Course au large

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La course au large est un type de compétition sportive à la voile de longue distance. Le plus souvent, ces courses sont transocéaniques ou autour du monde et peuvent être courues en solitaire, en double ou en équipage. Elles se déroulent tous les ans, tous les deux ans ou tous les quatre ans. Elle se distingue de la régate qui se déroule sur un parcours fermé plus ou moins court délimité par des bouées.

Au milieu du 20e siècle, quelques marins téméraires réalisent des tours du monde à la voile, comme l'Argentin Vito Dumas en 1943, après trois escales et 272 jours de mer. Mais c'est le Britannique Francis Chichester en 1967, qui après 226 jours réalise la meilleur performance sans escale. Parallèlement à ces tours du monde, naissent les premiers défis et compétitions. Ainsi, en 1960, le magazine britannique The Observer organisent ce qui sera considérée comme la première course transatlantique en solitaire : la Transat anglaise. Huit ans plus tard, le magazine britannique, The Sunday Times, organise avec Francis Chichester, la première course autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance, dénommée Golden Globe Challenge. Sur neuf concurrents engagés, seul Robin Knox-Johnston termine l'épreuve. Cette course inspirera plus tard la création du Vendée Globe en 1989. De nos jours, la course au large est pratiquée aussi bien par des écuries et des navigateurs professionnels que par des amateurs et il existe aujourd'hui un grand nombre de compétitions et de catégories différentes, allant des simples voiliers de séries aux trimarans prototypes les plus sophistiqués.

Exemples de courses[modifier | modifier le code]

Tours du monde[modifier | modifier le code]

Transocéaniques[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]