Agate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir AGATE (cadre d'architecture)
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Agathe.
Agate
Catégorie IX : silicates[1]
Agate

Agate
Général
Classe de Strunz 4.DA.05
Formule brute O2SiSiO2
Identification
Masse formulaire[2] 60,0843 ± 0,0009 uma
O 53,26 %, Si 46,74 %,
Classe cristalline et groupe d'espace 32 (Quartz)
Système cristallin trigonal
Réseau de Bravais hexagonal
Échelle de Mohs 6,5
Trait blanc
Éclat vitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1,530 - 1,540
Pléochroïsme aucun
Biréfringence Δ=0,004 ; biaxe positif
Propriétés chimiques
Densité 2,58 - 2,64
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L’agate est une variété de calcédoine qui se caractérise par des dépôts successifs de couleurs ou de tons différents, c'est une pierre fine.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec akhatês, elle doit son nom à une rivière de Sicile dans laquelle on la trouvait en abondance.

Variétés[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs variétés portant sur l'aspect des colorations rouges, vertes, jaunes, bleues ou noires. Celles dont la couleur est éclatante peuvent être colorées artificiellement. Le processus tire parti de la porosité de l'agate et est documenté dès 1820 dans la région d'Idar-Oberstein (où des agates sont extraites depuis le XVe siècle). Toutefois, il y aurait des preuves que les Romains auraient déjà teint les agates[3].

Article détaillé : Faux minéraux et fossiles.

L'agate enhydros est une variété très particulière. L’eau de cristallisation est piégée à l’intérieur de la géode, avec parfois une phase gazeuse. La partie superficielle du nodule d’agate — elle seule — a été sciée et polie pour laisser voir par transparence les deux phases.

Gisements[modifier | modifier le code]

Utilisation[modifier | modifier le code]

Agate enhydre
  • Ornementation
  • Objet d'art
  • Sa résistance à l'abrasion est utilisée pour fabriquer des mortiers ou des billes de broyage dans les domaines de la chimie et des céramiques
  • Elle permet de polir l'or lorsqu'il est appliqué en feuille.
  • Collection
  • Peintures, broyée l'agate est incorporée à des huiles afin de les colorer.
  • Calligraphie, en association à de la gomme arabique.
  • De nombreuses légendes entourent l'agate et son commerce dans le domaine de l'ésotérisme est donc très répandu.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. (en) Elaine Riot, « How Are Agates Dyed? », eHow.com