Takeda Pharmaceutical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Takeda Pharmaceutical
logo de Takeda Pharmaceutical
illustration de Takeda Pharmaceutical

Création 1781
Fondateurs Choubee Takeda (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Kunio Takeda, Chairman
Yasuchika Hasegawa, Président
Forme juridique KK
Action Bourse de Tokyo (4502)[1], bourse de Nagoya (4502)[1], Fukuoka Stock Exchange (en) (4502)[1] et Sapporo Securities Exchange (d) (4502)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Osaka
Drapeau du Japon Japon
Direction Christophe Weber (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité industrie pharmaceutique
Filiales Takeda (Germany) (d), Takeda (United States) (d), Takeda (Switzerland) (d), Takeda (Italy) (d), Shire Pharmaceuticals Group et Takeda (Finland) (d)
Effectif 49 578 collaborateurs en 2018
Site web www.takeda.com

Capitalisation 5 891 390 millions JPY en octobre 2019
Chiffre d'affaires $30.279B en 2020
Résultat net 109 100 millions JPY en 2018
Siège principal à Chūō-ku, Osaka, Japon

Takeda Pharmaceutical (武田薬品工業株式会社, Takeda Yakuhin Kōgyō Kabushiki-gaisha?) (TSE : 4502) est la plus grande[réf. nécessaire] entreprise pharmaceutique japonaise. Elle possède des bureaux en Europe et aux États-Unis. Le siège social pour l'International est basé à Opfikon, en Suisse. Le centre de recherche se trouve à Lincolnshire, aux États-Unis. L'un des produits-phares de la société est Actos (Pioglitazone), un médicament pour le traitement du diabète sucré de type 2. La société Takeda est actuellement dirigée par Christophe Weber, un pharmacien français diplômé de l'Institut de pharmacie industrielle de Lyon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chobei Takeda I avait 32 ans lorsqu'il ouvrit en 1781 une boutique de remèdes traditionnels à Doshō-machi (actuel quartier Chūō-ku d’Ōsaka). En 1895, ses successeurs firent construire la première usine chimique de la firme. Takeda importait elle-même ses composants de base depuis le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Allemagne et l'Espagne.

En 1981, la création de Takeda Pharma GmbH à Berlin marqua la première joint venture avec le chimiste Grünenthal GmbH. En 1985, Takeda a créé un partenariat à 50% avec le chimiste américain Abbott Laboratories : TAP Pharmaceuticals Inc. TAP s'est lancé sur le marché avec un traitement contre le cancer de la prostate. En 2011, Takeda a acquis l'entreprise suisse Nycomed pour 14 milliards de dollars[2].

En , AstraZeneca annonce l'acquisition des activités respiratoires de Takeda Pharmaceutical pour 575 millions de dollars[3].

En , Takeda annonce l'acquisition d'Ariad, entreprise américaine spécialisée dans l'oncologie, pour 5,2 milliards de dollars[4].

En mars et en , Takeda lance plusieurs offres d'acquisitions sur Shire, en compétition avec Allergan. Ce dernier renonce finalement à acquérir Shire. Une de ces offres atteint le montant de 45,3 milliards de livres, soit l'équivalent de 62 milliards de dollars[5]. Cette dernière offre est acceptée par Shire en . Elle est constituée à 46 % en liquidité et à 54 % en échange d'action. Les actionnaires de Shire détiendront ainsi environ la moitié du nouvel ensemble[6].

En , Takeda annonce la vente de ses activités au Moyen-Orient et en Afrique à Acino pour 200 millions de dollars[7]. En , Stada annonce l'acquisition d'un ensemble d'activité de médicament en vente libre en Europe de l'Est de Takeda pour 660 millions d'euros[8].

En , Takeda annonce la vente de certaines de ses activités d'automédications en Europe pour 670 millions d'euros à Orifarm[9]. En , Takeda annonce la vente de ses activités de médicament en vente libre au Japon pour 2,3 milliards de dollars à Blackstone[10]. En mars 2021, Takeda annonce l'acquisition d'un traitement contre l'épilepsie à Ovid pour 856 millions de dollars[11].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au [12]

Sumitomo Mitsui Trust Asset Management 3,38%
BlackRock Fund Advisors 3,15%
Asset Management One 2,75%
Causeway Capital Management 2,66%
Nippon Life Insurance 2,24%
The Vanguard Group, 1,96%
Nikko Asset Management 1,60%
State Street Global Advisors 1,57%
Mondrian Investment Partners 1,36%
(plan d'épargne salariés) 1,29%

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :