Axinite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Axinite
Catégorie IX : silicates[1]
Axinite, St Christophe-en-Oisans (6cm)

Axinite, St Christophe-en-Oisans (6cm)
Général
Formule brute Ca2(Fe,Mg,Mn)Al2
[BO3OH,Si4O12]
Identification
Masse formulaire 570.12 uma
Couleur jaune, brun, brun lilas, brun violet, brun jaune, gris, bleu
Classe cristalline et groupe d'espace P\bar{1}
Système cristallin Triclinique
Réseau de Bravais Primitif P
Clivage bon à {100}, pauvre sur {001} {110} {011}
Cassure Irrégulière à conchoïdale
Habitus agrégats fibreux, massifs, grenus, écaillé, lamellaire.
Échelle de Mohs 6,5 - 7
Trait blanc
Éclat vitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction α=1,672-1,693, β=1,677-1,701, γ=1,681-1,704
Pléochroïsme absent ou léger
Biréfringence Δ=0,009-0,011 ; biaxe négatif
Dispersion 2vz ~ 69 - 87°
Fluorescence ultraviolet oui
Transparence transparent à translucide
Propriétés chimiques
Densité 3,28
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L’axinite est un nom générique qui recouvre 4 espèces minérales du groupe des silicates sous groupe des sorosilicates ; ce sont tous des borosilicates tricliniques de formule brute : Ca2(Fe,Mg,Mn)Al2[BO3OH,Si4O12].

Historique et étymologie[modifier | modifier le code]

Découverte à la fin du XVIIIe par Jean-Godefroy Schreiber dans l'Oisans, on doit également à ce naturaliste la découverte de la stilbite et de l'anatase[2]. La première description est due à Romé de Lisle, le minéral a été nommé par René-Just Haüy. Le mot dérive du grec " axinè " = hache, en raison de la forme du cristal. « Le nom d'axinite, fait allusion à la disposition qu'ont les cristaux à prendre une forme qui présente comme un tranchant de hache vers le bas de la facette x ».René-Just Haüy.

Structure[modifier | modifier le code]

La structure de l'axinite est constituée d'anneaux [Si4O12]8- et d'unités BO3 ; anneaux séparés, parallèles entre eux et presque parallèles au plan (010). Ces groupements sont liés par le fer en position octaédrique, par l'aluminium en coordination tétraédrique et octaédrique, et par le calcium qui se situe au centre d'un polyèdre irrégulier de 10 oxygènes.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le point important dans la chimie de ce silicate est la présence de bore en quantité importante. Le pourcentage de calcium reste constant ; en revanche, le fer et le manganèse peuvent varier en proportion inverse. Les propriétés optiques des axinites sont en étroite relation avec la teneur de ces trois éléments.

  • Les formes développées sont {110}, {-110}, {1-11}. Les faces sont souvent finement striées et forment des angles aigus donnant au minéral un aspect coupant.

Gîtologie[modifier | modifier le code]

Minéraux associés[modifier | modifier le code]

Elle peut être associée à d'autres silicates riches en calcium et en bore : les tourmaline, la datolite, les amphiboles calciques, l'actinote, la zoïsite, la calcite, ainsi que le quartz.

Les espèces[modifier | modifier le code]

  • l'Axinite-(Fe) ou Ferro-axinite la plus fréquente elle forme une série avec l'axinite-(Mn)
Formule : Ca2Fe2+Al2BO3Si4O12(OH)
Inventeur: Schaller en 1909
Topotype : Saint-Christophe-en-Oisans Isère France
Paramètres de la maille conventionnelle : a = 8.957, b = 9.218, c = 7.163, Z = 2; alpha = 102.7°, beta = 98.03°, gamma = 88.03° V = 570.95 Den(Calc)= 3.32
Masse moléculaire: 570.12g/Mole
Couleur : Marron, bleu violacé, gris, jaune verdâtre.
Fluorescence : Non
  • l'Axinite-(Mg) ou Magnésio-axinite
Formule : Ca2MgAl2BO3Si4O12(OH)
Inventeur : Jobbins, Tresham & Young en 1975
Topotype :
Paramètres de la maille conventionnelle : a = 8.933, b = 9.155, c = 7.121, Z = 2; alpha = 102.59°, beta = 98.28°, gamma = 88.09° V = 562.13 Den(Calc)= 3.18
Masse moléculaire: 538.57 2g/Mole
Couleur : Marron, bleu violacé, gris, jaune verdâtre.
Fluorescence : Oui
  • l'Axinite-(Mn) ou Manganaxinite elle forme une série avec l'axinite-(Fe)
Formule : Ca2Mn2+Al2BO3Si4O12(OH)
Inventeur: FROMME en 1909
Topotype : St Andreasberg, Harz, Allemagne
Paramètres de la maille conventionnelle : a = 8.978, b = 9.19, c = 7.161, Z = 2; alpha = 102.74°, beta = 98.2°, gamma = 88.26° V = 570.14 Den(Calc)= 3.32
Masse moléculaire: 569.21g/Mole
Couleur : Marron, incolore, jaunâtre, violet pâle, rougeâtre.
Fluorescence : Oui
  • la Tinzénite
Formule :(Ca,Mn2+,Fe2+)3Al2BO3Si4O12(OH)
Inventeur: Jakob en 1923
Topotype : Alp Parsettens, Sursass, Tinzen, Grisons, Suisse.
Paramètres de la maille conventionnelle : a = 8.988, b = 9.175, c = 7.149, Z = 2; alpha = 102.9°, beta = 98.1°, gamma = 88° V = 568.58 Den(Calc)= 3.34
Masse moléculaire: 572.45g/Mole
Couleur :Jaune à jaune orangé
Fluorescence : Non

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Critères de détermination[modifier | modifier le code]

  • Au chalumeau, gonfle et fond en un verre vert foncé. La flamme donne une couleur verte (bore).

Principaux gisements[modifier | modifier le code]

  • France
Rocher d'Armentiers, Isère
Rocher du Cornillon, Isère
  • Russie
Dodo Mine, Puyva, Tyumenskaya Oblast, Oural du Nord

Utilité[modifier | modifier le code]

Les pierres de qualité gemmes peuvent être taillées comme pierre fines.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Traité de minéralogie, Volume 2 Par René Just Haüy p.566 1822