Cinq-mâts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un cinq-mâts (five-masted ship ou five-mast ship en anglais) est un navire à voiles doté de cinq mâts, soit d'avant en arrière le mât de misaine, le grand mât avant, le grand mât central, le grand mât arrière et le mât d'artimon.

Classification[modifier | modifier le code]

Comme les autres voiliers à plusieurs mâts, les cinq-mâts se subdivisent en :

Voiles/Gréement d'un cinq-mâts carré[modifier | modifier le code]

Mâts

A. Mât de Misaine
B. Grand Mât Avant
C. Grand Mât Central
D. Grand Mât Arrière
E. Mât d'Artimon

Voiles
  1. Clin Foc
  2. Grand Foc
  3. Faux Foc
  4. Petit Foc
  5. Voile d’étai de Grand Cacatois Avant
  6. Voile d’étai de Grand Perroquet Avant
  7. Grand Voile d’étai Avant
  8. Voile d’étai de Grand Cacatois Central
  9. Voile d’étai de Grand Perroquet Central
  10. Grand Voile d’étai Central
  11. Voile d’étai de Cacatois Arrière
  12. Voile d’étai de Perroquet Arrière
  13. Grand Voile d’étai Arrière
  14. Diablotin (voile d’étai de perruche)
  15. Voile d’étai d’Artimon
  16. Petit Perroquet Supérieur
  17. Petit Perroquet Inférieur
  18. Petit Hunier Supérieur
  19. Petit Hunier Inférieur
  20. Misaine
  21. Grand Cacatois Avant
  22. Grand Perroquet Supérieur Avant
  23. Grand Perroquet Inférieur Avant
  24. Grand Hunier Supérieur Avant
  25. Grand Hunier Inférieur Avant
  26. Grand Voile Avant
  27. Grand Cacatois Central
  28. Grand Perroquet Supérieur Central
  29. Grand Perroquet Inférieur Central
  30. Grand Hunier Supérieur Central
  31. Grand Hunier Inférieur Central
  32. Grand Voile Central
  33. Grand Perroquet Supérieur Arrière
  34. Grand Perroquet Inférieur Arrière
  35. Grand Hunier Supérieur Arrière
  36. Grand Hunier Inférieur Arrière
  37. Grand Voile Arrière
  38. Perruche
  39. Perroquet de Fougue Supérieur
  40. Perroquet de Fougue Inférieur
  41. Voile Barrée
  42. Brigantine

Exemple de Cinq-mâts[modifier | modifier le code]

Concernant les cinq-mats goélette, 146 ont été construits[1] :

  • 75 cinq-mats goélette sans moteurs construit entre 1896 et 1922[1]
  • 71 cinq-mats goélette avec moteurs auxiliaire construit entre 1916 et 1918[1]

Navires modernes ou gréement anciens encore existant[modifier | modifier le code]

Navires disparus[modifier | modifier le code]

Paul Palmer

Cinq-mâts barque :

  • Le France I (1890), cinq-mâts barque à coque acier. Abandonné en 1901 lors d'une tempête, il est devenu un bateau-fantôme.
  • Le Maria Rickmers (de) (1891), cinq-mâts barque allemand.
  • Le Flora (ex Potosi) (1895), cinq-mâts barque chilien qui sombra avec sa cargaison de charbon, en 1925, au large des côtes de la Patagonie.
  • Le R.C. Rickmers (1906), cinq-mâts barque qui fut coulé, en 1917, par le sous-marin allemand U-66.
  • Le France II (1913), cinq-mâts barque français. Il s'échoua sur le récif de Ouano en Nouvelle-Calédonie, le , par temps calme. En 2006, l'épave de la coque métallique est toujours visible.
  • Le Kobenhavn (1921), cinq-mâts barque à coque acier. Il disparut en mer le .

Cinq-mâts carré :

  • Le Preussen (1901), cinq-mâts carré allemand, navire marchand fut victime d'un abordage dans la Manche par un paquebot à vapeur en 1910. En voulant gagner Douvres pour réparer il s'échoua sur la côte à l'est de Douvres.

Cinq-mâts goélette :

Carl Vinnen
  • Le Star d'Écosse (ex Kenilworth- quatre mâts de 1887), regréé en cinq-mâts goélette en 1941. Il fut coulé par un sous-marin allemand en 1943.
  • Le John B. Prescott 1898), cinq-mâts goélette franche américaine (2454 Tonneaux).
  • Le MD Cressy (1899), cinq-mâts goélette en bois. Il coula en mer le .
  • Le Helen W. Martin (1900), cinq-mâts goélette en bois. Il échoua sur la côte du Danemark le .
  • Le William C. Carnegie (1900), cinq-mâts goélette en bois. Il fut détruit à Long Island le .
  • L’Oakley C. Curtis (1901), cinq-mâts goélette en bois. Il fut converti en chaland en juillet 1930.
  • Le Martha petit p. (1901-1923), cinq-mâts goélette en bois.
  • Le Cora F. Cressy (1902), cinq-mâts goélette en bois. Il fut coulé à Brême comme brise-lames.
  • Le Paul Palmer (1902), cinq-mâts goélette en bois. Coule après incendie sur la côte du Nord-Est aux États-Unis en 1913.
  • L’Elizabeth Palmer (1903), cinq-mâts goélette en bois. Après une collision avec le vapeur Washingtonian il coula en 1915 avec celui-ci.
  • Le Maryland (ex Kineo) (1903).
  • Le Grace A. Martin (1904), cinq-mâts goélette en bois. Il coula au large de Martinicus Rock (Maine) durant une tempête, le .
  • Le Davies Palmer (1905), cinq-mâts goélette en bois. Il fut détruit dans le port de Boston en 1909.
  • Le Fannie Palmer II (1907), cinq-mâts goélette en bois. Il coula le à l'ouest de Gibraltar.
  • Le Governor Brooks (1907), cinq-mâts goélette en bois. Il coula en 1921, au large de Montévidéo Uruguay.
  • Le Fuller Palmer (1908), cinq-mâts goélette en bois. Il sombra en 1914.
  • Le Carl Vinnen (1922), cinq-mâts goélette sur le Rio de la Plata - 1930/31.
  • Le B. Edward Winslow (ex St Johns NF) (1918), cinq-mâts goélette en bois. Il coula aux Bermudes en 1928.
  • Le Joseph S. Zemen (1919), cinq-mâts goélette en bois. Il fit naufrage dans la baie de Penobscot (Maine) le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]