Classe J, K et N

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres classes de navires du même nom, voir classe J et classe K.
Classe J,K et N
Image illustrative de l'article Classe J, K et N
Le HMS Jackal
Caractéristiques techniques
Type destroyer
Longueur 108,7 m
Maître-bau 10,9 m
Tirant d’eau 3,8 m
Déplacement 1.760 à 1.773 tonnes
Port en lourd 2.330 à 2.384
Propulsion 2 turbines à vapeur Parsons
2 chaudières Admiralty
Puissance 40 000 ch
Vitesse 36 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement origine
  • 6x1 canon de 120 mm
  • 4 canons AA de 40 mm
  • 2x4 mitrailleuses Vickers de 12,7 mm
  • 2x5 tubes lance-torpilles de 545 mm
  • 2 lanceurs de mines (après 1940)
Rayon d’action 5 500 milles nautiques à 15 noeuds
(464 tonnes de mazout)
Autres caractéristiques
Électronique sonar et radar
Équipage 183-218
Histoire
Constructeurs divers
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Naval Ensign of Australia.svg Royal Australian Navy
Marine polonaise
Marine royale néerlandaise
Commanditaire Royal Navy
Période de
construction
1937-1940
Période de service 1939-1958
Navires construits 24
Navires annulés 1
Navires perdus 15
Navires démolis 9
Précédent classe Tribal classe Hunt Suivant

La classe J,K et N est une série de 24 destroyers construite pour la Royal Navy et lancée en 1938.
Les navires ont été construits en trois groupes de huit navires : J, K et N. Le numéro de fanion a changé en 1940 de "F" à "G".

Conception[modifier | modifier le code]

La conception est une vision plus petite de la classe Tribal. La propulsion est maintenant réalisée par deux chaufferies et la disposition des armes antiaériennes bénéficient d'une meilleure visibilité et de meilleurs arcs de tir.
Les canons de gros calibres sont maintenant jumeaux en tourelles, le reste de l'armement est identique.
Elle bénéficie, dans le cadre de la modernisation de début de guerre, d'un armement antiaérien plus lourd et du retrait les tubes lance-torpilles arrière : un canon de 100 mm est installé en arrière, les mitrailleuses devenues inefficaces sont remplacées par plusieurs canons AA Oerlikon de 20 mm. Deux lanceurs de mines anti-sous-marines sont ajoutés à l'ensemble avec aussi un nouveau type de radar.

Service[modifier | modifier le code]

Comme ils furent les plus modernes et les plus puissants de la Royal Navy, ils ont été largement déployés durant la Seconde Guerre mondiale, et ont servi sur presque tous les théâtres de guerre. Les pertes ont été lourdes : six du groupe J, six du groupe K et une classe du groupe N.

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

Les destroyers du groupe J[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
F00 HMS Jervis Hawthorn Leslie and Company
Tyneside
vendu pour démolition en 1949
F22 HMS Jackal John Brown & Company
Clydebank
bombardé le HMS Jackal (F22) IWM FL 009784.jpg
F34 HMS Jaguar
William Denny and Brothers
Dumbarton (Écosse)
torpillé le HMS Jaguar dropping depth charges 1940 IWM A868.jpg
F46 HMS Juno
ex-Jamaica
Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Govan
bombardé le
F53 HMS Janus
Swan Hunter
Wallsend
torpillé le HMS Janus (F53) IWM FL 003695.jpg
F61 HMS Javelin
ex-Kashmir
John Brown & Company
Clydebank
vendu pour démolition le HMS Javelin 1941 IWM FL 10524.jpg
F72 HMS Jersey
J. Samuel White
Cowes
miné le HMS Jersey.JPG
F85 HMS Jupiter
Yarrow Shipbuilders
Glasgow
miné le HMS Jupiter 1940 IWM A 238.jpg
F HMS Jubilant
- - - ordonné en mars 1937
annulé en décembre 1937

Les destroyers du groupe K[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
F01 HMS Kelly
Hawthorn Leslie and Company
Hebburn
bombardé le
F28 HMS Kandahar
William Denny and Brothers
Dumbarton (Écosse)
miné le
F12 HMS Kashmir
ex-Javelin
John I. Thornycroft & Company
Woolston
coulé le HMS Kashmir.jpg
F37 HMS Kelvin Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Glasgow
vendu pour démolition le HMS Kelvin.JPG
F45 HMS Khartoum
Swan Hunter
Tyne and Wear
abandonné le
F50 HMS Kimberley
John I. Thornycroft & Company
Woolston
démoli en 1949 HMS Kimberley.jpg
F64 HMS Kingston
J. Samuel White
Cowes
bombardé le HMS Kingston.jpg
F91 HMS Kipling
Yarrow Shipbuilders
Glasgow
coulé le HMS Kipling (F91) IWM FL 012464.jpg

Les destroyers du groupe N[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
G84 HNLMS Van Galen
ex-HMS Noble
William Denny and Brothers
Dumbarton (Écosse)
démoli en HNLMS Van Galen 1942 IWM FL 9571.jpg
G16 HNLMS Tjerk Hiddes
ex-Nonpareil
William Denny and Brothers
Dumbarton (Écosse)
vendu en 1961
Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
G65 ORP Piorun
ex-HMS Nerissa
John Brown & Company
Clydebank
retour Royal Navy en 1946,
démoli en 1955
ORP Piorun2.jpg
Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
G97 HMAS Napier
Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Glasgow
démoli en 1956 HMAS Napier.jpg
G02 HMAS Nestor
Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Glasgow
bombardé le HMAS Nestor.jpg
G38 HMAS Nizam
John Brown
Dumbarton (Écosse)
démoli en HMS Nizam SLV Green.jpg
G49 HMAS Norman
John I. Thornycroft & Company
Woolston
désaffecté en HMAS Norman AWM-P00490.030.jpg
G25 HMAS Nepal
ex-HMS Norseman
John I. Thornycroft & Company
Woolston
vendu pour démolition le HMAS Nepal AWM-301077.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Conway's All the World's Fighting Ships, 1922-1946, Ed. Robert Gardiner, Naval Institute Press, ISBN 0-87021-913-8
  • Tribal Class Destroyers, Peter Hodges, Almark, 1971, ISBN 0-85524-047-4