Smith & Nephew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Smith & Nephew
logo de Smith & Nephew
illustration de Smith & Nephew

Création 1856
Fondateurs Thomas James Smith
Forme juridique Public limited company
Action New York Stock Exchange et bourse de LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan We are Smith & Nephew

Nous sommes Smith & Nephew

Siège social Londres
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
Direction Namal Nawana (CEO)

Bertrand L'Huillier (France)

Activité Santé
Produits Matériel médical
Filiales Smith & Nephew (United States) (d) et Smith & Nephew (Germany) (d)
Effectif 15 000 (2017)
Site web www.smith-nephew.com

Chiffre d'affaires 4,7 milliards de dollars (2017)

Smith & Nephew est une entreprise britannique de matériel médical faisant partie de l'indice FTSE 100. En France, l'entreprise est notamment installée à Neuilly-Sur-Seine depuis mars 2017. Elle était auparavant au Mans dans le technopôle Novaxis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Smith & Nephew prend naissance en 1856 quand Thomas James Smith ouvre une petite pharmacie à Hull en Angleterre. À la mort de ce dernier en 1896, son neveu Horatio Nelson Smith dirige l'entreprise.

En 1914, la société signe un contrat d'approvisionnement de matériel médical de £350 000 avec l'État français. En octobre 1914, l'armée belge perd tout son équipement médical et commande pour 10 tonnes de matériel que Smith & Nephew produit et livre en moins de 2 jours[réf. nécessaire]. Pendant la première guerre mondiale, Smith & Nephew fournit également les armées de Serbie, des États-Unis et la Croix-Rouge américaine. Pendant cette période, l'entreprise est passée de 50 à 1 200 salariés.

Smith & Nephew est inscrit à la bourse de Londres en 1937, et à la bourse de New York en 1999. En 2001, elle intègre l'index FTSE 100 de la bourse de Londres.

En 1953, Smith & Nephew développe un plâtre spécial à basse température pour la première ascension du mont Everest[réf. nécessaire].

En 1986, Smith & Nephew fait deux acquisitions majeures : Richards, société médicale de Memphis, spécialisée dans les produits orthopédiques et Dyonics spécialisée dans l'arthroscopie.

En février 2014, Smith & Nephew acquiert ArthroCare, spécialisé dans la médecine du sport, pour 1,7 milliard de dollars[1],[2].

En mai 2016, Smith & Nephew annonce la vente de ses activités liés à la gynécologie pour 350 millions de dollars à Medtronic[3]. La gynécologie ne représentait que 1 % de l'activité du groupe[4]. Cette même année, Smith & Nephew France reçoit le prix Galien pour son système de traitement des plaies par pression négative[5].

En mars 2017, Smith & Nephew déménage son siège français du Mans à Neuilly-sur-Seine pour des raisons logistiques.

En mars 2019, Smith & Nephew annonce l'acquisition d'Osiris Therapeutics pour 600 millions de dollars[6].

Activité[modifier | modifier le code]

Smith & Nephew opère dans 100 pays en médecine du sport, en reconstruction orthopédique, en traumatologie et extrémités et dans le traitement avancé des plaies[réf. nécessaire].

Les Etats-Unis représentent le principal marché du groupe. Les autres marchés établis comprennent l'Australie, le Canada, l'Europe, le Japon et la Nouvelle-Zélande. Les marchés émergents comprennent la Chine, l'Inde, la Russie, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Amérique Latine.

En 2017, Smith & Nephew a généré un chiffre d'affaires de 4,765 millions de dollars. En France, l'entreprise a généré 129 millions d'euros.[7]

En 2018, le groupe détient 15 usines de fabrication à travers le monde.

Magasin Smith & Nephew à Gennevilliers en France.

Gouvernance de l'entreprise[modifier | modifier le code]

Depuis avril 2011, Olivier Bohuon est le CEO de Smith & Nephew et exerce cette fonction pendant 7 ans jusqu'à sa démission en avril 2018.

Namal Nawana le remplace en mai 2018 et devient le nouveau CEO de Smith & Nephew[8].

Incidents[modifier | modifier le code]

En mai 2011, l'Afssaps annonce le rappel des lingettes Remove et Skin-Prep produites par Smith & Nephew à la suite d'un risque de contamination bactérielle[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Sandle, « Smith&Nephew in $1.7 billion deal to tackle sports injuries », sur Reuters.com, (consulté le 28 juillet 2016)
  2. « Smith & Nephew acquiert ArthroCare », sur Capital.fr, (consulté le 28 juillet 2016)
  3. (en) « Smith & Nephew to sell gynaecology unit to Medtronic », sur Reuters.com, (consulté le 28 juillet 2016)
  4. (en) Julia Bradshaw, « Smith & Nephew to hand cash back to shareholders after selling gynaecology unit », sur Telegraph.co.uk, (consulté le 28 juillet 2016)
  5. Christina Zinck & Stanislas Mulliez, « Smith & Nephew remporte avec PICO, son innovation de traitement des plaies, le prestigieux prix Galien », Communiqué de presse,‎
  6. « Britain's Smith & Nephew to buy Osiris in regenerative products push », sur Reuters,
  7. « Rapport annuel d'activité 2017 »
  8. (en) « Namal Nawana appointed Chief Executive Officer of Smith & Nephew | Smith & Nephew », sur www.smith-nephew.com (consulté le 16 août 2018)
  9. « Les lingettes de Smith and Nephew rappelées », sur Maxisciences.com, (consulté le 28 juillet 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]