Mourre de pouar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le mourre de pouar Galineto

Le mourre de pouar est une barque de pêche traditionnelle à voile[1] et à fond plat, utilisée en Méditerranée de Toulon à Sète.

Ces voiliers sont similaires aux pointus et aux barquettes marseillaises, mais de taille plus grande.

Sa solidité et ses varangues plates permettaient de hâler facilement un mourre de pouar sur le sable, mais ces varangues n'étaient pas compatibles avec une propulsion au moteur (le bateau tapait), ce qui causa de sa disparition au profit des barquettes plus légères[2].

Etymologie[modifier | modifier le code]

Mourre de pouar signifie « museau de cochon »[1] en provençal, en rapport avec l'éperon de la proue.

Gréement[modifier | modifier le code]

Le gréement est variable :

  • Voile de mestre et un foc[1].
  • Voile de mestre et une voile à livarde atarquiée[1].

Usage[modifier | modifier le code]

Ces voiliers étaient utilisés pour la pêche au gangui ou au sardinal (types de filets de pêche) ou comme bateau-pilote dans le port de Marseille[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Guide des termes de marine (Chasse Marée, 1997), page 117
  2. Laurent Damonte, L'Estaque : mon village au temps des pite-mouffe

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Guide des termes de marine : Petit dictionnaire thématique de marine, Le Chasse Marée - Armen, , 136 p. (ISBN 290370872X)
  • Parïs et De Bonnefoux, Dictionaire de marine à voiles, Editions du Layeur, 1999 (réédition d'un ouvrage du 19eme siècle), 720 p.
  • Collectif, Guide des gréements : Petite encyclopédie des voiliers anciens, Le Chasse Marée, , 127 p. (ISBN 2903708649)

Articles connexes[modifier | modifier le code]