Județ de Sălaj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 12′ N 23° 03′ E / 47.2, 23.05 ()

Județ de Sălaj
Blason de Județ de Sălaj
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Coat of arms of Transylvania.svg Transylvanie
Chef-lieu Zalău
Code ISO RO-SJ
Indicatif (+40) x60
Démographie
Population 243 157 hab. (2007)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Superficie 386 400 ha = 3 864 km2
Localisation
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Liens
Conseil du județ http://www.cjsj.ro/
Préfecture http://www.prefecturasalaj.ro/

Sălaj (Szilágy megye en hongrois, județul Sălaj en roumain) est un județ roumain situé dans le nord-ouest du pays, en Transylvanie et plus particulièrement dans la Crișana historique, dans la région de développement du nord-ouest. Son chef-lieu est la ville de Zalău. Le județ fait partie de l'Eurorégion des Carpates.

Le préfet du județ est Filonaş Chiş, et le président du conseil Tiberiu Marc (tous deux membres du PSD).

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte physique du județ

Avec une superficie de 3 864,38 km², le județ de Sălaj occupe 1,6 % de la surface du territoire national.

Limites[modifier | modifier le code]

Le județ de Sălaj est limité au sud-ouest et à l'ouest par le județ de Bihor, au nord par les județe de Satu Mare et Maramureș et enfin au sud-est par le județ de Cluj.

Relief[modifier | modifier le code]

Le județ s'étend entre les Monts Apuseni au sud et les Carpates orientales à l'est connues sous le nom de Plateau du Someș (Podișul Someșan). Il est composé d'une succession de vallées et d'ensembles collinaires (Dealuile Silvaniei).

Les parties sud-ouest et sud sont plus montagneuses avec les monts Plopiș (ou Seș) au sud-ouest et les monts Meseș au sud-est.

Cours d'eau[modifier | modifier le code]

La rivière la plus importante est la Someș qui coule d'est en ouest dans la partie nord du județ. D'autre part, plusieurs rivières notables ont leur source dans le județ : l'Almaș, l'Agrij et la Sălaj qui sont des affluents de la rive gauche de la Someș, la Crasna, affluent de la Tisza, la Barcău, affluent du Körös.

Climat[modifier | modifier le code]

Le județ bénéficie d'un climat continental modéré tempéré par des vents d'ouest. La température annuelle moyenne est de 6 °C-9 °C (15 °C-20 °C) en juillet). La moyenne des précipitations annuelles est de 700 à 800 mm d'eau.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Porte des Prétoriens à Porolissum
Armes du comitat hongrois de Sălaj
Armes du județ pendant l'Entre-deux-guerres
Armes du județ pendant la période communiste

Habité dès le Néolithique, le județ garde aussi des traces de l'âge du bronze et de l'âge du fer.

À l'époque romaine, les Monts Meseș forment la frontière nord-est de l'Empire. Plusieurs établissements militaires y sont installés comme le Castrum Certinae ou le Castrum Largina dans la commune de Românași, le Castrum Optaniana à Zimbor. Mais les ruines les plus importantes sont celles de Porolissum, établissement dace avant d'être un camp militaire considérable, dans le village de Moigrad (commune de Mirșid) qui sont aujourd'hui parmi les plus imposantes de Roumanie.

Au Moyen Âge, la contrée est connue sous le nom de Țara Silvaniei (Pays des Forêts) et Zalău est mentionnée comme ville de marché sous le nom de Ziloc dès 1210 dans les chroniques du roi Béla IV de Hongrie.

Appartenant au Royaume de Hongrie et plus précisément à la Principauté de Transylvanie, le pays suit son histoire. Après le compromis de 1867 entre l'Autriche et la Hongrie et la réforme administrative qui s'ensuit, on crée le comitat de Szilágy (Szilágy Megye en hongrois) en 1876 par la réunion des anciens comitats de Kraszna et de Közép-Szolnok.

À la fin de la Première Guerre mondiale en 1918, le comitat de Szilágy (Sălaj) est incorporé au royaume de Roumanie, ce qui sera confirmé par le Traité de Trianon en 1920.

Dans l'Entre-deux-guerres, le județ de Sălaj qui a pour chef-lieu Zalău, est divisé en huit arrondissements (plasa) : Carei, Cehu Silvaniei, Jibou, Șimleu Silvaniei,Tășnad, Valeu lui Mihai et Zalău.

En 1930, 56,2 % des habitants sont roumains, 31,4 % sont hongrois, 4,7 % sont allemands et 3,9 % sont juifs. La population urbaine est alors de 31 830 personnes (hongrois 46,1 %, roumains 31,6 %, juifs 13,4 %, allemands 5,6 %).

De 1940 à 1944, le județ est annexé par la Hongrie mais, dès 1945, il réintègre la Roumanie.

Lors des réformes administratives de l'après-guerre, quelques communes sont ôtées au județ pour être rattachées aux județe de Satu Mare et de Maramureș.

Politique[modifier | modifier le code]

Armes actuelles du județ

Le Conseil du județ comporte 30 sièges. À la suite des élections qui ont eu lieu en 2008, Tiberiu Marc (PSD) a été élu président du conseil du județ[1].

Élections régionales de juin 2008[2]
Partis Nombre de conseillers
Union Démocrate Magyare de Roumanie (UDMR) 9
Parti Social-Démocrate (PSD) 9
Parti National Libéral (PNL) 6
Parti Démocrate-Libéral (PD-L) 6

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la répartition religieuse des différentes communautés du județ était la suivante[3] :

Démographie[modifier | modifier le code]

Comme les autres județe de Transylvanie, le județ de Sălaj est multi-ethnique et compte une forte minorité hongroise. La proportion de la population magyare a relativement peu bougé depuis le début du XXe siècle. La seule minorité ayant quasiment disparu du județ est la population juive, d'abord victime de la Shoah et dont les survivants ont peu à peu quitté le pays après la Seconde Guerre mondiale.

En 1910, alors que le județ appartenait à la Hongrie, on comptait 150 202 Roumains (67,33 %), 66 691 Hongrois (29,89 %), 1 024 Allemands (0,46 %) et 2 625 Slovaques (1,18 %)[4].

En 1930, après l'intégration dans le royaume de Roumanie, les chiffres étaient les suivants : 167 936 Roumains (69,74 %), 55 611 Hongrois (24,10 %), 204 Allemands (0,08 %), 7 797 Juifs (3,24 %), 4 446 Tsiganes (1,85 %) et 4 539 Slovaques (1,89 %).

Après la Seconde Guerre mondiale, en 1956, 199 900 Roumains (73,53 %) côtoyaient 66 935 Hongrois (24,62 %), 40 Allemands (0,01 %), 772 Juifs (0,28 %), 2 092 Tsiganes et 2 154 Slovaques (0,79 %).

En 2002, la répartition ethnique de la population du județ s'établissait comme suit[3] :

Pour ce qui concerne la langue maternelle déclarée des habitants, les chiffres sont les suivants[3] :

Le județ a une population essentiellement rurale (59,14 %)[5].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1920 1930 1941 1948 1956
156 686[6] 167 629 201 712 223 096 218 802 240 778 259 136 262 580 271 989
1966 1977 1992 2002 2007 - - - -
263 103 264 569 266 797 248 015[3] 243 157[5] - - - -


Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture et l'exploitation des forêts ont un rôle essentiel dans ce județ rural. Quelques mines de charbon et de lignite sont en exploitation.

Le secteur industriel est représenté par des usines de machines et de composants pour l'automobile, par l’industrie alimentaire, le textile, l'industrie du bois, de la fabrication de meubles et de papier.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Le județ de Sălaj est traversé par plusieurs routes nationales. la plus importante est la DN1F (Route européenne 81) qui relie Zalău avec Cluj-Napoca au sud-est et Tășnad puis la Hongrie au nord-ouest. La nationale DN1F rejoint Satu Mare et l'Ukraine.

Autres itinéraires nationaux :

L'autoroute de Transylvanie en construction traversera tout le județ d'ouest en est et desservira Zalău et Șimleu Silvaniei.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Le réseau ferré a gardé de l'époque hongroise de sa construction une configuration telle que les communications sont plus aisées avec l'ouest et la plaine hongroise qu'avec le reste de la Roumanie et Bucarest.

Les deux gares les plus importantes pour le trafic ferroviaire sont celles de Jibou à l'est et de Sărmășag à l'ouest tandis que celle de Zalău est un cul-de-sac.

Les principales lignes de chemin de fer de la Compagnie nationale (Căile Ferate Române) sont :

Aéroports[modifier | modifier le code]

Le județ ne possède pas d'aéroport. L'aéroport le plus proche est celui Cluj-Napoca à 80 km.

Liste des municipalités, villes et communes[modifier | modifier le code]

Le județ de Sălaj et ses communes

Le județ compte 1 municipalité, 3 villes et 57 communes rurales.

Municipalité[modifier | modifier le code]

(population en 2007[5])

Villes[modifier | modifier le code]

(population en 2007[5])

Communes[modifier | modifier le code]

Villages[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Le județ ne possède pas encore d'université. Cependant, une filiale de l'Université Technique de Cluj fonctionne depuis quelques années dans la ville de Zalău avec deux facultés, une de "Construction de Machines"" et une autre de "Sciences et Ingénierie des Matériaux". D'autre part, la ville de Jibou possède un centre de recherche biologique.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Église en bois de Fildu de Sus

Les 92 églises en bois du județ (dont 68 classées monuments historiques) en font, avec le județ de Maramureș, un des principaux lieux de conservation du patrimoine artistique et rural de Roumanie.

Parmi les centres d'intérêt artistique :

Le județ possède d'autre part plusieurs réserves naturelles d'une surface totale de 516,73 ha.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Le județ de Sălaj a signé des accords de coopération avec

Dans le cadre de l'Association européenne des régions rurales, le județ de Sălaj entretient des relations avec

Personnalités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte interactive du județ

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :