Trimaran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trimaran de course hauturière de 15 m. d’Anne Caseneuve (2007)

Un trimaran est un bateau à trois coques : 2 flotteurs situés de part et d'autre d'une coque centrale plus volumineuse.

Voiliers[modifier | modifier le code]

Ce type de bateau est principalement utilisé pour la navigation de plaisance et la course à la voile. La stabilité transversale étant assurée par la largeur du bateau, il n'y a pas de quille lestée sur la coque centrale. Les flotteurs sont reliés à la coque centrale par des bras de liaison qui peuvent être de simples tubes ou des poutres de forme évolutive ou par des caissons plus importants qui peuvent être en partie habitables. Le plan anti-dérive est soit une dérive relevable centrale, soit des dérives situées sur les flotteurs. Le gréement (la mâture) est situé sur la coque centrale.

Par rapport au risque de chavirage, le trimaran est un peu plus sûr que le catamaran : lorsque le vent forcit, le flotteur sous le vent s'enfonce en freinant la progression et il faut surtoiler ce type de voilier pour arriver à décoller la coque centrale. Si le chavirage n'est pas exclu sur les engins de course, il est beaucoup moins fréquent que sur les catamarans.

Pour un voilier destiné à la croisière, la formule trimaran est beaucoup moins répandue que celle du catamaran : le trimaran est plus complexe et donc plus coûteux à construire. L'encombrement en largeur est supérieur — la formule des flotteurs repliables appliqué à des modèles de moyenne taille ajoutant au surcoût — et son volume habitable est plus faible à taille égale quand seule la coque centrale est aménagée.

À l'inverse, le trimaran est beaucoup plus répandu dans le monde de la course à la voile, en effet le trimaran est plus évolutif que le catamaran et ses performances sont sensiblement meilleures, notamment au près et dans les vents faibles et médiums (moins de surface mouillée). Pour la vitesse, un trimaran de course connu qui sappelle le “sobedo” a reussi a accomplire une vitesse un peu dinge. Le skipper (Thomas Coville) a atteint une vitesse de 43 noeuds! Qui est egale a a peut pres 79.6km/h.

Trimarans à moteur[modifier | modifier le code]

Il existe des navires trimarans à coque centrale fine et petits flotteurs, généralement peu motorisés pour leur taille. Ce sont des modèles expérimentaux comme le 21 m Ilan Voyager ou le 35 m Cable and Wireless Adventurer de Nigel Irens. Leur faible traînée hydrodynamique leur donne un grand rayon d'action, comme Ocean Alchemist d'Olivier de Kersauson prévu pour accompagner les courses au large, comme Adastra, yacht de 42,50 m, ou comme Earthrace (devenu depuis Ady Gil) :

Parti de Valence en Espagne en mars 2008 pour un tour du monde via Valence, l’Earthrace a battu le record du monde de vitesse à moteur, en parcourant 24 000 milles nautiques en 60 jours, 23 heures et 49 minutes, détrônant ainsi l’ancien record de (75 jours) détenu depuis 1988 par le bateau britannique Cable and Wireless.

Les plus grands modèles existants, tel les grands car ferries Austal de 127 m (HSC Benchijigua Express) et 102 m, ou en projet, sont des NGV (navigant à plus de 35 nds) destinés au transport de passagers et de véhicules. Il existe aussi des navires militaires trimarans comme le navire de recherche anglais RV Triton ou comme la série des porte-hélicoptères américains de type Independance (développés en Australie par Austal), voir USS Independence (LCS-2).

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Exemples de navires[modifier | modifier le code]

Quelques trimarans à voiles célèbres[modifier | modifier le code]

Quelques trimarans à moteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]