Août 2003

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Août 2003
Nombre de jours 31
Premier jour Vendredi 1er août 2003
5e jour de la semaine 31
Dernier jour Dimanche 31 août 2003
7e jour de la semaine 35

Calendrier
août 2003
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31         1er 2 3
32 4 5 6 7 8 9 10
33 11 12 13 14 15 16 17
34 18 19 20 21 22 23 24 
35 25 26 27 28 29 30 31
2003Années 2000XXIe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Juillet 2003 Septembre 2003 Suivant
Août précédent et suivant
Précédent Août 2002 Août 2004 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques
Juillet 2003Août 2003Septembre 2003


Vendredi 1er août 2003[modifier | modifier le code]

  • Après cinq jours de coma, l’actrice Marie Trintignant meurt à l’hôpital de Neuilly-sur-Seine où elle avait été rapatriée depuis Vilnius en Lituanie. Elle était dans un coma profond à la suite des coups que lui a portés son compagnon le chanteur Bertrand Cantat.
    • Selon certains avis, elle serait véritablement décédée en Lituanie, mais le rapatriement sanitaire d’un malade est plus facile et surtout plus rapide administrativement que le rapatriement du corps d’un défunt.
  • Le Conseil de sécurité des Nations unies vote la résolution 1497, présentée par les États-Unis, afin d’autoriser le déploiement d’une force ouest-africaine au Libéria.
  • Un attentat-suicide à la voiture piégée détruit un hôpital militaire russe situé à Mozdok, en Ossétie du Nord, près de la Tchétchénie, faisant près de 50 morts.

Samedi 2 août 2003[modifier | modifier le code]

  • En France :
    • Le leader syndical paysan, José Bové, est libéré après 40 jours de détention à la maison d’arrêt de Maguelonne près de Montpellier, mais avec une assignation à résidence après 3 semaines de prison.
    • Les 2 et 3 août, en Corse, 22e Journées internationales de Corte lors desquelles Yvan Colonna, soupçonné d’être l’assassin du préfet Érignac est célébré comme un héros.
      • Dans la nuit, la stèle du préfet Érignac, à Ajaccio est brisée.

Dimanche 3 août 2003[modifier | modifier le code]

Lundi 4 août 2003[modifier | modifier le code]

Mardi 5 août 2003[modifier | modifier le code]

Mercredi 6 août 2003[modifier | modifier le code]

Jeudi 7 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Attentat à la voiture piégée contre l’ambassade de Jordanie à Bagdad : 17 morts. Cet attentat survient une semaine après l’arrivée des 2 filles de Saddam Hussein à Amman.
  • L’extrémiste musulman javanais, Amrozi, qui est un des responsables du double attentat de Bali le 12 octobre 2002, est condamné à mort par un tribunal spécial de Dempasar. 37 autres complices sont en attente de jugement.

Vendredi 8 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Du 8 au 10 août, grand rassemblement altermondialiste Larzac 2003 : sur le plateau du Larzac : 150 000 à 300 000 participants. José Bové, récemment sorti de prison, y tient la vedette.
  • En Irak, l’ancien ministre de l’Intérieur Mahmoud Diab al-Ahmad est arrêté.
  • Alors que depuis le 29 juin, les organisations palestiniennes respectaient la trêve qu’elles avaient décidée, l’armée israélienne, attaque et investi le camp de réfugié d’Aksar, près de Naplouse, dans le but de s’emparer d’un haut responsable du Hamas : quatre palestiniens et un soldat israélien sont tués. Le Hamas appelle à la riposte.

Samedi 9 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Jour le plus chaud en France.

Dimanche 10 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Décès, à Boulogne-Billancourt, du cinéaste Jacques Deray à l’âge de 74 ans.

Lundi 11 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Décès à Paris, de lady Diana Mosley, à l’âge de 93 ans. Elle était une des six sœurs Mitford qui avaient défrayées la chronique à leur époque.
  • Charles Taylor quitte la présidence du Libéria, en abandonnant le pouvoir au vice-président Moses Blah et s’exile au Nigeria.
  • Riduan Isamuddin dit « Hambali », soupçonné d’être le « cerveau » de l’attentat du 4 août à Djakarta, est capturé en Thaïlande.

Mardi 12 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Fin de la canicule en France qui a été la plus importante vague de chaleur depuis l’été 1947. Selon la direction générale de la Santé, la vague de chaleur a provoqué directement ou indirectement une surmortalité de 14 802 morts pour la France entière.
  • Deux attentats suicide en Israël. L’un contre un supermarché à Tel-Aviv, et l’autre à proximité de la colonie juive d’Ariel en Cisjordanie : 2 israéliens tués et 12 blessés.

Mercredi 13 août 2003[modifier | modifier le code]

Jeudi 14 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Naissance de la star Fatou NDIR .
  • En Corse : attentat à la bombe à Ajaccio : 5 blessés.
  • Une panne d’électricité à très grande échelle dans le Nord-Est Américain et une partie du Canada, touche les villes de New York, Cleveland et Détroit aux États-Unis, ainsi que Toronto et Ottawa au Canada. Au total 50 millions de personnes ont été privées de courant pendant de longues heures. Si l'origine officielle de la panne est une défaillance sur une ligne à haute tension de l’Ohio, la raison réelle est due à un ver informatique nommé blaster.[réf. nécessaire]
    • Il ne s’agit pas d’un attentat mais d’une défaillance sur une ligne à haute tension de l’Ohio, qui selon un phénomène, bien connu, d’écroulement de type « château de cartes », a provoqué l’effondrement complet du réseau.
    • En 10 ans la demande d’électricité a augmenté de 35 % alors que la capacité de distribution n’augmentait que de 18 %.
    • En 1965, 1977, 1996 et 2000 plusieurs incidents sérieux avaient déjà mis en relief la vétusté du réseau nord-américain. Les États-Unis ne manquent pas de puissance électrique, mais capacité de distribution.
    • L’ancien secrétaire d'État à l'Énergie de l’administration Clinton, Bill Richardson déclare : « Nous sommes une superpuissance avec un réseau électrique du tiers-monde ».
  • En Afghanistan, le chaos s’étendant, l’OTAN prend le commandement de l’ISAF (Force Internationale d’assistance à la Sécurité) à Kaboul.
  • Les israéliens tuent un chef local du Dihad islamique, au cours d’un raid de Tsahal à Hébron.
  • 150 marines américains débarquent à Monrovia, capitale du Libéria.

Vendredi 15 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Le gouvernement serbe demande au nouveau chef de la Minuk (Mission des Nations unies au Kosovo), le finlandais Harri Holkeri, de « tout faire pour arrêter » les violences antiserbes au Kosovo.
    • Depuis la mise sous tutelle de l’ancien province serbe, en juin 1999, par la « communauté internationale » à la suite de la guerre déclenchée par l’OTAN, 180 000 Serbes ont dû fuir la province pour se réfugier en Serbie, 1 136 serbes ont été enlevés, sans plus aucune nouvelle, et 987 serbes ont été assassinés. Il s’agit d’une épuration ethnique sans précédent gérée par les Nations unies, il ne reste aujourd’hui au Kosovo que quelques milliers de Serbes, retranchés dans quelques villages.
  • En Irak, attentat à la dynamite contre l’oléoduc pétrolier reliant Kirkouk au port turc de Ceyhan.

Samedi 16 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Décès à Djeddah, où il vivait en exil depuis 1983, de l’ancien dictateur ougandais Idi Amin Dada à l’âge de 80 ans. Il avait été au pouvoir de 1971 à 1979.

Dimanche 17 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Attentat à Bastia : 1 blessé.
  • Neuf nouvelles arrestations en Indonésie, liées à l’attentat du 4 août à Djakarta.
  • En Irak :
    • Au nord de Bagdad, sabotage d’une conduite d’eau potable.
    • À Bagdad, tir d’un obus sur la prison d’Abou Ghraib : 6 détenus irakiens sont tués.
    • À Bagdad, un caméraman palestinien de l’agence Reuters Mazen Dana est tué par des tirs américains.

Lundi 18 août 2003[modifier | modifier le code]

Mardi 19 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Attentat au camion piégé contre le quartier général de l’ONU à Bagdad : 23 morts dont le chef de la mission onusienne, le brésilien Sérgio Vieira de Mello.
    • Le président George W. Bush déclare : « Le monde civilisé ne sera pas intimidé (…) L’Amérique, nos amis et les Nations unies seront aux côtés du peuple irakien au moment où il reprend possession de son pays et de son avenir ».
  • Attentat-suicide dans un autobus à Jérusalem-Ouest : 18 passagers sont tués.
  • À Casablanca au Maroc, fin du procès des 87 militants islamistes poursuivis dans la cadre de l’attentat du 16 mai à Casablanca : 4 condamnations à mort et 37 à perpétuité sont prononcées. Un autre procès doit se tenir à partir du 25 août.

Mercredi 20 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Les PFG (Pompes funèbres générales) avancent le chiffre de dix mille morts dus à la canicule.

Jeudi 21 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Le président Jacques Chirac, dans une allocution télévisée annonce un plan d’aide aux personnes âgées.
  • Durant l’enquête de la commission Hutton sur l’Affaire David Kelly, un témoin raconte que David Kelly lui aurait dit, le 27 février, à Genève, qu’il serait « probablement retrouvé mort dans les bois », si l’Irak était attaqué,
  • Le Parlement argentin vote l’abrogation des lois d’amnistie de 1986-1987 concernant les actes commis pendant la dictature militaire de 1976 à 1983.
  • En Irak, le Centcom (Commandement central américain) annonce la capture de l’ancien ministre de la Défense Ali Hassan al-Majid, alias Ali le chimique pour sa responsabilité dans les nombreux gazages contre son peuple.
  • Israël riposte à l’attentat du 19 août par un raid d’hélicoptère à Gaza, tuant un des fondateurs du Hamas, Ismaïl Abou Chamah, et par le rétablissement du barrage routier coupant en deux la bande de Gaza.

Vendredi 22 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Le premier ministre Jean-Pierre Raffarin reçoit les représentants de certains syndicats agricoles et leur annonce une aide de 500 millions d’euros, destinée à compenser une partie des pertes (1 à 4 milliards d’euros) dues à la sécheresse.
    • La confédération paysanne et son leader José Bové protestent de ne pas avoir été reçu.
  • Le Hamas et le Djihad islamique dénoncent la trêve de trois mois décrétée unilatéralement le 29 juin.

Samedi 23 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Au Stade de France de Saint-Denis, lors de la cérémonie d’ouverture des 9e championnat du monde d’athlétisme, une partie de l’assistance siffle et conspue le premier ministre Jean-Pierre Raffarin.
  • Le portugais Ramiro Lopes Da Silva remplace le brésilien Sergio Vieira de Mello, assassiné le 19 août, dans sa mission de chef de la mission onusienne en Irak.

Dimanche 24 août 2003[modifier | modifier le code]

Lundi 25 août 2003[modifier | modifier le code]

  • En Corse, 4 détenus de droit commun s’évadent de la maison d’arrêt d’Ajaccio, et un autre centre de détention est la cible d’un attentat.
  • En Côte d'Ivoire :
    • Une dizaine de personnes impliquées dans la préparation d’un coup d’État contre le président ivoirien Laurent Gbagbo sont arrêtés à Paris.
    • Deux soldats français de l’opération « Licorne » sont tués par des rebelles.
  • À Bombay en Inde, deux attentats à la voiture piégée font 52 morts et de nombreux blessés. Le gouvernement indien accuse l’implication du Pakistan.
  • À Casablanca au Maroc, ouverture du procès de 34 autres islamistes dont le français Pierre Robert, alias Abou Abderrahmane, alias l’émir aux yeux bleus, accusé d’être le chef de réseaux impliqués dans ces attentats.
  • Au Rwanda, la première élection présidentielle depuis le génocide de 1994 est remportée par le président sortant Paul Kagame.

Mardi 26 août 2003[modifier | modifier le code]

Mercredi 27 août 2003[modifier | modifier le code]

Jeudi 28 août 2003[modifier | modifier le code]

  • Dans l’Affaire David Kelly, après l’audition, la veille, du ministre de la défense Geoff Hoon, le premier ministre Tony Blair est à son tour entendu par la commission Hutton. Il nie toute falsification des rapports des services de renseignements.

Vendredi 29 août 2003[modifier | modifier le code]

  • En France :
    • L’INVS (Institut national de Veille sanitaire) fait état de 11 435 décès qui serait dus à la canicule.
    • Décès de l’acteur Michel Constantin à l’âge de 79 ans.
  • À la suite de l’audition du premier ministre britannique Tony Blair, devant la commission Hutton, son directeur de la communication, Alain Campbell, démissionne.
  • En Irak, attentat à la voiture piégée à Nadjaf : 82 morts dont l’un des chefs chiites, l’ayatollah Mohammed Baqer Hakim.

Samedi 30 août 2003[modifier | modifier le code]

Dimanche 31 août 2003[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décès en 2003.

Voir aussi[modifier | modifier le code]