali Damara Galafondo
Bimbo Drapeau de la République démocratique du Congo Wango

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 31 juillet 1912, Création de la Subdivision de Damara, partie de la circonscription de l'Ombella-Mondjo.
  • 16 octobre 1946, Création du District de Damara[2].
  • 23 janvier 1961, Création de la Sous-préfecture de Damara[3].

Lors de la reprise des combats en décembre 2012 entre les FACA loyalistes et la coalition rebelle de Séléka, la ville est une position stratégique pour l'avancée sur Bangui[4],[5].

Économie[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

La Sous-préfecture de Damara constitue une circonscription électorale législative depuis 1993.

Députés de Damara
Date d'élection Identité Parti
1993 René Bandakpara PSD
1998 Éric Sorogonpé Zoumandji MLPC
2005 Éric Sorogonpé Zoumandji MLPC
2011 Faustin Archange Touadéra KNK
2016 Étienne Selekon[6],[7] indépendant
Nestor Mamadou Nali majorité présidentielle

Personnalités[modifier | modifier le code]

Félix Éboué est chef de la Subdivision de Damara de 1912 à 1914[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population des villes de RCA
  2. Juan Fandos-Rius, Jacques Serre, Subprefectures of the Central African Republic, 5 août 2009
  3. Loi 60-179 du 23 janvier 1961 portant création des préfectures et des sous-préfectures sur le territoire de la République Centrafricaine
  4. Centrafrique: Bangui sous la menace des rebelles dans Le Figaro du 27 décembre 2012.
  5. La France n'est pas en Centrafrique pour y protéger «un régime» dans Libération du 27 décembre 2012.
  6. Étienne Selekon suppléant du Président de la République Faustin Archange Touadéra, devient député titulaire puis décède en janvier 2017
  7. Sylvestre Sokambi, RJDH, Des élections partielles en vue après la mort du député de Damara, 24 janvier 2017
  8. http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/318.html