46e cérémonie des Oscars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
46e cérémonie des Oscars
Award-star-gold-3d.png Oscars du cinéma
Organisé par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences
Détails
Date 2 avril 1974
Lieu Dorothy Chandler Pavilion
Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis
Présentateur John Huston, Diana Ross, Burt Reynolds, David Niven
Diffusé sur NBC
Site web oscar.go.com/
Résumé
Meilleur film L'Arnaque
Meilleur film étranger La Nuit américaine
Drapeau de la France France
Films les plus nommés L'Arnaque
L'Exorciste (10)
Film le plus récompensé L'Arnaque (7)
Chronologie
Précédent 45e cérémonie des Oscars 47e cérémonie des Oscars Suivant

La 46e cérémonie de remise des prix des Oscars du cinéma, récompensant les films sortis en 1973, a eu lieu le jeudi 2 avril 1974 à 19h au Dorothy Chandler Pavilion à Los Angeles (Californie).

Cérémonie[modifier | modifier le code]

La cérémonie fut diffusée sur la NBC.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les lauréats sont indiqués ci-dessous en premier de chaque catégorie et en gras.

Meilleur film[modifier | modifier le code]

Meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

  • George Roy Hill pour L'Arnaque

Meilleur acteur[modifier | modifier le code]

Meilleure actrice[modifier | modifier le code]

Meilleur acteur dans un second rôle[modifier | modifier le code]

Meilleure actrice dans un second rôle[modifier | modifier le code]

Meilleur scénario original[modifier | modifier le code]

Meilleure adaptation[modifier | modifier le code]

Meilleure direction artistique[modifier | modifier le code]

  • Henry Bumstead et James Payne pour L'Arnaque

Meilleurs costumes[modifier | modifier le code]

Meilleure photographie[modifier | modifier le code]

Meilleur montage[modifier | modifier le code]

  • William Reynolds pour L'Arnaque
    • Verna Fields et Marcia Lucas pour American Graffiti
    • Ralph Kemplen pour Chacal (The Day of the Jackal) de Fred Zinnemann
    • John C. Broderick, Bud S. Smith, Evan A. Lottman et Norman Gay pour L'Exorciste
    • Frank P. Keller et James Galloway pour Jonathan Livingston le goéland

Meilleur son[modifier | modifier le code]

Meilleure partition originale
  • Robert Knudson et Chris Newman pour L'Exorciste
    • Richard Portman et Larry Jost pour Le Jour du dauphin (The Day of the Dolphin) de Mike Nichols
    • Donald O. Mitchell et Larry Jost pour La Chasse au diplôme
    • Richard Portman et Les Fresholtz pour La Barbe à papa
    • Ronald Pierce et Robert R. Bertrand pour L'Arnaque

Meilleure musique de film[modifier | modifier le code]

Meilleure partition originale
  • Marvin Hamlisch pour Nos plus belles années
    • John Williams pour Permission d’aimer
    • Georges Delerue pour Le Jour du dauphin
    • Jerry Goldsmith pour Papillon de Franklin J. Schaffner
    • John Cameron pour Une maîtresse dans les bras, une femme sur le dos
Meilleure partition de chansons et adaptation musicale

Meilleure chanson[modifier | modifier le code]

Meilleur film étranger[modifier | modifier le code]

Meilleur documentaire[modifier | modifier le code]

Meilleur court-métrage documentaire[modifier | modifier le code]

Meilleur court-métrage de fiction[modifier | modifier le code]

Meilleur court métrage d'animation[modifier | modifier le code]

Oscars spéciaux[modifier | modifier le code]

Oscars d'honneur[modifier | modifier le code]

  • Henri Langlois, « pour son dévouement à l'art du film, ses nombreuses contributions à préserver son passé et son inébranlable foi en son futur » (« for his devotion to the art of film, his massive contributions in preserving its past and his unswerving faith in its future. »)
  • Groucho Marx, « en reconnaissance de sa brillante créativité et pour l'inégalable contribution des Marx Brothers à l'art de la comédie cinématographique » (« in recognition of his brilliant creativity and for the unequalled achievements of the Marx Brothers in the art of motion picture comedy. »)

Irving G. Thalberg Memorial Award[modifier | modifier le code]

Jean Hersholt Humanitarian Award[modifier | modifier le code]

John A. Bonner Medal of Commendation[modifier | modifier le code]

Oscars scientifiques et techniques[modifier | modifier le code]

Oscars scientifiques et d'ingénierie[modifier | modifier le code]

  • Magna-Tech Electronic Co. pour la mise au point d’un système haute-vitesse d’enregistrement de tournage
  • Joachim Gerb et Erich Kaestner (Arnold and Richter Company) pour la mise au point de la caméra 35BL
  • Harold A. Scheib, Clifford H. Ellis et Roger W. Banks (Research Products Inc.) pour la mise au point de l’imprimante de pellicule Model 2101
  • William W. Valliant (PSC Technology Inc.), Howard F. Ott (Eastman Kodak Company) et Gerry Diebold (Richmark Camera Service Inc.) pour le developpement d’un système de porte liquide pour l’imprimerie de pellicule

Oscars pour une contribution technique[modifier | modifier le code]

  • Rosco Laboratories, Inc. pour la mise au point d’un système complet de contrôle lumière dans la photographie
  • Richard H. Vetter (Todd-AO Corp.) pour la création d’un système de focus anamorphique

Statistiques[modifier | modifier le code]

Récompenses multiples[modifier | modifier le code]

7 Oscars 
  • L'Arnaque
2 Oscars
  • L'Exorciste
  • Nos plus belles années

Nominations multiples[modifier | modifier le code]

10 nominations
  • L'Arnaque
  • L'Exorciste
6 nominations
  • Nos plus belles années
5 nominations
  • American Graffiti
  • Cris et Chuchotements
  • Une maîtresse dans les bras, une femme sur le dos
4 nominations
  • La Barbe à papa
3 nominations
  • Tom Sawyer
  • Permission d'aimer
  • Sauvez le tigre
  • La Dernière Corvée
  • La Chasse au diplôme
2 nominations
  • Jonathan Livingston, le goéland
  • Le Dernier Tango à Paris
  • Serpico
  • Summer Wishes, Winter Dreams
  • Le Dernier Dauphin

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Au moment où David Niven annonçait les nominations à l’Oscar du meilleur film, un individu, Robert Opel, se précipita nu sur la scène, devant des milliers de téléspectateurs. David Niven ironisa : « La seule chose que cet homme ai fait dans sa vie, c’est de se déshabiller et de montrer son entrejambe. » En 2001, cet incident fut déclaré par l’Académie du plus mémorable de l’histoire des Oscars[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Glenda Jackson n’étant pas présente, ce fut Melvin Frank qui accepta l’Oscar en son nom
  2. Tatum O'Neal avait 10 ans, et devint ainsi la plus jeune lauréate d’un Oscar en compétition (si on excepte les Oscars spéciaux du meilleur jeune, non compétitifs).