Crasna (Sălaj)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crasna.
Crasna
Blason de Crasna
Héraldique
L'église réformée du village de Crasna
L'église réformée du village de Crasna
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Sălaj
Maire
Mandat
Emeric Pop UDMR
2008-2012
Code postal 457 085
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 6 433 hab. (2007)
Densité 90 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 09′ 45″ N 22° 52′ 13″ E / 47.162444, 22.87040247° 09′ 45″ Nord 22° 52′ 13″ Est / 47.162444, 22.870402  
Altitude 252 m
Superficie 7 112 ha = 71,12 km2
Divers
Cours d'eau Crasna
Fondation 1213
Localisation
Localisation de Crasna dans le județ de Salaj
Localisation de Crasna dans le județ de Salaj

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Crasna

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Crasna
Liens
Site web http://www.crasna.ro

Crasna (Kraszna en hongrois) est une commune roumaine du județ de Sălaj, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Crasna est située dans le sud-ouest du județ, dans les Monts Meseș, sur le cours supérieur de la rivière Crasna, à 18 km au sud-est de Șimleu Silvaniei et à 19 km à l'ouest de Zalău, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des quatre villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Crasna (4 378)
  • Huseni (506) ;
  • Marin (995) ;
  • Ratin (494).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la commune date de 1213 sous le nom de Karasna. elle fut le siège d'une forteresse utilisée jusqu'à la fin du XVIIe siècle.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire.

Au milieu du XVe siècle, Kraszna obtient le statut de ville de marché et, en 1609, Matthias Ier, Empereur du Saint-Empire et roi de Hongrie sous le nom de Matthias II, lui octroie le droit d'organiser des foires.

De 1571 à 1876, Crasna a appartenu au comitat de Kraszna (chef-lieu : Szilágysomlyó (Șimleu Silvaniei aujourd'hui)).

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats, le comitat de Kraszna disparaît. Crasna intègre alors le comitat de Szilágy (Szilágymegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944. Son importante communauté juive disparaît presque entièrement pendant la Shoah. Crasna réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Crasna compte 15 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Emeric Pop (UDMR) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 14
Parti civique hongrois 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 1 242 Roumains (22,75 %), 4 189 Hongrois (76,74 %) et 17 Allemands (0,31 %)[1].

En 1930, on dénombrait 1 936 Roumains (31,41 %), 3 627 Hongrois (58,84 %), 438 Juifs (7,11 %), 117 Tsiganes (1,90 %) et 18 Slovaques (0,29 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 2 467 Roumains (34,74 %) côtoyaient 4 445 Hongrois (62,59 %), 63 Juifs (0,89 %) et 125 Tsiganes (1,76 %)[1].

En 2002, la commune comptait 1 786 Roumains (28,02 %), 4 066 Hongrois (63,80 %) et 514 Tsiganes (8,06 %)[4]. On comptait à cette date 2 797 ménages et 2 578 logements[5].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
3 584 3 789 4 750 5 459 5 545 6 164 6 643 7 102 6 875
1977 1992 2002 2007 - - - - -
6 990 6 534 6 373 6 433[6] - - - - -


Éducation[modifier | modifier le code]

Crasna compte 5 écoles maternelles, 5 écoles-collèges et 1 lycée.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture (légumes, oignons réputés), la viticulture et l'élevage. La commune dispose de 4 891 ha de terres agricoles (2 953 ha de terres arables, 152 ha de vignes, 98 ha de vergers), de 1 485 ha de pâturages et de 223 ha de prairies.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Crasna est à la croisée de plusieurs routes régionales qui conduisent vers Zalău à l'est, Șimleu Silvaniei au nord-ouest et Ciucea, dans le județ de Cluj au sud.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Nombreuses caves où se dégustent les vins locaux.
  • Lac Vârsolț, retenue artificielle sur la rivière Crasna.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Carte interactive du județ de Sălaj

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Recensements de 1850 à 2002
  2. Liste des maires élus en 2008
  3. Résultats des élections municipales de 2008
  4. a et b Statistiques officielles du recensement de 2002
  5. Informations diverses sur la commune
  6. La population de Crasna en 2007 sur le site de l'Institut National de Statistiques de Roumanie