Quatre-mâts carré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quatre-mâts carré woodget en 1895

Un quatre-mâts carré (en anglais : Square four masted) est un voilier quatre-mâts dont tous les mâts sont gréés en voiles carrées[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des quatre-mâts, leur expansion et leur utilisation s'étend durant la deuxième moitié du XIXe siècle jusqu'au début du XXe siècle, durant la période des clippers[2]. Il servaient principalement de navire de transport de marchandises.

Voilure : 1. ? 2. Brigantine 3. Fixe de fougue 4. Volant de fougue 5. Perruche 6. Cacatois de perruche 7. Grand-voile arrière 8. Grand-voile goélette arrière 9. Grand fixe arrière 10. Grand volant arrière 11. Grand perroquet arrière 12. Grand cacatois arrière 13. Grand-voile avant 14. Grand-voile goélette avant 15. Grand fixe avant 16. Grand volant avant 17. Grand perroquet avant 18. Voile d'étai de grand cacatois arrière 19. Grand cacatois avant 20. Misaine 21. Petit hunier fixe 22. Petit hunier volant 23. Petit perroquet 24. Voile d'étai de grand cacatois avant 25. Petit cacatois. 26. Faux foc 27. Petit foc 28. Grand foc 29. Clin foc

Détail du gréement[modifier | modifier le code]

Tous les phares ont des voiles carrées auxquelles s'ajoutent des voiles auriques d'appoint :

  • Voiles d'étai : voiles triangulaires entre les mâts, pouvant être de très grande taille.
  • Focs : 1 à 3 voiles triangulaires à l'avant du navire.
  • Brigantine portée sur le mât d'artimon

Variante du gréement[modifier | modifier le code]

Il existe des variantes de gréement pour les quatre-mâts, voisin des quatre-mâts carrés, en fonction de la présence ou non de phares carrés[3] (on appelle "phare" l'équipement d'un mât en voile) :

Exemples de navires[modifier | modifier le code]

Navires modernes ou navires anciens encore visibles[modifier | modifier le code]

Le Falls of Clyde (toile de 1896)

Navires disparus[modifier | modifier le code]

  • Le Woodget
  • Le Liverpool II
Le Liverpool II

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide des gréements (Chasse Marée, 2000)
  2. Guide des grands voiliers (Millot G., Jaffry G., Chasse Marée, 1999), pages 42-63
  3. a, b, c, d et e « Lexicographie (noms-des-gréements) »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Navires (vieux gréements)[modifier | modifier le code]

  • (en) Otmar Schäuffelen (trad. Casay SERVAIS), Chapman, Great sailing ship of the world, Hearst Books (New York), , 420 p. (ISBN 1588163849)
  • JAFFRY Gwendal, MILLOT Gilles, Guide des grands voiliers : Des voiliers de travail aux navires écoles, Le Chasse Marée, , 128 p. (ISBN 290370886X)
  • ROLLAND François Marie, STICHELBAUT Benoît, Grands voiliers, Editions Le Telegramme, , 140 p. (ISBN 9782848331980)
  • LE BRUN Dominique, Le Guide des grands voiliers, Le Chasse Marée - Glénat, , 127 p. (ISBN 9782353570591)

Ouvrages généraux[modifier | modifier le code]

  • Parïs et De Bonnefoux, Dictionaire de marine à voiles, Editions du Layeur, 1999 (réédition d'un ouvrage du 19eme siècle), 720 p.
  • Collectif, Guides des voiliers : Reconnaître les gréements anciens, Le Chasse Marée, , 72 p. (ISBN 2903708134)
  • Collectif, Guide des gréements : Petite encyclopédie des voiliers anciens, Le Chasse Marée, , 127 p. (ISBN 2903708649)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]