Béla Lugosi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bela Lugosi)
Aller à : navigation, rechercher

Béla Lugosi

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Béla Lugosi dans The Devil Bat en 1940

Naissance 20 octobre 1882
Lugos, Transylvanie, (actuellement Roumanie)
Nationalité d'origine : Drapeau de l'Autriche-Hongrie Hongrois
naturalisé : Drapeau des États-Unis Américain
Décès 16 août 1956 (à 73 ans)
Los Angeles, Californie (États-Unis)
Profession Acteur
Films notables Dracula
L'Île du docteur Moreau
La Marque du vampire
La Fiancée du monstre

Béla Lugosi, de son vrai nom Blaskó Béla Ferenc Dezső (20 octobre 1882, Lugos, Transylvanie, Autriche-Hongrie (actuellement Roumanie) - 16 août 1956, Los Angeles, Californie, États-Unis), est un acteur de cinéma hongro-américain, célèbre pour ses rôles dans les films fantastiques et en particulier son interprétation du comte Dracula.

Biographie[modifier | modifier le code]

Béla Lugosi est né en 1882 dans la ville, à l'époque austro-hongroise, de Lugos.

Béla Lugosi à 18 ans

Acteur de théâtre et du cinéma tant muet que parlant, il quitte la Hongrie en 1919, pour se rendre en Allemagne puis aux États-Unis. Après quelques années difficiles à cause de son manque de connaissance de l'anglais, il décroche à Broadway le rôle de Dracula, qu'il jouera des centaines de fois, dans la pièce de théâtre tirée du roman de Bram Stoker. Son accent hongrois contribua grandement à son jeu d'acteur. C'est ce même rôle de Dracula qu'il reprend en 1931 pour Universal Pictures dans le film de Tod Browning qui consacre sa célébrité. Malheureusement pour lui, il refuse de jouer la créature du film Frankenstein, la même année. Il est alors cantonné aux films d'horreur, dont la qualité baisse lentement à partir de 1950. Il est, dans ces mêmes années, inquiété dans le cadre du maccarthisme (il était syndicaliste, et avait participé à la République des conseils de Hongrie). Suite à des problèmes de santé, il est traité à la morphine dont il devient dépendant.

Il meurt d'une crise cardiaque le 16 août 1956, après avoir tourné quelques rushes muets pour son ami Ed Wood en vue du tournage de Plan 9 from Outer Space. Certaines rumeurs affirment qu'il se prenait réellement pour un vampire à force de jouer cette créature, mais aucune biographie complète ne confirme ce qui s'apparente plutôt à un signe d'excentricité. De même, s'il a été enterré avec l'une de ses capes, ce n'était pas à sa propre demande mais sur celle de sa femme et de son fils.

Hommages[modifier | modifier le code]

Lugosi est mentionné dans la chanson Celluloid Heroes des Kinks. Il est le sujet d'une célèbre chanson du groupe de rock gothique Bauhaus : Bela Lugosi's dead — chanson qui figure dans la bande-son d'un autre film de vampires, Les Prédateurs (The Hunger) de Tony Scott (1983).

La fin de sa vie est retracée dans le film de Tim Burton Ed Wood, où le rôle de Béla Lugosi est interprété par Martin Landau. Ce dernier remporta pour ce film l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle en 1995.

La marque d'instrument ESP en collaboration avec Kirk Hammett du groupe Metallica a conçu des modèles de guitares avec les affiches de certains films de Lugosi peintes sur le corps comme: Dracula et White Zombie

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres articles du site[modifier | modifier le code]

Dracula divers[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Arthur G. Lennig, The Count : The life and films of Bela "Dracula" Lugosi, Putnam,‎ 1974, 347 p. (ISBN 0-399-11340-1)
  • (en) Gary J. Svehla (dir.) et Susan Svehla (dir.), Bela Lugosi, Midnight Marquee Press, coll. « Actors Series »,‎ 1995, 312 p. (ISBN 1-887664-01-7) ; rééd. 2007 (ISBN 978-1-887664-77-6)
  • (en) Gary Don Rhodes et F. Richard Sheffield, Lugosi : His Life in Films, on Stage, and in the Hearts of Horror Lovers, McFarland & Company,‎ 1997, 414 p. (ISBN 0-7864-0257-1) ; rééd. 2006 (ISBN 0-7864-2765-5)
  • (en) Arthur G. Lennig, The Immortal Count : The Life and Films of Bela Lugosi, The University Press of Kentucky,‎ 2003, 548 p. (ISBN 0-8131-2273-2 et 0-8131-2302-X)
  • (en) Gary Don Rhodes et F. Richard Sheffield, Bela Lugosi : Dreams and Nightmares, Collectables Press,‎ 2007, 352 p. (ISBN 0-9773798-1-7)
  • (en) Gregory William Mank, Bela Lugosi and Boris Karloff : The Expanded Story of a Haunting Collaboration, with a Complete Filmography of Their Films Together, McFarland Company,‎ 2009, 701 p. (ISBN 978-0-7864-3480-0)
  • (it) Edgardo Franzosini, Bela Lugosi : Biografia di una metamorfosi, Adelphi,‎ 1998, 156 p. (ISBN 88-459-1370-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]