Horacio Etchegoyen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Etchegoyen.

Horacio Etchegoyen est un psychanalyste argentin né le 13 janvier 1919 à Buenos Aires, qui a étudié au Colegio Nacional de la Universidad Nacional de La Plata.

Formation[modifier | modifier le code]

Durant ses études universitaires de médecine, dans les années 1940, il a milité dans un mouvement de la réforme universitaire. Il a été psychanalysé par Heinrich Racker, puis plus tard par Donald Meltzer et a débuté sa formation en Argentine avec Enrique Pichon Rivière, Marie Langer, Leon Grinberg et José Bleger.

Carrière[modifier | modifier le code]

Devenu un psychiatre renommé à Mendoza dans les années 1950, il quitte son pays pour l’Angleterre et l’école kleinienne où – outre sa psychanalyse avec Donald Meltzer – il travaille entre autres avec Herbert Rosenfeld et Hanna Segal. Il a aussi été très influencé par Otto Fenichel et son livre Théorie psychanalytique des névroses[1]. Revenu en Argentine dans les années 1970, il contribue à la création, puis préside, l’Association psychanalytique de Buenos Aires. Il a aussi été le président élu en 1991 de l’Association psychanalytique internationale (API).

Technique[modifier | modifier le code]

À propos du lien théorie et pratique, voici ce qu'il écrit: « si l’on veut être rigoureux avec la technique, tôt ou tard, on rencontre la théorie, car – comme disait Freud - elles sont toujours attelées comme un Junktim ».

Voici l'une des phrases conclusives de son livre sur la technique : « La proposition sans doute la plus persistante de cette œuvre a été, je crois, en somme, de séparer de manière radicale la psychanalyse de toute tentative cachée ou manifeste de psychothérapie, à travers un modèle qui respecte la vie interne de l’analysant et écarte rigoureusement la suggestion et l’action directe, pour efficace que celle-ci puisse nous paraître. »

Citations[modifier | modifier le code]

Rapportée par Laura Etchegoyen (sa fille) à l'occasion de l'élection de son père au titre de Vice-président honoraire de l’API: Mon père aimerait que je vous transmette un message d’espoir pour l’avenir de la psychanalyse en tant que méthode psychothérapeutique la plus libre, la plus efficace et la plus digne pour aider l’homme du XXIe siècle. Il croit fortement que l’avenir de la psychanalyse dépend des psychanalystes qui défendent notre méthode et perfectionnent leur efficacité dans le traitement des patients. C’est dans notre efficacité thérapeutique que réside l’avenir de la psychanalyse.[2]

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Problèmes de technique psychanalytique, Les Introuvables, 2001, ISBN 2845750048
  2. IPA

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]