Michel Constantin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Constantin.

Michel Constantin

Description de l'image  Michel Constantin.jpg.
Nom de naissance Constantin Hokhloff
Naissance 13 juillet 1924
Billancourt, France
Nationalité Drapeau : France Française
Décès 29 août 2003 (à 79 ans)
Draguignan, France
Profession Acteur

Michel Constantin, de son vrai nom Constantin Hokhloff, est un acteur français de cinéma, né le 13 juillet 1924 à Billancourt (France) d’une mère polonaise et d’un père russe, et mort d'une crise cardiaque le 29 août 2003 à Draguignan (France).

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Son père, Konstantin Mikhailovich Khokhlov, était un officier de l'Armée des Volontaires de Denikine qui a émigré en 1920. Il était issu de la noblesse locale du Gouvernement de Tambov. Sa mère, d'origine russo-polono-lituanienne, était originaire du Gouvernement de Wilna (Vilnius)[1].
  • Il est ouvrier chez Renault jusqu'à la Seconde Guerre mondiale[2].
  • À la Libération, il monte une affaire d'aiguilles pour machine à tricoter.
  • International de volley-ball à partir de 1948, capitaine de l'équipe française, champion de France avec le C.O Billancourt. Dans les années cinquante, ll rencontre sa future femme, Maurine, qui faisait partie de l'équipe féminine d'Algérie ; ils auront une fille, Sophie.
  • Journaliste au journal L'Équipe, il y était responsable du service des sports basket-ball, handball, volley-ball, ce qui l'amenait à dire qu'il travaillait au BHV (allusion au Bazar de l'Hôtel de Ville, grand magasin parisien).
  • Il fut un hôte assidu de Sainte-Maxime, dans le Var, où il possédait une villa dans le quartier de Beauvallon. Il se mêlait avec plaisir aux boulistes de la Promenade Simon-Lorière.
  • Polyglotte, il parlait neuf langues.
  • En 1984, il animait une émission télévisée culturelle qui s'appelait Anagram, diffusée sur TF1. Puis il a cédé cette place à Daniel Prévost.
  • Très fatigué par les fortes chaleurs de l'été 2003, où sévit une canicule qui va faire quelques 10000 morts, il meurt d'un malaise cardiaque consécutif à la canicule.Il est inhumé à Draguignan, dans le Var.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Michel Constantin a également présenté au milieu des années 1980 l'émission de télévision Anagram, jeu composé d'épreuves et de jeux de mots.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Constantin, Ma grande gueule, du volley-ball au cinéma, Solar, 1973  : livre de souvenirs ; la vie de l'ex-capitaine de l'équipe de France de volley-ball devenu un des « durs » du cinéma français.

Liens externes[modifier | modifier le code]