Pierre Fédida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fedida.

Pierre Fédida, né le à Lyon et mort le à Paris, est un psychanalyste de l'après-Lacan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Fédida était issu d'un milieu modeste. Ses parents étaient originaires d'Algérie. Son père exerçait le métier de menuisier et sa mère était ourdisseuse de vêtements sacerdotaux.

De formation philosophique — il a été l'étudiant de Gilles Deleuze à Clermont-Ferrand [réf. nécessaire], Pierre Fédida s'est formé à la phénoménologie et a développé une psychanalyse influencée par celle-ci. Il travaille pendant plusieurs années à un dialogue serré avec l'historien de l'art Georges Didi-Huberman.

Il a formé des centaines de psychanalystes, dirigeant notamment les thèses de Maud Mannoni, Patrick Guyomard et Monique David-Ménard. Il fut enseignant à l'université Paris VII.

Il a codirigé la collection Forum Diderot aux Presses Universitaires de France (PUF), qui publiait de 1995 à 2002 les interventions faites par différents participants, juristes, philosophes, scientifiques lors de colloques organisés à l’Université Paris 7 - Denis Diderot par le Centre d’études du vivant, qu'il dirigeait, et l’Association Diderot, que préside le philosophe Dominique Lecourt.

Il a été enterré au cimetière du Montparnasse (14e division).

Pensée[modifier | modifier le code]

Sa pensée convoque des psychanalystes (Ludwig Binswanger, Jacques Lacan, Donald Winnicott), mais aussi des personnalités de la littérature et de l'art (Samuel Beckett, Georges Bataille…).

Concepts[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire abrégé, comparatif et critique des notions principales de la psychanalyse, Paris, Larousse, 1974. 255 p. Collection « Les Dictionnaires de l'homme du XXe siècle »
  • Le Concept et la violence, Paris, Union générale d'éditions, 1977
  • Corps du vide et espace de séance, Paris, J.-P. Delarge, 1977
  • Communication et représentation, sous la direction de Pierre Fédida, présentation de Pierre Fédida et Daniel Widlöcher, avec la collaboration de Jean-François Allilaire, Alain Braconnier, Bernard Brusset, Maurice Dayan, Roland Juvent, Jacques Miermont, Paul Steiner, Paris, PUF, 1986, ISBN 2130393063
  • L'Absence, Paris, Gallimard, 1978. Collection « Connaissance de l'inconscient ». ISBN 2070315398
  • Crise et contre-transfert, Paris, Presses universitaires de France, 1992.
  • « L'addiction d'absence. L'attente de personne » in Clinique des toxicomanes, éd. Eres, 1995
  • Le site de l'étranger : la situation psychanalytique, Paris, Presses universitaires de France, 1995
  • Par où commence le corps humain : retour sur la régression, Paris, Presses universitaires de France, 2000
  • « Le canular de la neuropsychanalyse », article paru dans La Recherche, hors série no 3 (avril 2000)
  • Des bienfaits de la dépression : éloge de la psychothérapie, Paris, Odile Jacob, 2001. 259 p.
  • Psychiatrie et existence, textes réunis par Pierre Fédida et Jacques Schotte, Éditions Jerôme Millon, Collection Krisis, 1991, ISBN 2905614498

À propos de[modifier | modifier le code]

  • Sous la dir. de Monique David-Ménard, Autour de Pierre Fédida, regards, savoirs, pratiques., PUF, 2007, ISBN 9782130559405

Liens externes[modifier | modifier le code]