Allergan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allergan
logo de Allergan
Création 1948
Action NYSE : AGN
Siège social Drapeau des États-Unis Irvine (États-Unis)
Activité Laboratoire pharmaceutique
Produits Botox, Acular, Alocril, Prevage, Avage, Tazorac, Easybandetc.
Effectif 30 000 (2015)
Site web www.allergan.com
Chiffre d’affaires en augmentation 6,3 milliards de dollars (2013)
Siège social d'Allergan, à Irvine (Californie).

Allergan, Inc. est un laboratoire pharmaceutique américain spécialisé dans les produits d'ophtalmologie, neurologie et dermatologie. Son produit phare est le Botox (aussi appelé Vistabel), utilisé dans le monde entier pour traiter l'hyperactivité musculaire et les rides du visage.

Historique[modifier | modifier le code]

En novembre 2005, Allergan a fusionné avec le laboratoire Inamed afin de créer le leader mondial des produits d'esthétique pour le visage, la plastie mammaire et le traitement de l'obésité.

En novembre 2006, Allergan a racheté à Waldemar Kita le laboratoire français Cornéal (spécialisé en ophtalmologie et acide hyaluronique)

En février 2007, Allergan a racheté la société suisse Endoart SA basée sur le site de l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) et spécialisée dans les implants télémétriques. Le site a été fermé et l'équipe dissoute en 2011[1].

En avril 2014, Allergan subit une OPA hostile de 52 milliards de dollars de la part de Valeant Pharmaceuticals. En juillet 2014, dans l'optique de refuser ce rachat, Allergan annonce la suppression de 13 % de ses salariés sur six ans, soit environ 1 500 emplois, dans le but de convaincre ses actionnaires de sa rentabilité[2].

Le 16 novembre 2014, des journalistes du Wall Street Journal et du Financial Times annoncent presque simultanément que les deux sociétés Actavis et Allergan seraient arrivées à un accord sur une acquisition d'Allergan par Actavis dans le cadre d'une OPA amicale. Selon le Financial Times, le montant de la transaction s'élèverait à 64 milliards de dollars[3].

En juin 2015, Actavis prend le nom d'Allergan, à la suite de l'acquisition de cette dernière, sauf pour les génériques en Amérique du Nord, qui reste sous la marque Actavis[4]. Le même mois, Allergan acquiert pour 2,1 milliards de dollars, Kythera Biopharmaceuticals, spécialisée dans le traitement non-opératoire du double menton[5].

Le 27 juillet 2015, Teva rachète les génériques Allergan pour un montant de 40,5 milliards de dollars (33,75 milliards en liquide, 6,75 milliards de dollars en action)[6].

En novembre 2015, Pfizer lance une offre d'acquisition amicale sur Allergan, qui valorise ce dernier à 160 milliards de dollars, même si techniquement l'opération consiste au rachat de Pfizer par Allergan, ceci dans un but de permettre le changement de domiciliation fiscale en Irlande, via la technique d'inversion fiscale. Le nouvel ensemble prendra le nom de Pfizer et son directeur sera celui de Pfizer Ian Read. Une large partie de l'opération se fait en échange d'action, seul 6 à 12 milliards de dollars de la transaction seront réalisés en liquidités[7]. Mais en avril 2016, le Trésor américain émet des nouvelles normes pour limiter les inversions, nouvelles normes qui ne permettent plus la redomiciliation de Pfizer, à la suite de cela l'opération avec Allergan est annulée par Pfizer[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ghislaine Bloch, « L'expérience d'EndoArt, revendue à 120 millions de francs », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  2. Allergan to cut 13 percent of jobs in fight against Valeant, Ransdell Pierson et Caroline Humer, Reuters, 21 juillet 2014
  3. « Actavis rachète Allergan pour 64 milliards de dollars! », sur www.biotechnologies.lu,‎ (consulté le 16 novembre 2014)
  4. Actavis Changes Name to Allergan After Deal For Botox Maker, Neil Haggerty, The Wall Street Journal, 15 juin 2015
  5. Allergan to buy Kythera Biopharmaceuticals for $2.1 billion, Reuters, 17 juin 2015
  6. Teva to buy Allergan generic drug business for $40.5 billion, Tova Cohen, Reuters, 27 juillet 2015
  7. Pfizer to buy Allergan in $160 billion deal, Ransdell Pierson et Bill Berkrot, Reuters, 23 novembre 2015
  8. La fusion Pfizer-Allergan stoppée par l’offensive du Trésor américain sur l’inversion fiscale, Le Monde, 6 avril 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]