Mina Harker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mina, Harker et Murray.
Mina Harker
Personnage de fiction apparaissant dans
Dracula

Alias Wilhelmina Murray, Ellen Hutter
Sexe Féminin
Activité(s) institutrice
Famille Jonathan Harker (mari), Quincey Harker (enfant)
Entourage Lucy Westenra (meilleure amie)
Ennemi(s) Dracula

Créé par Bram Stoker
Interprété par Greta Schröder, Helen Chandler, Melissa Stribling, Jan Francis, Winona Ryder, Peta Wilson

Mina Harker, née Wilhelmina Murray, est un personnage de fiction imaginé en 1897 par Bram Stoker ; elle apparaît dans le roman Dracula.

Dans le roman[modifier | modifier le code]

Elle apparaît au début de l'histoire sous le nom de Miss Mina Murray, jeune institutrice fiancée à Jonathan Harker et meilleure amie de Lucy Westenra, à qui elle rend visite à Whitby le 24 juillet, pendant les vacances d'été.

Lorsque Jonathan parvient à s'enfuir du château du comte Dracula, Mina part le rejoindre à Budapest où elle prend soin de lui tandis qu'il récupère du traumatisme psychologique dû à sa rencontre avec le vampire. Une fois mariés, ils regagnent l'Angleterre où ils apprennent le décès de Lucy des suites d'une mystérieuse maladie. Ils apprendront par la suite que le responsable n'est autre que Dracula.

Mina et Jonathan se joignent à une équipe formée par Abraham Van Helsing, déterminée à éliminer le comte. Informé du complot, celui-ci se venge sur Mina en la mordant au moins à trois reprises. Dracula abreuve aussi Mina de son sang, et la condamne ainsi à devenir elle-même vampire à sa mort. Le reste du roman relate les efforts du groupe pour lui épargner ce sort par la mort de Dracula. Mina succombe lentement sous l'effet du sang du vampire qui coule dans ses veines, oscillant entre conscience normale et état ​​de semi-transe au cours de laquelle elle est en contact télépathique avec Dracula. Elle utilise ensuite ses propres facultés télépathiques pour suivre les mouvements de Dracula.

Dracula retourne dans son château de Transylvanie, poursuivi par Van Helsing et son groupe. Ils parviennent à le tuer juste avant le coucher du soleil. Par conséquence, le sort jeté par Dracula est levé et Mina délivrée de sa malédiction.

Le livre se conclut sur une note à propos du mariage de Mina et Jonathan, et de la naissance de leur fils aîné, baptisé Quincey en mémoire de leur ami américain Quincey Morris tué lors de la poursuite. Cette naissance représente un symbole d'espoir et de renouveau à l'aube du XXe siècle.

Dans d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Mina apparaît sous divers noms dans la plupart des adaptations du roman. Elle y conserve généralement ses pouvoirs de vampire, alors que dans le roman original, le sort jeté par Dracula est annulé par la mort de celui-ci.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Dans le film Nosferatu le vampire de Friedrich Wilhelm Murnau, le personnage est rebaptisé Ellen Hutter et joué par Greta Schröder. À l'inverse du roman, c'est elle qui se sacrifie au comte Orlok (Dracula) afin qu'il soit détruit par le soleil levant.

Werner Herzog reprend les noms originaux des personnages dans son remake Nosferatu, fantôme de la nuit, dans lequel Isabelle Adjani interprète Mina.

Helen Chandler l'incarne dans le film Dracula réalisé par Tod Browning avec Bela Lugosi dans le rôle titre. Dans cette version, Mina est la fille du Dr Seward, et ne s'appelle donc pas Murray. Cette parenté est évoquée dans le film parodique Dracula, mort et heureux de l'être de Mel Brooks, dans lequel Amy Yasbeck joue Mina.

Dans la version de 1958 de Terence Fisher avec Christopher Lee, c'est Melissa Stribling qui incarne Mina, mariée à Arthur Holmwood au lieu de Jonathan Harker.

Mina est jouée par Jan Francis dans le film de 1979 réalisé par John Badham avec Frank Langella. Cette adaptation fait d'elle la fille de Van Helsing, tandis que Lucy est la fille de Seward et la fiancée de Harker.

Dans l'adaptation de 1992 réalisée par Francis Ford Coppola avec Gary Oldman, l'épouse de Vlad Dracul, Elisabeta, se suicide en apprenant la fausse nouvelle de la mort de son mari. Vlad renie alors sa foi et devient le vampire Dracula. Quatre siècles plus tard, lors de la visite de Jonathan Harker, il reconnaît son amour perdu dans le portrait de Mina. L’actrice Winona Ryder interprète le double rôle de Mina/Elisabeta.

Le personnage de Mina apparaît sous les traits de Peta Wilson dans La Ligue des gentlemen extraordinaires, réalisé par Stephen Norrington en 2003, adaptation de la bande dessinée éponyme (voir ci-dessous).

Marta Gastini incarne le personnage dans Dracula de Dario Argento sorti en 2012.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Mina Murray est le personnage central de la série de comics britannique La Ligue des gentlemen extraordinaires d'Alan Moore et Kevin O'Neill. L'histoire démarre quelques années après les événements de Dracula. Mina, divorcée de Jonathan Harker, a repris son nom de jeune fille. Elle est engagée pour diriger la Ligue qui comprend d'autres personnages de littérature fantastique du XIXe siècle : Allan Quatermain, le Capitaine Nemo, L'Homme invisible, Henry Jekyll et Edward Hyde. Seule femme de l'équipe, et dénuée de pouvoirs surnaturels (conformément à la version de Bram Stoker), elle cristallisera l'attention de ses partenaires à des degrés différents. Devenue immortelle dans The Black Dossier (inédit en français), elle poursuivra ses aventures au cours des siècles suivants avec de nouvelles recrues.

Dans l'adaptation cinématographique de la bande dessinée, elle a présent veuve et a conservé ses pouvoirs de vampire, a entretenu une relation avec Dorian Gray et nourrit des sentiments pour le Dr Jekyll.

Littérature[modifier | modifier le code]

Dans Dracula l'immortel, la suite officielle de Dracula coécrite par Ian Holt et Dacre Stoker (l'arrière-petit-neveu de Bram Stoker), Quincey est en fait le fils biologique de Dracula, conçu lors du viol de Mina par le comte qui aurait eu lieu lors du premier roman.

Notes et références[modifier | modifier le code]