Yawl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Yole.
image illustrant la mer
Cet article est une ébauche concernant la mer.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Yawl sous voiles. La position de la barre à roue, située devant le mât d'artimon n'indique pas forcément la position de l'axe de rotation du safran du gouvernail.

Le yawl est un voilier à deux mâts dont l'artimon (mât arrière) a l'emplanture en arrière de la mèche de safran. Autrement dit, l'implantation du mât d'artimon, de plus petite taille que le mât principal, se situe à l'extrême arrière du pont, derrière l'axe de rotation du safran (partie mobile immergée à l'arrière du bateau servant à le diriger et fautivement appelée gouvernail).

L'artimon du yawl est appelé tapecul ; il n'a pas, à proprement parler de fonction de propulsion, mais permet d'équilibrer les gréements auriques ou marconis implantés généralement avec un bout-dehors (beaupré) important, surdimensionnant le triangle avant. Ce gréement s'oppose à celui du ketch dans lequel l'artimon est positionné en avant du gouvernail et dont la raison d'être est de diviser la surface de la grand-voile, dans le but de rendre la manœuvre de celle-ci moins athlétique.

Exemples[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :