Județ de Mureș

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Mureș
Județ de Mureș
Județul Mureș
Maros megye
Blason de Județ de MureșJudețul MureșMaros megye
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Coat of arms of Transylvania.svg Transylvanie
Chef-lieu Flag Târgu Mureș.png Târgu Mureș (Marosvásárhely)
Code ISO RO-MS
Indicatif (+40) x65
Démographie
Population 602 426 hab. (2002)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Superficie 617 400 ha = 6 174 km2
Localisation
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Localisation du județ au sein de la Roumanie
Liens
Conseil du județ http://www.cjmures.ro/
Préfecture http://www.prefecturams.ro/

Mureș (Județul Mureș en roumain, Maros megye en hongrois, Kreis Mieresch en allemand) est un județ de Roumanie situé dans le centre-nord du pays, en Transylvanie dans le Pays sicule, dans la région de développement Centre.

Son chef-lieu est Târgu Mureș (Marosvásárhely)

Depuis les élections régionales de juin 2008, le président du județ est Edita Emőke Lokodi (Union démocrate magyare de Roumanie). Le préfet du județ est Emil-Marius Pașcan.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le județ de Mureș est situé dans le centre de la Roumanie, entre les méridiens 23°55' et 25°14' de longitude est et les parallèles 46°09' et 47°00' de latitude nord. Il occupe 2,8 % du territoire roumain et il est limité au nord par le județ de Bistrița-Năsăud sur 100 km et le județ de Suceava sur 15 km, à l'est par le județ de Harghita sur 130 km, au sud par le județ de Brașov sur 20 km et le județ de Sibiu sur 80 km, enfin à l'ouest par le județ d'Alba sur 40 km et le județ de Cluj sur 60 km.

Les plaines et collines occupent la moitié du territoire, les montagnes l'autre moitié. Les montagnes, qui font partie des Carpates orientales, occupent le nord et l'est du judeș, tout d'abord les Monts Călimani (Munții Călimani), dans les Carpates orientales extérieures qui culminent au Mont Pietrosul (Vârful Pietrosul) à 2 102 m d'altitude puis, plus au sud, les Monts Gurghiu (Munții Gurghiului), faisant partie des Carpates orientales intérieures, d'origine volcanique, qui culminent au Mont Saca (Vârful Saca) à 1 777 m d'altitude. En se dirigeant vers l'ouest et le sud, on entre sur le plateau de Transylvanie appelé ici Plateau de Târnava (Podișul Târnavelor) à une altitude d'environ 600 m, puis dans la plaine de Transylvanie (Câmpia Transilvanei) à 200-300 m.

Le județ s'articule autour de la vallée du Mureș et de ses affluents, les rivières Gurghiu et Niraj sur la rive gauche et les rivières Luț, Lechința et Pârâul de Câmpie sur la rive droite. Le Mureș arrose les villes de Reghin, Târgu Mureș, Iernut et Luduș. Deux autres sous-affluents du Mureș coulant partiellement dans le județ jouent un rôle important, la Târnava Mică qui arrose Sovata (Szováta) et Târnăveni et la Târnava Mare qui arrose Sighișoara. Ces deux rivières se rejoignent à Blaj pour former la Târnava, affluent du Mureș.

Le județ compte plusieurs lacs artificiels (Zau de Câmpie (133 ha), Iernut (122 ha), Văleni (53 ha), Tăureni (53 ha), Șaulia (48 ha), Fărăgău (38 ha)) et naturels (Ursu (5 ha)).

Le climat du județ est un climat continental (hivers longs et froids et étés chauds). Dans la zone collinaire, les températures moyennes sont de -3 °C, -8 °C en janvier et de +18 °C , +19 °C au mois de juillet. En zone de montagne, les températures de février sont en moyenne de -4 °C, +1 °C et de +8 °C, +12 °C au mois d'août.

Les précipitations s'échelonnent de 580 mm à l'ouest dans la plaine à 700-899 mm sur le plateau transylvain et 1 400 mm en zone de montagne.

Le județ possède 4 090 km² de terres agricoles et de 2 160 km² de forêts.

La végétation est constituée de forêts de feuillus, de pins, de hêtres. La faune, très riche, comprend plusieurs animaux rares en Europe (ours noir, lynx, grand tétra, tétra lyre).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le județ de Mureș a fait partie du royaume des Daces et a connu la présence romaine. Au Xe siècle, les Hongrois s'installent dans le județ. Au sud-est sont déjà présentes des populations de Sicules dont l'origine est encore en discussion de nos jours.

Le județ a fait ensuite partie de la principauté de Transylvanie, vassale du royaume de Hongrie, avant d'être administré directement par l'Empire d'Autriche et les Habsbourgs de 1690 à 1867.

En 1867, il est incorporé à l'État hongrois dans l'Autriche-Hongrie. En 1876, le comitat de Maros-Torda est formé, il comprend la plus grande partie du județ actuel. En 1920, au Traité de Trianon, avec la désintégration de l'Empire austro-hongrois, le comitat de Maros-Torda intègre le royaume roumain. Il sera de nouveau occupé par la Hongrie de 1940 à 1944 et rendu à la Roumanie en 1945.

Durant l'Entre-deux-guerres, le județ, appelé județ de Maros-Torda, est composé de sept arrondissements : Toplița, Reghin, Mureș, Miercurea Nirajului, Band, Râciu et Teaca.

En 1930, il a une superficie de 4 856 km² et une population de 289 817 habitants (densité : 59,7).

En 1938, l'arrondissement de Giurgiu est créé ainsi que ceux de Reghin de Sus, Reghin de Jos, de Mureș de Sus et Mureș de Jos par division des anciens arrondissements de Reghin et Mureș.

Lors de la réorganisation administrative de 1950, les limites des différents "judete" transylvains sont profondément modifiées. Le județ de Maros-Torda devient le județ de Mureș actuel. Il s'agrandit de l'arrondissement de Sărmașu (ancien județ de Cluj) et de celui de Luduș (ancien județ de Turda). La plus grande partie du județ de la Târnava Mică avec les arrondissements de Iernut, de son chef-lieu Diciosânmartin (actuelle Târnăveni) et d'une bonne partie de celui de Dumbrăveni sont intégrés dans le județ de Mureș. Il en va de même pour l'ancien județ de la Târnava Mare dont le chef-lieu Sighișoara est lui-aussi incorporé au județ de Mureș.

Le județ de Mureș est cependant amputé de l'arrondissement de Toplița qui rejoint le județ de Harghita et d'une partie de l'arrondissement de Teaca qui est incorporée dans le județ de Bistrița-Năsăud.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil du județ comporte 34 sièges. À la suite des élections qui ont eu lieu en 2008, Edita Emőke Lokodi (UDMR) a été élue présidente du conseil du județ[1].

Élections régionales de juin 2008[2]
Partis Nombre de conseillers
Union Démocrate Magyare de Roumanie (UDMR) 13
Parti National Libéral (PNL) 8
Parti Démocrate-Libéral (PD-L) 7
Parti Social-Démocrate (PSD) 6


Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la répartition religieuse des différentes communautés du județ était la suivante[3] :

Démographie[modifier | modifier le code]

La composition ethnique du județ s'est profondément modifiée au cours du XXe siècle.

La part de la population roumaine n'a cessé d'augmenter, passant de 40,64 % en 1900 à 43,54 % en 1930 et dépassant les 50 % dès 1992. De même, les Tsiganes ont vu leur nombre s'accroître de manière importante (4,10 % en 1930, 6,96 % de nos jours).

Par contre, la part de la communauté hongroise n'a cessé de diminuer régulièrement, passant de 47,76 % en 1900 à 41,57 % en 1930 et à moins de 40 % actuellement. La communauté allemande, forte de 35 328 personnes en 1900 (9,89 %) a vu son pourcentage baisser à 3,91 % après la Seconde Guerre mondiale et à 0,35 % de nos jours par suite d'une émigration continue vers l'Allemagne.

La petite communauté juive (11 449 personnes en 1930) a d'abord subi la Shoah (3 241 personnes en 1956) pour n'être plus que résiduelle aujourd'hui (150 personnes concentrées principalement dans le chef-lieu Târgu Mureș).

En 2002, la répartition ethnique de la population du județ s'établissait comme suit[3] :

  • Roumains, 309 375 personnes, soit 53,26 % ;
  • Hongrois, 228 275 personnes, soit 39,30 % ;
  • Tsiganes, 40 425 personnes, soit 6,96 % ;
  • Allemands, 2 045, soit 0,35 % ;
  • Juifs, 150 personnes, soit 0,03 % ;
  • Autres nationalités, 527 personnes, soit 0,09 %.

Pour ce qui concerne la langue maternelle des habitants, les proportions sont les suivantes[3] :

  • roumain, 324 546 personnes, soit 55,87 % ;
  • hongrois, 231 381 personnes, soit 39,83 % ;
  • romani, 22 709 personnes, soit 3,90 % ;
  • allemand, 1 742 personnes, soit 0,29 %.

Le județ de Mureș est le troisième județ de Roumanie pour sa proportion de Hongrois.

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1920 1930 1941 1948 1956
268 085[4] 293 349 357 221 388 328 386 234 425 721 467 476 461 103 513 261
1966 1977 1992 2002 2007 - - - -
561 598 605 345 610 053 580 851[3] 581 759 - - - -


Liste des municipalités, villes et communes[modifier | modifier le code]

Le județ compte 4 municipalités, 7 villes et 91 communes.

Municipalités[modifier | modifier le code]

(population en 2007)

Villes[modifier | modifier le code]

(population en 2007)

Communes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture et l'exploitation des forêts ont une place essentielle dans l'économie de la région. Le sous-sol recèle des gisements de sel, de gaz naturel, de pierres de construction.

Les principales industries présentes sont la production d'énergie (gaz naturel et électricité thermique), de dérivés du carbone (carbures), de matériaux de construction, de meubles, verre, céramique, instruments de musique. Les industries du bois, alimentaires, textiles, du cuir sont également représentées sur le territoire du județ.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Le județ compte 1 846 km de routes (18 % de routes nationales, 40 % de routes départementales, 42 % de routes communales).

Routes nationales :

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Le județ est desservi par les lignes de chemin de fer suivantes :

Aéroports[modifier | modifier le code]

Le județ dispose d'un aéroport international situé à 14 km de la ville de Târgu Mureș. Inauguré en 1969, cet aéroport assure des liaisons avec Bucarest (compagnie Tarom), Billund (Danemark) (compagnie Cimber Air) et Budapest (compagnie Malev).

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • La vieille ville de Târgu Mureș.
  • La ville de Sovata et les Monts Gurghiu.
  • Les Monts Călimani.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :