Pierre de Lune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pierre de lune)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre de lune (homonymie).
Pierre de Lune - Hécatolithe
Catégorie IX : silicates[1]
Adulaire du mont Adula, Suisse (7x6.5 cm)

Adulaire du mont Adula, Suisse (7x6.5 cm)
Général
Classe de Strunz Orthose
Formule brute AlKO8Si3KAlSi3O8
Identification
Masse formulaire[2] 278,3315 ± 0,0034 uma
Al 9,69 %, K 14,05 %, O 45,99 %, Si 30,27 %,
Couleur incolore, jaune reflet bleutés
Système cristallin monoclinique
Macle comme l'orthoclase
Clivage parfait sur {001}, bon sur {010}
Cassure inégale à conchoïdale
Échelle de Mohs 6 à 6,5
Trait blanc
Éclat Vitreux
Propriétés optiques
Pléochroïsme nul
Dispersion 2vz ~ 0,012
Fluorescence ultraviolet faible bleuâtre à orangée
Transparence transparent à laiteux
Propriétés chimiques
Densité 2,56-2,628
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La Pierre de Lune ou hécatolithe (Jean-Claude Delamétherie 1801)[3] est une adulaire variété d'orthose, groupe des silicates sous-groupe des tectosilicates, famille des feldspaths.

Gîtologie[modifier | modifier le code]

Comme l'orthose elle est présente dans les roches plutoniques et métamorphiques.

Gemmologie[modifier | modifier le code]

Pour bénéficier du terme « pierre de lune » l'adulaire doit avoir des reflets argentés ou bleuâtres rappelant la clarté de la lune, liés à la structure cristalline de ce minéral. Les reflets dans le minéral sont causés par le phénomène optique d'adularescence. Les pièces les plus recherchées sont celles qui n’ont aucune connotation jaunâtre. Son clivage parfait (qui donne le nom de l’espèce (orthose) en fait une pierre sensible aux chocs. Elle se taille principalement en cabochon.

Terminologie en gemmologie[modifier | modifier le code]

  • Le terme "Opale céleste" qui la désigne parfois est interdit par le C.I.B.J.O (Word jewellery confederation).
  • Les termes « Pierre de Lune Bleue », « Pierre de Lune de Mojave » ou « Pierre de Lune de Californie » cachent parfois une calcédoine bleue ou une agate teintée bleue. Toutes ces terminologies sont interdites par le C.I.B.J.O (Word jewellery confederation).

Gisements remarquables[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir



Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Leçons de minéralogie, données au collège de France, Volume 2 Par Jean-Claude de La Métherie