Deux-mâts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un deux-mâts est un terme générique pour désigner un navire à voile comportant deux mâts verticaux[1].

Il existe de très nombreux types de deux-mâts.

Typologie[modifier | modifier le code]

Le mât de beaupré n'étant pas comptabilisé, la typologie est très variable. Classiquement la position des mâts détermine les principaux types.

Voilier avec grand-mât à l'arrière[modifier | modifier le code]

Type de

gréement

Brick Brigantin Brick-goélette Goélette à doubles huniers Goélette à Hunier Goélette / Goélette franche
("brig" en anglais) ("Brigantine" s.s. en anglais) ("hermaphrodite-Brig" ou

"shooner-brig" ou

"brigantine" s.l. en anglais)

("double-topsail schooner" ou

"jackass brig" en anglais)

("topsail schooner" en anglais) ("schooner" en anglais)
Brick ("brig" en anglais)
Brig.png
Brigantin ("Brigantine" s.s. en anglais)
Brigantin
Brick-goélette ("hermaphrodite-Brig" ou "shooner-brig" ou "brigantine" s.l. en anglais)
Double-topsail schooner (jackass brig) fore course.png
Goélette à doubles huniers ("double-topsail schooner" ou "jackass brig" en anglais)
Goélette à Hunier ("topsail schooner" en anglais)
Goélette ou Goélette franche ("schooner" en anglais)
Exemple de

Navire

Le Brick La Grace en 2012
 Le brigantin Experiment, the Newburyport, construite à Amesbury en 1803 (painyure de Nicolay Carmillieri, 1807)
Le brigantin Experiment, the Newburyport, construit à Amesbury en 1803 (peinture de Nicolay Carmillieri, 1807)
Le Brick-goélette Marie Magdalene passant devant le phare de Skagen (1891)
La goélette à huniers Amy Stockdale devant les falaises de Douvres (Toile de William John Huggins, 1838)
La goélette Atalanta en 2007

Voilier avec grand-mât à l'avant[modifier | modifier le code]

  • Ketch : Les ketchs modernes ont presque exclusivement un gréement bermudien. Les ketchs anciens pouvaient disposer de flèches ou de huniers.
  • Ketch à huniers : Comme pour les goélettes, il est possible de rencontrer des huniers (voile carrée) en sommet de mâts. Cette configuration est rare, elle se rencontre sur les ketchs anciens.
  • Le yawl est proche du ketch, la différence est liée à la position de la voile d'artimon par rapport au safran[2]. Dans un ketch, l'artimon est positionné en avant du gouvernail (pour stabiliser et augmenter la surface de voile), dans un yawl, l'artimon est en arrière du gouvernail (pour stabiliser le navire).
Ketch

(ketch à corne s.s.)

Ketch bermudien Ketch à hunier Yawl

(yawl à corne s.s.)

Yawl bermudien
Schéma du gréement
Sail plan ketch.svg
Sail plan ketch1.svg
Sail plan ketch3.svg
Sail plan ketch2.svg
Ketch à hunier du XIXe siècle.
Sail plan yawl.svg
Sail plan yawl2.svg
Exemples de navires
Le SV Ariel, Ketch à flèche en 2006
Ketch en 1913
Petit ketch à gréement bermudien (Type DZ)
Le ketch bermudien Rona II au Tall Ships' races de Belfast en 2009 
Le yawl Stebbins
Le Salcombe, un yawl à gréement bermudien en 1967

Autres deux mâts[modifier | modifier le code]

Il existe un très grand nombre d'autres types de bateaux à deux-mâts d'appellation locale comme le bisquine.

Exemples de navires[modifier | modifier le code]

Bricks[modifier | modifier le code]

Brick-goélettes[modifier | modifier le code]

Goélettes[modifier | modifier le code]

Goélettes à huniers[modifier | modifier le code]

Senau[modifier | modifier le code]

  • L’Irène (1748), a navigué de 1748 à 1757

Brigantin[modifier | modifier le code]

Ketch[modifier | modifier le code]

Yawl[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la marine à voiles (Pâris et De Bonnefoux, réédition de 1999), page 518
  2. « Comment différencier un ketch, un yawl ou une goélette ? » (consulté le 7 août 2016)
  3. (en) « The "Stockholm Brig" Tre Kronor Homepage » (consulté le 17 juin 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages généraux de marine à voile[modifier | modifier le code]

  • Parïs et De Bonnefoux, Dictionaire de marine à voiles, Editions du Layeur, 1999 (réédition d'un ouvrage du 19eme siècle), 720 p.
  • Collectif, Guides des voiliers : Reconnaître les gréements anciens, Le Chasse Marée, , 72 p. (ISBN 2903708134)
  • Collectif, Guide des termes de marine : Petit dictionnaire thématique de marine, Le Chasse Marée - Armen, , 136 p. (ISBN 290370872X)
  • Collectif, Guide des gréements : Petite encyclopédie des voiliers anciens, Le Chasse Marée, , 127 p. (ISBN 2903708649)

Navires (vieux gréements)[modifier | modifier le code]

  • (en) Otmar Schäuffelen (trad. Casay SERVAIS), Chapman, Great sailing ship of the world, Hearst Books (New York), , 420 p. (ISBN 1588163849)
  • JAFFRY Gwendal, MILLOT Gilles, Guide des grands voiliers : Des voiliers de travail aux navires écoles, Le Chasse Marée, , 128 p. (ISBN 290370886X)
  • HERON Jean Benoit, Ces Bateaux qui ont découvert le monde, Le Chasse Marée - Glénat, , 127 p. (ISBN 9782723497343)
  • ROLLAND François Marie, STICHELBAUT Benoît, Grands voiliers, Editions Le Telegramme, , 140 p. (ISBN 9782848331980)
  • LE BRUN Dominique, STICHELBAUT Benoît, Grands voiliers, Editions Le Telegramme, , 37 p. (ISBN 9782848332833)
  • LE BRUN Dominique, Le Guide des grands voiliers, Le Chasse Marée - Glénat, , 127 p. (ISBN 9782353570591)
  • MEYER Nathalie, 100 Bateaux cultes, Solar Editions, , 125 p. (ISBN 9782263062421)
  • PUGET ollivier, DARDE Jean Noël, Partir sur les grands voiliers : Le guide pour embarquer, Guides Balland (Paris), , 318 p. (ISBN 2715812779)

Articles connexes[modifier | modifier le code]