Économie des Pays-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pays-Bas
Indicateurs économiques
Monnaie Euro
Année fiscale calendaire
Organisations internationales UE, OCDE, OMC, OTAN
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale)
Produit intérieur brut en PPA
Rang pour le PIB en PPA
Croissance du PIB + 2,0 % (2008)
- 4,3 % (2009)
- 0,9 % (2012)
PIB par habitant en PPA 39 000 $ (2009)
PIB par secteur agriculture : 1,9 %
industrie : 24,4 %
services : 73,7 %
Inflation (IPC) 1,2 % (2009)
Pop. sous le seuil de pauvreté 10,5 % (2005)
Indice de développement humain (IDH)
Population active 8,33 millions (2009)
Population active par secteur agriculture :
industrie :
services :
Taux de chômage 8,1 % (mars 2013)
Principales industries
Commerce extérieur
Exportations 397,6 milliards $ (2009)
Biens exportés
Principaux clients
Importations 358,9 milliards $ (2009)
Biens importés
Principaux fournisseurs
Finances publiques
Dette publique 60,9 % du PIB (2009)
Dette extérieure
Recettes publiques 335,4 milliards $ (2009)
Dépenses publiques 372,5 milliards $ (2009)
Déficit public 5,3 % du PIB (2009)
Aide au développement

Les Pays-Bas sont un pays aisé avec une économie ouverte, qui s'appuie fortement sur le commerce extérieur. L'économie est caractérisée par des rapports stables, une inflation modérée, une sage politique financière et par son rôle important comme axe de transport européen. Les principales activités industrielles sont le traitement de denrées alimentaires, la chimie, les raffineries de pétrole et la fabrication d'appareils électriques.

Présentation[modifier | modifier le code]

Bien que seulement 4 % de la population active du pays soit employée dans le secteur de l'agriculture et les cultures maraîchères (un secteur intensif et mécanisé), les quantités de nourriture destinées à l'industrie agro-alimentaire et à l'exportation sont énormes. Les Pays-Bas sont le troisième pays exportateur dans le domaine des produits agricoles et maraîchers derrière les États-Unis et la France[1]. Globalement, les Pays-Bas sont la seizième puissance économique mondiale, derrière ces 'grandes puissances' comme (dans cet ordre) les États-Unis, la Chine, le Japon, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, etc...

L'économie néerlandaise a progressé d'au moins 3 % depuis la fin des années 1990. Depuis fin 2000/début 2001 on évoque une légère baisse de croissance, en l'occurrence sur le marché de l'e-commerce. La tendance à la baisse s'est poursuivie après les attentats terroristes de New York le 11 septembre 2001. De par le monde, ce sont surtout les compagnies aériennes et les secteurs qui y sont liés qui sont atteints ; les compagnies aériennes néerlandaises ont également pâti de la situation.

Les Pays-Bas sont actuellement la 16e puissance économique mondiale

Le nouveau système fiscal introduit début 2001 visait à modérer les taux élevés d'impôts sur le revenu et à reporter partiellement les charges fiscales vers les services et biens de consommation. Les Pays-Bas ont été l'un des premiers pays à ratifier les accords concernant l'euro en tant que monnaie européenne. Depuis le 1er janvier 2002, cette monnaie est le seul moyen légal de payement (avec une période de transition pour l'échange).

Malgré ses excédents commerciaux, son marché du travail flexible et un chômage bas, les Pays-Bas perdent leur note AAA (agence Standard & Poor's, note ramenée à AA+) en novembre 2013, notamment à cause d'une faible croissance, de l'endettement et de l'explosion d'une bulle immobilière[2].

PIB[modifier | modifier le code]

  • Total : $900 milliards (2009)
  • Croissance réelle : 2,5 (2008)
  • Par personne de la population : pouvoir d'achat - $42000 (2008)
  • Par secteur économique :
    • Agriculture et cultures maraîchères : 3,3 %
    • Industrie : 26,3 %
    • Secteur des services : 70,4 % (2000)
  • Revenu par foyer/pourcentage de consommation
    • 10 % inférieurs : 2,8 % du pouvoir d'achat/consommation total
    • 10 % supérieurs : 25,1 % du pouvoir d'achat/consommation total (1994)
  • Pourcentage d'inflation (prix de consommation) : 2,6 % (2000)
  • Pourcentage d'inflation total septembre/octobre 2001 : 4,7 %

Population active[modifier | modifier le code]

  • Total 10,1 millions sur 16 millions(2008)
  • Distribution des professions par secteur :
    • secteur des services : 72,1 %
    • industrie 25,9 %
    • agriculture 2 % (2007)
  • Taux de chômage : 3,5 % (2008) ; 7,7 % (2013)

Budget[modifier | modifier le code]

  • Recettes : $134 milliards
  • Dépenses : $134 milliards, y compris les investissements de capitaux (2001)

Finance, Banque et Assurance[modifier | modifier le code]

ING Group • Rabobank • SNS Reaal sont des entreprises du secteur de la bancassurance, alors que ABN Amro, Alex Bank, ASN Bank, Amsterdam Trade Bank, Bank Nederlandse Gemeenten, Binck, De Lage Landen, Direktbank, ELQ Hypotheken, Friesland Bank, NIBC Bank, Postbank, SNS Bank, Sparck, Triodos Bank, Van Lanschot Bankiers ne sont que des banques commerciales, et Bank Insinger de Beaufort, Kempen & Co, MeesPierson, Oyens & van Eeghen, Robeco, Schretlen & Co, Staalbankiers, Theodoor Gilissen Bankiers sont des banques d'investissement ou d'affaires.

Le secteur des assurances est composé de sociétés telles Aegon, Achmea, Ageas, Allianz, Atradius, SNS Reaal qui a acquis AXA Nederland et Swiss Life Nederland, Cardif, Centraal Beheer, Conservatrix, Delta Lloyd, Eureko, De Goudse Verzekeringen, FBTO, Interpolis, Klaverblad Verzekeringen, Monuta, Nationale Nederlanden, Ohra, TVM, Univé, Uvit, VVAA, Zwitserleven et il existe aussi des assurances de santé ou mutuelles : [Azivo · AZVZ · CZ Groep · De Friesland · Menzis · ONVZ Zorgverzekeringen · PNO Ziektenkosten · Salland Verzekeringen · DSW Zorgverzekeringen · Zorg en Zekerheid].

La Bourse d'Amsterdam a pour principal indice l'AEX index, qui suit les 25 plus grosses capitalisations des entreprises cotées sur le marché. Les pays-Bas sont depuis longtemps une place financière mondiale ; cela est dû au commerce précoce avec les autres pays, et c'est dans ce pays qu'a eu lieu la première bulle spéculative financière, sur la tulipe (tulipomanie). La bourse fait partie de l'Euronext, qui a fusionné avec le NYSE (Dow Jones) en 2007 et va maintenant être englobée dans un grand ensemble avec la fusion avec la Bourse de Francfort.

Industries[modifier | modifier le code]

Industrie agricole, métallurgie et construction de machines, fabrication d'appareils et d'outillages électriques, production chimique, pétrochimie, construction, micro-électronique, pêcheries

Voir également : Industrie aux Pays-Bas

Énergie et matières premières[modifier | modifier le code]

Agriculture et culture maraîchère[modifier | modifier le code]

Élevage[modifier | modifier le code]

Pêche[modifier | modifier le code]

  • La pêche
  • Quotas de pêches

Exportations[modifier | modifier le code]

  • Total annuel $210,3 milliards (f.o.b., 2000)
  • Exportation de biens : Royaume-Uni 11 %, Italie 6 %, Europe centrale et de l'est, États-Unis (2000)

Importations[modifier | modifier le code]

Total annuel $201,2 milliards (c.i.f., 2000)

  • Importation de biens : appareillages et moyens de transport, produits chimiques, carburants ; produits alimentaires, habillement
  • Partenaires pour l'importation : Union européenne 56 % (Allemagne 18 %, Belgique + Grand-Duché de Luxembourg 10 %, Royaume-Uni 5 %, France 6 %), États-Unis 9 %, Europe centrale et de l'est (2000)
  • Dette externe : $0
  • Assistance économique : ODA, $3,5 milliards (2000),,mn ,.

Monnaie nationale[modifier | modifier le code]

    • Remarque : le 1er janvier 2002, la Communauté Européenne a introduit l'euro comme monnaie unique. Sa contrevaleur d'alors était de 2,20371 florins néerlandais (Nederlandse gulden) par euro. À partir du 1er janvier 2002 l'euro est devenu le moyen de payement légal pour toutes les transactions.
  • Taux de conversion: euro par US dollar - 1,0659 (janvier 2001), 1,0854 (2000), 0,9386 (1999); Florin néerlandais par US dollar - 1,9837 (1998), 1,9513 (1997), 1,6859 (1996)
  • Année fiscale : l'année-calendrier

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Importation et l'exportation des produits agricoles, », sur Ambassade des Pays-Bas à Paris.
  2. Alexandrine Bouilhet, « Les vertueux Pays-Bas perdent leur "AAA" », in Le Figaro, encart « Économie », samedi 30 novembre / dimanche 1er décembre 2013, page 23.
  3. (en)Natural gas balance sheet; supply and consumption, site Statistics Netherlands consulté le 17 janvier 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]