Mbomou (préfecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

5° 00′ N 23° 30′ E / 5, 23.5

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbomou (homonymie).
Mbomou
Localisation de la préfecture de Mbomou en République centrafricaine
Localisation de la préfecture de Mbomou en République centrafricaine
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Préfecture Mbomou
chef-lieu Bangassou
Sous-préfectures Bakouma, Bangassou, Gambo, Ouango, Rafaï
Démographie
Population 164 009 hab. (2003)
Densité 2,7 hab./km2
Géographie
Superficie 6 115 000 ha = 61 150 km2

Mbomou est l’une des seize préfectures de République centrafricaine. Elle est située dans le sud-est du pays et tient son nom de la rivière Mbomou, affluent de l'Oubangui, qui la sépare de la République démocratique du Congo, au sud.

Sa superficie est de 61 150 km² pour une population de 164 009 habitants en 2003[1]. Son chef-lieu est Bangassou.

Administration[modifier | modifier le code]

La préfecture du Mbomou constitue avec la Basse-Kotto et le Haut-Mbomou, la région du Haut-Oubangui, portant le numéro 6 de la République centrafricaine[2] .

Sous-préfectures et communes[modifier | modifier le code]

La Mbomou est divisée en cinq sous-préfectures et dix communes[3] :

Les dix communes de la Mbomou sont constituées de 413 villages.

Sous-préfectures communes superficie
(km²)[4]
population
(hab. 2015)[5]
villages
(nbre 2003)[6]
quartiers
(nbre 2003)[6]
Bakouma Bakouma 17 511,30 27 121 63 0
Bangassou Bangassou 51,78 39 611 0 49
Sayo-Niakari 696,06 16 045 47 0
Voungba-Balifondo 3 964,80 8 893 26 0
Zangandou 2 660,40 17 087 42 0
Gambo Gambo 5 189,45 13 087 43 0
Ngandou 1 227,17 12 591 53 0
Ouango Ouango 1 068,97 23 602 59 0
Ngbandinga 265,84 30 210 60 0
Rafaï Rafaï 27 673,11 17 940 48 0

Préfets[modifier | modifier le code]

  • Didier-Dieudonné Marcel Adopiat, du 18 août 1973 au 17 septembre 1975
  • Jean-Jacques Saganza, à partir du 17 septembre 1975
  • Pierre-Michel Sokambi, à partir du 21 septembre 1981
  • Antoine Gomongo, à partir du 6 mai 1982
  • Faustin Ntelnoumbi, du 25 avril 2002 au 22 avril 2003
  • Guy-Bomek Bokoutou[7], du 22 avril 2003 au 13 octobre 2004
  • Gabin Serge Nakombo, du 13 octobre 2004 à 2005
  • Rémy Sem Ndouto[8], à partir de 2005
  • André Sibalé
  • Moktar Didjani, depuis le 22 mai 2013[9]

Économie[modifier | modifier le code]

La préfecture se situe dans la zone de cultures vivrières à mil et manioc dominants, maïs, courges et haricots. La région située à l'Est du Mbari produit du café. La pêche fluviale traditionnelle est pratiquée sur les rivières Mbomou et Ouara. Les ressources minières sont constituées par les gisements non exploités d'uranium de Bakouma et de lignite à Nzako[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.stat-centrafrique.com/Donnees/donnees%20structurelles/demographie/population%20prefecture.htm
  2. loi 96.013 du 13 janvier 1996, portant création des régions
  3. OCHA, Reliefweb, Atlas administratif de la République centrafricaine 2013
  4. Nations Unies OCHA, Humanitarian Response, Pcode 15 janvier 2015
  5. Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies, Humanitarian Response, Projection population 2015 de la RCA.
  6. a et b Recensement général de la population et de l'habitat, 2003
  7. décret 03.019 du 22 avril 2003, http://www.sangonet.com/ActualiteC16/prefets_16_decrets_nett.html
  8. http://archive.today/0aPR
  9. décret 13.109 du 22 mai 2013, http://www.journaldebangui.com/article.php?aid=4916
  10. Atlas de l'Afrique, Éditions du Jaguar, Paris, 2011 (ISBN 978-2-86950-465-3)