Classe Tribal (1936)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Tribal
Image illustrative de l'article Classe Tribal (1936)
Le NCSM Haida, destroyer de classe Tribal
Caractéristiques techniques
Type destroyer
Longueur 114,9 m
Maître-bau 11,12 m
Tirant d’eau 3,96 m
Déplacement 1.854 tonnes
Port en lourd 2.520
Propulsion 2 turbines à vapeur Parsons
3 chaudières Admiralty
Puissance 44 000 ch
Vitesse 36 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement origine
  • 8x1 canon de 120 mm
  • 4 canons AA de 40 mm
  • 2x4 mitrailleuses Vickers de 12,7 mm
  • 4 tubes lance-torpilles de 545 mm
  • 2 lanceurs de mines
Rayon d’action 5 700 milles nautiques à 15 noeuds
(524 tonnes de mazout)
Autres caractéristiques
Électronique sonar
Équipage 190
Histoire
Constructeurs divers
A servi dans Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Naval Ensign of Canada.svg Marine royale canadienne
Naval Ensign of Australia.svg Royal Australian Navy
Commanditaire Royal Navy
Période de
construction
1936-1947
Période de service 1938-1963
Navires construits 27
Navires prévus 31
Navires annulés 4
Navires perdus 13
Navires démolis 13
Navires préservés 1
Précédent classe I classe J,K et N Suivant

La Classe Tribal, ou classe Afridi, est un groupe de 27 destroyers construits pour la Royal Navy, la marine royale canadienne et la Royal Australian Navy lancés entre 1937 et 1945.

Construction[modifier | modifier le code]

Entre 1937 et 1945, vingt-sept destroyers ont été construits.
La Royal Navy a d'abord commandé une série de sept navires le 10 mars 1936, et une seconde série de neuf navires le 9 juin 1936.
La Marine royale canadienne a commandé huit navires : quatre sur les chantiers britanniques en 1940 qui furent achevés entre 1942 et 1943, quatre autres sur des chantiers canadiens à Halifax en 1942. Ils n'ont été achevés qu'après la guerre.
La Royal Australian Navy a aussi commandé huit navires qui devaient être construits sur les chantiers navals australiens : trois ont pu être achevés, deux en 1942 et un en 1945, mais les cinq autres ont été annulés.

Conception[modifier | modifier le code]

Cette classe Tribal est une nouvelle version de destroyer qui doit répondre aux modèles nouveaux du Japon, de l'Italie et de l'Allemagne.
Elle bénéficie, dans le cadre de la modernisation de début de guerre, d'un armement antiaérien plus lourd : plusieurs canons AA Oerlikon de 20 mm ou des canons doubles AA de 101 mm, et augmentation du nombre de grandes anti-sous-marines.

Service[modifier | modifier le code]

Comme ils furent les plus modernes et les plus puissants de la Royal Navy, ils ont été largement déployés durant la Seconde Guerre mondiale, et ont servi sur presque tous les théâtres de guerre. Les pertes ont été lourdes : 12 sur 16 de la classe Tribal de la Royal Navy furent coulés, ainsi qu'un navire canadien.

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

Royal Navy[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
F07 HMS Afridi Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
perdu le TribalDD HMS Afridi.jpg
F51 HMS Ashanti William Denny and Brothers
Dumbarton (Écosse)
vendu pour démolition le HMS Ashanti.jpg
F67 HMS Bedouin
William Denny and Brothers
Dumbarton (Écosse)
coulé le HMS Bedouin (F67) off Iceland c1941.jpg
F03 HMS Cossack
Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
perdu le HMS Cossack.jpg
F75 HMS Eskimo
Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
vendu pour démolition le HMS Eskimo 1941 IWM FL 10008.jpg
F20 HMS Gurkha
Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Govan
perdu le
F24 HMS Maori
Fairfield Shipbuilding and Engineering Company
Govan
perdu le HMS Maori (F24).jpg
F59 HMS Mashona
Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
perdu le HMS Mashona (F59).jpg
F26 HMS Matabele
Scotts Shipbuilding and Engineering Compagny
Greenock
vendu en HMS Matabele.jpg
F31 HMS Mohawk
John I. Thornycroft & Company
Woolston
perdu le HMS Mohawk (F31).jpg
F36 HMS Nubian
John I. Thornycroft & Company
Woolston
vendu le TribalDD HMS Nubian.jpg
F21 HMS Punjabi
Scotts Shipbuilding and Engineering Compagny
Greenock
perdu le HMS Punjabi.jpg
F82 HMS Sikh
Alexander Stephen and Sons
Linthouse
perdu le HMS Sikh (F82).jpg
F33 HMS Somali
Swan Hunter
Wallsend
perdu le HMS Somali (F33).jpg
F43 HMS Tartar
Swan Hunter
Wallsend
vendu le HMS Tartar at a buoy.jpg
F18 HMS Zulu
Alexander Stephen and Sons
Linthouse
perdu le HMS Zulu (F18) underway.jpg

Royal Canadian Navy[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
G89/217 HMCS Iroquois
ex-Athabaskan
Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
vendu en 1966 HMCSIroquois.jpg
G07 HMCS Athabaskan
ex-Iroquois
Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
perdu le Hmcs athabaskan g07.jpg
G24/216 HMCS Huron Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
démoli en août 1965
G63/215 HMCS Haida 1942 Vickers-Armstrongs
Newcastle upon Tyne
musée maritime de Hamilton (Ontario) HMCS Haida Hamilton Ontario 1.jpg
R10/214 HMCS Micmac
Halifax Shipyard
Halifax (Nouvelle-Écosse)
démoli le
R96/213 HMCS Nootka
Halifax Shipyard
Halifax (Nouvelle-Écosse)
démoli en 1965 HMAS Warramunga HMCS Nootka HMS Cockade 1951.jpg
R04/218 HMCS Cayuga
Halifax Shipyard
Halifax (Nouvelle-Écosse)
démoli en 1964
R79/219 HMCS Athabaskan(2)
Halifax Shipyard
Halifax (Nouvelle-Écosse)
démoli en 1969 HMCS Athabaskan AWM P05890.060.jpeg

Royal Australian Navy[modifier | modifier le code]

Pennant number Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
I30 HMAS Arunta
Cockatoo Island
Port Jackson-Sydney
vendu en 1969 HMAS Arunta SLV AllanGreen 1.jpg
I44 HMAS Warramunga
Cockatoo Island
Port Jackson-Sydney
vendu en 1963 HMAS Warramunga (AWM 017128).jpg
I91 HMAS Bataan
ex-Kurnaï
Cockatoo Island
Port Jackson-Sydney
démoli en 1958 HMAS Bataan SLV AllanGreen.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Conway's All the World's Fighting Ships, 1922-1946, Ed. Robert Gardiner, Naval Institute Press, ISBN 0-87021-913-8
  • Tribal Class Destroyers, Peter Hodges, Almark, 1971, ISBN 0-85524-047-4