Fons Rademakers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fons Rademakers

Description de cette image, également commentée ci-après

Fons Rademakers (1986)

Nom de naissance Alphonse Marie Rademakers
Naissance 5 septembre 1920
Roosendaal
Pays-Bas
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Néerlandais
Décès 22 février 2007 (à 86 ans)
Genève
Suisse
Profession Réalisateur, acteur, producteur, scénariste

Alphonse Marie Rademakers, connu sous le nom de Fons Rademakers, né le 5 septembre 1920 à Roosendaal aux Pays-Bas et mort le 22 février 2007 à Genève en Suisse, est un cinéaste néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fons Rademakers est le fils d'un secrétaire de mairie. Il a d'abord été comédien et metteur en scène. En 1955, il a obtenu une bourse du gouvernement pour participer au tournage d'un film à l'étranger (la Nederlandse Film en Televisie Academie n'existait pas encore). Fons Rademakers a ainsi pu être assistant-réalisateur auprès de Charles Crichton (The Man in the Sky / Flammes dans le ciel), de Vittorio De Sica à Rome (Il Tetto / Le Toit), et de Jean Renoir à Paris (sur Elena et les Hommes). Rademakers a réalisé son premier film, Village au bord du fleuve en 1958, pour lequel il a obtenu une nomination aux Oscars en 1959. Il fut le premier réalisateur néerlandais à obtenir cette nomination. Il a, par la suite, adapté plusieurs chefs-d'œuvre de la littérature néerlandaise comme, en 1963, Comme deux gouttes d'eau adapté de De donkere kamer van Damokles de Willem Frederik Hermans.

En 1971, Rademakers a réalisé Mira d'après De teloorgang van de waterhoek de Stijn Streuvels, un film qui pouvait choquer la Flandre conservatrice et qui a révélé Willeke van Ammelrooy dans le rôle titre. Quelques années plus tard, en 1976, il a tourné Max Havelaar aux Pays-Bas et en Indonésie, d'après Multatuli. Il a obtenu un Oscar du meilleur film en langue étrangère et un Golden Globe Award du meilleur film étranger en 1987 pour L'Assaut d'après Harry Mulisch. Il a reçu un Ours d'argent pour Ève la joueuse en 1960 et le Bert Haanstra Oeuvreprijs en 1988. Il a également été récompensé lors de festivals à Seattle et à Utrecht. Le Festival du cinéma nordique de Rouen l'a honoré d'une rétrospective en 2000.

Rademakers mélangeait la mentalité bourguignonne des Belges et des Français à la gravité des protestants néerlandais. Il mettait toujours son style au service du récit. En plus de ses propres films, il a également produit quelques films de Lili Veenman, qu'il a épousée en 1955 et avec qui il a eu deux fils, ainsi que d'un film d'Ate de Jong. Il a joué dans De Vijanden (Les Ennemis) (1968) et Vrijdag (Vendredi, jour de liberté) (1981) d'Hugo Claus ainsi que dans Mysteries (1978) de Paul de Lussanet.

À la fin de sa vie, Rademakers s'est établi à Rome puis à Thoiry. Il est décédé à 86 ans d'emphysème pulmonaire dans un hôpital genevois.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]