Taha Yassine Ramadan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taha Yassine Ramadan, à gauche, en 2001.

Taha Yassine Ramadan (né en 1938 à Mossoul, (Irak) et mort par pendaison le 20 mars 2007 à Bagdad (Irak)), était un homme politique irakien. Vice-président de l'Irak de 1991 à 2003.

Il a survécu a plusieurs tentatives d’assassinats, notamment deux en 1997 et une en 1999.

Le 19 août 2003, il est capturé à Mossoul par des combattants de l’Union patriotique du Kurdistan et remis aux forces américaines.

Il était accusé par des Irakiens en exil de crimes contre l'humanité, notamment dans son implication dans le meurtre de centaines de Kurdes en 1988.

Son procès s'est ouvert le 19 octobre 2005. Il est condamné à la prison à vie le 5 novembre 2006. Son procès est renvoyé par la chambre d'appel à la chambre de première instance le 26 décembre 2006 pour nouvelle décision. Il est alors condamné à mort le 12 février 2007. Il est pendu le 20 mars 2007 à l'aube.