Shire (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Shire
Création 1986
Forme juridique Public limited company
Action NASDAQ (SHPG) et bourse de LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Basingstoke
Drapeau d'Angleterre Angleterre
Direction Amitabh Singh (depuis 2019)
Activité Industrie pharmaceutique
Produits Médicament orphelinVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Takeda Pharmaceutical Company[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Shire (United States) (d), Shire (Ireland) (d), Shire (Australia) (d), Shire (Canada) (d), Shire (Belgium) (d), Shire (France) (d) et Shire (Sweden) (d)
Effectif 5 300 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.shire.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Shire , anciennement Shire Pharmaceuticals Group, est une entreprise pharmaceutique britannique.

Activité[modifier | modifier le code]

Développement, fabrication et commercialisation de produits pharmaceutiques destinés au traitement :

  • des dysfonctionnements du système nerveux : hyperactivité, épilepsie, maladie d'Alzheimer.
  • des cancers, des maladies gastro-intestinales et infectieuses.

Historique[modifier | modifier le code]

En , Shire acquiert l'entreprise ViroPharma pour 4,2 milliards de dollars[2].

En , Shire acquiert l'entreprise de biotechnologie américaine Lumena Pharmaceuticals pour 260 millions de dollars[3].

En , AbbVie souhaite acquérir Shire, après plusieurs refus de ce dernier, celui-ci accepte l'acquisition pour un montant de 32 milliards de livres soit environ 54,7 milliards de dollars[4]. La nouvelle compagnie aura son siège à Jersey. En , AbbVie annule la transaction après une modification des règles fiscales américaines, qui rend moins attractifs, les inversions. AbbVie paye à Shire 1,64 milliard de dédommagements pour l'annulation de la transaction[5].

En , Shire acquiert NPS Pharmaceuticals pour 5,2 milliards de dollars[6]. En , Shire acquiert Foresight Biotherapeutics, spécialisée dans le traitement de la conjonctivite, pour 300 millions de dollars[7]. Le même mois, Shire annonce une offre d'acquisition non-sollicitée de 30 milliards de dollars sur Baxalta, entreprise spécialisée dans les biotechnologies, très récemment scindée de Baxter International[8]. En , Shire annonce l'acquisition de Dyax, entreprise américaine spécialisée dans le traitement anti-inflammatoire contre certaines maladies particulières, pour au moins 5,9 milliards de dollars[9]. En , Baxalta passe un important partenariat pour le traitement de cancers rares avec Symphogen, une entreprise biopharmaceutique danoise[10]. Le même mois, Shire augmente son offre sur Baxalta à 32 milliards de dollars, offre qui cette fois intègre une part en liquidité et qui est acceptée par la direction de Baxalta[11].

En , Servier acquiet les activités oncologiques de Shire pour 2,4 milliards de dollars[12]

En mars et en , Takeda lance plusieurs offres d'acquisitions sur Shire, en compétition avec Allergan. Ce dernier renonce finalement à acquérir Shire. Une de ces offres atteint le montant de 45,3 milliards de livres, soit l'équivalent de 62 milliards de dollars[13]. Cette dernière offre est acceptée par Shire en . Elle est constituée à 46 % en liquidité et à 54 % en échange d'action. Les actionnaires de Shire détiendront ainsi environ la moitié du nouvel ensemble[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-01-07/how-takeda-s-62-billion-shire-deal-reshapes-the-pharma-world » (consulté le )
  2. Shire s’offre le spécialiste des maladies rares ViroPharma pour 4,2 milliards de dollars, Les Échos, 11 novembre 2013
  3. Shire buys Lumena Pharma for at least $260 million, Paul Sandle, Reuters, 12 mai 2014
  4. U.S. drugmaker AbbVie finally wins Dublin's Shire with $55 billion deal, Paul Sandle, Reuters, 18 juillet 2014
  5. AbbVie says $55 billion acquisition of Shire officially dead, Reuters, 20 octobre 2014
  6. Shire to buy NPS for $5.2 billion to boost rare disease drugs, Ben Hirschler, Reuters, 11 janvier 2015
  7. Shire buys U.S. company to access experimental pink eye treatment, Reuters, 3 août 2015
  8. Drugmaker Shire bids $30 billion for Baxter spin-off Baxalta, Paul Sandle, Reuters, 4 août 2015
  9. Shire to buy Dyax for $5.9 billion, still wants Baxalta, Ben Hirschler, Reuters, 2 novembre 2015
  10. Baxalta in deal to expand immuno-oncology business, Reuters, 4 janvier 2016
  11. Drugmaker Shire wins Baxalta for $32 billion after six-month pursuit, Ben Hirschler et Paul Sandle, Reuters, 11 janvier 2016
  12. Ben Hirschler, « Shire sells cancer drugs to Servier for $2.4 billion as Takeda circles », sur Reuters,
  13. Enrique Moreira, « Pharmacie : Takeda désormais seul prétendant au rachat de Shire », sur Les Échos,
  14. Ben Hirschler, Paul Sandle et Sam Nussey, « Japan's Takeda clinches $62 billion Shire deal as pharma M&A rolls on », sur Reuters,

Lien externe[modifier | modifier le code]