Carnaval d'hiver de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Palais de glace, Carnaval d'hiver de Montréal, 1887

Le Carnaval d'hiver de Montréal[1] qui a eu lieu en février de 1883 à 1889[2], fut un des premiers grands événements festifs d'Amérique et a amené de nombreuses innovations qui ont marqué l'histoire de Montréal et celle du milieu des événements.

Fondation[modifier | modifier le code]

Affiche de 1889

C'est lors du banquet annuel de 1882 du Montreal Snowshoe Club que l'avocat montréalais M.R. McGibbon lance l'idée de créer un carnaval montréalais[3]. Dès l'année suivante, M. McGibbon inaugure, au Square Dominion, le premier Carnaval d'hiver de Montréal[4]. Matthew Hamilton Gault en sera le premier commissaire. Ce Carnaval a amené plusieurs innovations :

1) Il s'agissait du premier Carnaval d'hiver d'Amérique et un des premiers événements festifs à avoir jamais eu lieu.

2) Pour la première fois, un événement était créé officiellement pour générer du tourisme. On y avait même prévu une salle de presse pour les journalistes étrangers.

3) M. McGibbon inaugure en 1883, au Square Dominion, le premier palais de glace jamais construit en Amérique du Nord et le premier construit depuis plus de cent ans soit depuis celui de l'impératrice Anne Ire de Russie à Saint-Pétersbourg en 1740[5].

4) On y présente, dès 1883, le premier tournoi de hockey annuel de l'histoire[6].

En 1883, les pôles d'activité étaient d'abord situés au Square Dominion et au parc du Mont-Royal, en raison de la proximité des clubs sportifs anglophones. D'autres lieux allaient se rajouter en 1885.

Palais de glace[modifier | modifier le code]

La conception des palais de glace du Carnaval d'hiver de Montréal fut confiée à l'architecte montréalais Alexander Cowper Hutchison en 1883. De plus petite taille que ceux qui lui succéderont, ce palais de glace servit aussi de prototype afin de vérifier la résistance de la glace en tant que matériau. L'expérience se révélant concluante, il assuma donc par la suite l'élaboration à Montréal des palais de 1884, 1885, 1887 et 1889.

De tous les palais, le fort de 1885 représente sa plus grande réalisation. Érigé au coût de 5 000 $, il nécessita près de 12 000 blocs de glace découpés à même la surface du fleuve Saint-Laurent et fut doté d'un éclairage électrique ornemental, muni de lampes à arc. En 1886, alors que Montréal annule son carnaval à cause d'une épidémie de petite vérole, la ville de Saint-Paul au Minnesota embauche Hutchison pour la conception de son premier palais de glace[7].

Programmation du Carnaval[modifier | modifier le code]

Les activités du Carnaval étaient diversifiées : les promenades en traîneaux, les randonnées de raquettes à l'île Sainte-Hélène et au parc du Mont-Royal, les courses en traîne sauvage ainsi que les mascarades en patins ponctuaient le programme des activités carnavalesques pendant près d'une semaine.

On y a organisé des tournois de curling et de hockey sur glace.

L'apothéose de la fête survenait avec la simulation de l'attaque du palais de glace par des clubs de raquetteurs, sous une pluie de feux d'artifice. Le Carnaval d'hiver de Montréal fit également sa renommée grâce à la tenue de grands galas comme les grands galas à l'hôtel Windsor et les mascarades au Victoria Skating Rink, où étaient conviés le Gouverneur général du Canada et des notables américains, canadiens et montréalais. La clôture du carnaval se faisait enfin au Square Dominion avec un feu d'artifice.

Tournois de hockey[modifier | modifier le code]

Tournoi de hockey sur glace de 1884 du Carnaval d'hiver à l'Université McGill

En 1883, les responsables du Carnaval demandent à l'Association athlétique amateur de Montréal (également connue sous le sigle MAAA) d'organiser un premier tournoi de hockey sur glace dont la popularité prenait de l'ampleur à Montréal. En collaboration avec l'Université McGill, ils organisent le premier tournoi de hockey, à l'extérieur, sur le fleuve Saint-Laurent. Quatre équipes y participent et l'Université McGill remporte ce premier tournoi.

En 1884, le Ottawa Hockey Club est la première équipe de l'extérieur de Montréal à participer au tournoi. Les Victorias de Montréal remportent le tournoi qui est joué sur le terrain de l'Université McGill.

En 1888, le nouveau Gouverneur général du Canada, Lord Stanley, impressionné par le premier match de hockey auquel il assiste pendant le Carnaval de Montréal, décida de créer un trophée pour récompenser la meilleure équipe lors du tournoi de 1889, trophée qui deviendra par la suite la Coupe Stanley.

Le tournoi de hockey est organisé annuellement jusqu'en 1889.

Fin du Carnaval[modifier | modifier le code]

Le Carnaval connaîtra sa dernière édition en 1889. Les coûts croissants, des difficultés de financement et la concurrence de villes comme Saint Paul au Minnesota[8], Saratoga et Albany qui avaient développé de nouveaux carnavals d'hiver concurrents amenèrent les dirigeants à cesser les activités du Carnaval de Montréal après six éditions.

Autres infos[modifier | modifier le code]

Le Carnaval d'hiver de Montréal n'a pas eu lieu en 1886 à cause d'une épidémie de petite vérole à Montréal. Toutefois, le tournoi de hockey sera présenté cette année-là.

Source[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Dufresne, Le Carnaval d'hiver de Montréal (1883-1889), mémoire de maîtrise : Université du Québec à Montréal, 1980, 214 p.
  • Sylvie Dufresne. Le Carnaval d'hiver de Montréal, 1883-1889. Revue d'histoire urbaine, vol. XI, n° 3 (février 1983)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. mieux connu à l'époque sous son appellation anglaise Montreal Winter Carnival
  2. En fait la première édition du Carnaval eut lieu la dernière semaine de janvier 1883, les autres en février
  3. archivesdemontreal.com
  4. Site web du Centre d'histoire de Montréal
  5. icecubicle.net
  6. La plupart des sources sur ce sujet ramènent aux travaux de Sylvie Dufresne qui a fait sa thèse de maitrise sur ce sujet. Voir aussi. DUFRESNE, Sylvie. « Le carnaval d'hiver de Montréal, 1883-1889 ». Revue d'histoire urbaine, vol. XI, n° 3 (février 1983)
  7. Site web du Centre d'histoire de Montréal
  8. Le Saint-Paul Winter Carnaval - toujours en activité - a été fondé en 1886, inspiré par le Carnaval d'hiver de Montréal Voir le site web du Saint-Paul Winter Carnaval

Voir aussi[modifier | modifier le code]