Nosferatu, fantôme de la nuit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nosferatu.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Nosferatu le vampire.

Nosferatu, fantôme de la nuit (titre original Nosferatu: Phantom der Nacht) est un film allemand réalisé par Werner Herzog, sorti en 1979.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Wismar, au XIXe siècle, un jeune homme, Jonathan Harker (Bruno Ganz) part dans les Carpates afin de négocier la vente d'une maison avec le comte Dracula. Dans une auberge, des villageois le mettent en garde et tentent de le dissuader de lui rendre visite car il est bien connu dans la région que le comte n'est autre qu'un vampire. Harker va cependant lui rendre visite, à pied puisqu'aucun cocher ne veut l'accompagner, mais il tombe très vite sous l'emprise du comte, ne réalisant pas assez tôt qui est vraiment Dracula.

Dracula se rend alors en bateau dans la ville de Wismar, avec des rats cachés dans des cercueils, afin d'y transmettre la peste.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Caméo[modifier | modifier le code]

Werner Herzog interprète la personne qui enfonce son pied dans le cercueil et a son orteil mordu par un rat.

Remake du film de 1922[modifier | modifier le code]

Nosferatu, fantôme de la nuit est un remake du film muet Nosferatu le vampire réalisé en 1922 par Friedrich Wilhelm Murnau. Herzog a développé le côté solitaire et tragique du personnage du vampire Nosferatu, au-delà de son aspect de prédateur.

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

La séquence d'ouverture[modifier | modifier le code]

Une des momies du musée de Guanajuato

La séquence d'ouverture du film, mise en musique par le groupe Popol Vuh, a été filmée par Herzog lui-même au musée des momies (en) (Museo de las Momias) à Guanajuato au Mexique, où un grand nombre de corps de victimes d'une épidémie de choléra survenue en 1833 sont présentés au public. Herzog avait vu ces momies naturellement momifiées lors d'une visite à Guanajuato dans les années 1960. À son retour dans les années 1970, il a sorti les momies des vitrines dans lesquelles elles sont exposées et les a dressées contre un mur, en les classant séquentiellement de l'enfance à la vieillesse.

Autres sites[modifier | modifier le code]

Aux Pays-Bas (province de Zuid-Holland)
En Allemagne
En Tchécoslovaquie

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]