68e cérémonie des Oscars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
68e cérémonie des Oscars
Award-star-gold-3d.png Oscars du cinéma
Organisé par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences
Détails
Date 25 mars 1996
Lieu Dorothy Chandler Pavilion, Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis
Présentateur Whoopi Goldberg
Diffusé sur ABC
Site web oscar.go.com/
Résumé
Meilleur film Braveheart
Meilleur film étranger Antonia et ses filles
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Film le plus nommé Braveheart (10)
Film le plus récompensé Braveheart (5)
Chronologie
Précédent 67e cérémonie des Oscars 69e cérémonie des Oscars Suivant

La 68e cérémonie des Oscars s'est déroulé le 25 mars 1996 au Dorothy Chandler Pavilion à Los Angeles en Californie. Elle a été présentée par Whoopi Goldberg.

Palmarès et nominations[modifier | modifier le code]

Les gagnants sont indiqués ci-dessous en premier de chaque catégorie et en caractères gras.

Oscar du meilleur film[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur acteur[modifier | modifier le code]

Oscar de la meilleure actrice[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur acteur dans un second rôle[modifier | modifier le code]

Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur scénario original[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur scénario adapté[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur film en langue étrangère[modifier | modifier le code]

Oscar de la meilleure chanson originale[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur film documentaire[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur court-métrage documentaire[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur court-métrage de fiction[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur court-métrage d'animation[modifier | modifier le code]

  • Nick Park pour Rasé de près (A Close Shave)
    • John Dilworth pour The Chicken from Outer Space
    • Chris Landreth et Robin Barger pour The End
    • Alexij Kharitidi pour Gagarin
    • Chris Bailey Mickey perd la tête (Runaway Brain)

Meilleure partition originale pour un film dramatique[modifier | modifier le code]

Meilleure partition originale pour un film musical ou une comédie[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur montage de son[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur mixage de son[modifier | modifier le code]

Oscar de la meilleure direction artistique[modifier | modifier le code]

Oscar de la meilleure photographie[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur maquillage[modifier | modifier le code]

Oscar de la meilleure création de costumes[modifier | modifier le code]

Oscar du meilleur montage[modifier | modifier le code]

Oscar des meilleurs effets visuels[modifier | modifier le code]

Oscar d'honneur[modifier | modifier le code]

Gordon E. Sawyer Award[modifier | modifier le code]

  • Donald C. Rogers

Oscar pour une contribution spéciale[modifier | modifier le code]

  • John Lasseter, « pour sa direction inspirée de l'équipe de Toy Story, premier long-métrage d'animation en images de synthèse » (« for his inspired leadership of the Pixar Toy Story team, resulting in the first feature-length computer-animated film. »)

Hommages[modifier | modifier le code]

Sharon Stone a présenté l'hommage rendue par l'Académie aux personnalités du cinéma décédées l'année précédente : Ginger Rogers, Miklós Rózsa, Maxine Andrews des Andrews Sisters, Michael V. Gazzo, Dean Martin, Viveca Lindfors, Martin Balsam, Friz Freleng, Burl Ives, Butterfly McQueen, Dorothy Jenkins, Nancy Kelly, Lana Turner, Elisha Cook Jr., Ida Lupino, Harry Horner, Terry Southern, Haing S. Ngor, Michael Hordern, Don Simpson, Ross Hunter, Frank Perry, Alexander Godunov, Louis Malle, Howard Koch et George Burns.

Fiction[modifier | modifier le code]

Dans le film In and Out, sorti en 1997, l'acteur fictif Cameron Drake (joué par Matt Dillon) remporte l'Oscar du meilleur acteur lors de la 68e cérémonie des Oscars. Son discours de remerciement, à l'origine de l'intrigue de cette comédie, est inspirée du discours réel de Tom Hanks lors de la 66e cérémonie des Oscars.