Henschel Hs 293 A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flag of German Reich (1935–1945).svg Henschel HS 293 A
Image illustrative de l'article Henschel Hs 293 A
Exposée au Deutsches Museum à Munich
Présentation
Fonction Bombe planante air-sol et air-mer
Constructeur Herbert Wagner, usines aéronautiques Henschel Flugzeugwerke
Déploiement 1943
Caractéristiques
Moteur moteur-fusée Walter HWK 109-507 fournissant une poussée d'env. 6 000 N (600 kp) pendant 10 s.
Masse au lancement 975 kg
Longueur 3,82 m
Diamètre 0,47 m
Envergure 3,10 m
Vitesse 900 km/h
Portée 20 km
Altitude de croisière 600 à 800 m
Charge 295 kg
Guidage téléguidée
Plateforme de lancement aéronefs

La Henschel Hs 293 A était une bombe planante téléguidée anti-navires développée en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale par les usines aéronautiques Henschel Flugzeugwerke de Berlin.

Commandée au début de l'année 1940, elle était conçue comme un avion et possédait une voilure munie d'ailerons, un empennage muni d'une gouverne de profondeur et une propulsion autonome par moteurs-fusées qui fonctionnaient pendant 10 secondes et conféraient à la bombe une vitesse de 900 km/h environ.

Larguée à partir d'un avion bombardier, elle était dirigée sur sa cible par signaux radio. Ceci permettait de lancer des attaques à partir d'une faible altitude, en dessous de la couche nuageuse et des radars adverses.

Le chef du bureau d'études responsable était Herbert Wagner. Plus de 12 000 exemplaires furent construits et environ 400 bombes furent larguées à partir de 1943, provoquant la destruction d'environ 55 navires. Le Junkers Ju 290A-7, au rayon d'action de l'ordre de 5 000 km, apparu au début 1944 pouvait emporter 3 Hs 293-A sous son fuselage et la voilure[1]. Au cours de l'année 1944, les Alliés acquirent la supériorité aérienne sur tous les fronts. Ceci provoqua tant de pertes dans la Luftwaffe que la bombe ne fut plus utilisée à partir du milieu de l'année 1944.

  • Télécommande :
    • émetteur (embarqué sur avion porteur) FuG 203 Kehl fabriqué par Telefunken et Opta (FuG → Funkgerät = appareil radio)
    • récepteur (sur la bombe) : FuG 230 Strassburg fabriqué par StaRu (Stassfurter Rundfunkgesellschaft)
La fusée Hs_293_A (tuyères)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chris Bishop, The encyclopedia of weapons of World War II, Sterling Publishing,‎ 2002 (ISBN 1586637622), p. 391

Voir aussi[modifier | modifier le code]