Firema

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FIREMA

Création 1993
Forme juridique Société anonyme
Slogan We are shaping the future/Nous façonnons l'avenir
Siège social Drapeau d'Italie Caserta (Italie)
Direction Roberto Fiore D.G., Gianfranco Fiore Président
Produits Matériel ferroviaire roulant, trams et métros
Effectif 900 (2007)
Site web www.firema.it
Chiffre d’affaires 185 millions d’euros
Une voiture
Une autre voiture

Firema S.p.A. est une entreprise industrielle italienne de construction ferroviaire. Concepteur, constructeur de trains, métros et tramways, elle en assure également la maintenance.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société a été créée en décembre 1993 par regroupement des principaux constructeurs privés italiens du secteur avec pour objectif d'accroître la compétitivité de l'ensemble face à la concurrence des majors nationaux et étrangers comme AnsaldoBreda, Alstom, Bombardier ou Siemens.

Les principales entreprises qui ont fusionné pour permettre la création de Firema et qui ont une histoire de plus de 80 ans sont :

Au cours des différentes étapes de sa croissance, pendant tout le siècle écoulé, ces entreprises ont participé à tous les projets importants qui ont marqué le système des transports publics italiens, des premiers engins sur rail du transport collectif local aux trains à grande vitesse gérés par les systèmes électroniques digitaux.

Production[modifier | modifier le code]

Parmi les réalisations les plus importantes Firema a réalisé notamment :

  • les rames de métro de Milan, Rome, Naples, Gènes et Catane, en Italie,
  • les rames à grande vitesse ETR 500,
  • les rames à forte fréquentation et haut débit à 2 étages de Trenitalia : les T.A.F. Train ad Alta Frequentazione pour les chemins de fer italiens FS et les FNM-Ferrovie Nord Milano,
  • les rames des trains régionaux T.S.R.-Treno per Servizio Regionale,
  • les rames de métro de nombreuses villes européennes comme : Oslo, Manchester, Birmingham et Copenhagen.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]