Laurentides (montagnes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Québec image illustrant la montagne
Cet article est une ébauche concernant le Québec et la montagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laurentides.
Laurentides
Localisation des Laurentides au Québec.
Localisation des Laurentides au Québec.
Géographie
Altitude 1 181 m, Mont Raoul-Blanchard
Massif Bouclier canadien
Longueur 2 000 km
Largeur 600 km
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Québec
Géologie
Âge 1 milliard d'années
Roches Gneiss, migmatite, anorthosite, charnockite, syénite

Les Laurentides sont une large chaîne de montagnes québécoises qui s'étend de l'Outaouais jusqu'au Labrador et qui marque le rebord méridional du bouclier canadien.

Les Laurentides font partie de la province géologique de Grenville, socle de roches ignées érodées, qui est l'une des formations géologiques les plus âgées du monde. En effet, avec certaines régions du Groenland et de l'Australie, le bouclier Canadien figure parmi les plus vieilles régions physiographiques du monde : les Laurentides ont fini de se former il y a environ un milliard d'années. Cette chaîne de montagnes était à l’époque aussi haute que l’Himalaya actuel.[réf. souhaitée]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom des Laurentides a été donné en 1845 par l'historien François-Xavier Garneau dans son Histoire du Canada. Il y écrit : « Cette chaîne n'ayant pas de nom propre et reconnu, nous lui donnons celui de Laurentides qui nous paraît bien adapté à la situation de ces montagnes qui suivent une direction parallèle au Saint-Laurent. » Avant ce baptême, certaines parties du massif ont porté des noms spécifiques, soit les monts Pirénées, les monts Trinité, les monts Pelés et les Pays d'en Haut. Le nom a été rapidement adopté par le public après sa création et a été réutilisé dans divers toponymes. Par exemple, la municipalité du village de Saint-Lin prend le nom de ville des Laurentides en 1883. Au Nord de Québec, le parc des Laurentides, maintenant la réserve faunique des Laurentides est créée en 1895. Le nom Laurentides sert à désigner une région administrative au nord de Montréal et la municipalité régionale de comté comprenant Mont-Tremblant et Sainte-Agathe-des-Monts[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Les Laurentides constituent au Québec le rebord méridional du Bouclier canadien. Elles s’étendent du lac Témiscamingue à l'ouest jusqu'au Labrador à l'est[1].

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Les Laurentides vues depuis le mont Acropole des Draveurs dans le parc national des Hautes-Gorges, Charlevoix, Québec, Canada

Principales subdivisions[modifier | modifier le code]

Les Laurentides en rose

Laurentides location map.jpg


No  Nom Région administrative Point culminant Altitude Coordonnées
1 Monts Groulx[2] Côte-Nord Mont Veyrier 1 104 m 51° 26′ 53″ N 68° 41′ 16″ O / 51.4481, -68.6878
2 Montagnes Blanches[3] Saguenay–Lac-Saint-Jean 859 m 51° 20′ 52″ N 70° 30′ 28″ O / 51.347780555556, -70.507769444444
3 Monts Valin[4] Saguenay–Lac-Saint-Jean Pic Dubuc 984 m 48° 36′ 47″ N 70° 47′ 48″ O / 48.6131, -70.7967
4 Massif du lac Jacques-Cartier[5] Capitale-Nationale Mont François-De Laval 1 082 m 47° 18′ 35″ N 70° 49′ 55″ O / 47.309722222222, -70.831944444444
5 Massif du Mont-Tremblant[6] Laurentides Pic Johannsen 930 m 46° 14′ 57″ N 74° 33′ 35″ O / 46.249138888889, -74.559830555556
6 Collines de la Gatineau[7] Outaouais Mont Sainte-Marie 560 m 45° 55′ 45″ N 75° 51′ 51″ O / 45.929161, -75.864169

Protection du territoire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les Laurentides », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de toponymie,‎ (consulté le 13 février 2016).
  2. « Monts Groulx », Commission de toponymie du Québec (consulté le 21 février 2016)
  3. « Montagnes Blanches », Commission de toponymie du Québec (consulté le 19 février 2016)
  4. « Monts Valin », Commission de toponymie du Québec (consulté le 19 février 2016)
  5. « Massif du lac Jacques-Cartier » (consulté le 18 février 2016)
  6. « Mont Tremblant », Commission de toponymie du Québec (consulté le 19 février 2016)
  7. « Parc de la Gatineau » (consulté le 16 mars 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]