Charoïte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charoïte
Catégorie IX : silicates[1]
Fragment de charoïte de Russie.

Fragment de charoïte de Russie.
Général
Classe de Strunz 9.DG.92
Formule brute K5Ca8(Si6O15)2(Si2O7)Si4O9(OH) ·3(H2O)
Identification
Masse formulaire 1828,68 uma
Couleur violet, lilas, brun
Classe cristalline et groupe d'espace Prismatique ; P/4
Système cristallin monoclinique
Habitus massive ou fibreuse
Échelle de Mohs 5 - 6
Trait blanc
Éclat vitreux ou nacré
Propriétés optiques
Indice de réfraction Np1,550 Nm 1,553 Ng 1,559
Pléochroïsme rose
Biréfringence Δ = 0,009 ; biaxe négatif
Fluorescence ultraviolet légère
Propriétés chimiques
Densité 2,54 - 2,58, moyenne 2,56
Propriétés physiques
Radioactivité Faible mais détectable
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La charoïte (se prononçant tcharoïte) est une espèce minérale du groupe des silicates sous groupe des inosilicates de formule K5Ca8(Si6O15)2(Si2O7)Si4O9(OH)·3(H2O) avec des traces de Al;Fe;Mn;Sr;Ba.

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Découverte dans les années 1940 elle ne sera décrite par le minéralogiste Russe, Rogov & al qu'en 1978. Son nom vient de la rivière Chara, affluent de l’Oliomka, affluent de la Léna, Massif de l'Aldan, République de Sakha

Topotype[modifier | modifier le code]

Cristallographie[modifier | modifier le code]

Gîtologie[modifier | modifier le code]

Dans les massifs de syénite, dans les roches métasomatiques, formées entre 200-250 degrés enrichies par le carbone et le potassium au contact de massif calcaire.

Minéraux associés[modifier | modifier le code]

Utilité[modifier | modifier le code]

Est utilisé comme pierre fine pour la confection d'objet ou taillée en cabochon.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.