Peter Gojowczyk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Peter Gojowczyk
Image illustrative de l’article Peter Gojowczyk
Peter Gojowczyk lors de l'US Open 2013
Carrière professionnelle
Depuis 2006
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance (30 ans)
Dachau
Taille 1,88 m (6 2)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Alexander Satschko
Gains en tournois 2 408 064 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 2
Meilleur classement 39e (25/06/2018)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 348e (01/04/2019)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/64 1/32 1/32
Double 1/32 - 1/32 1/32

Peter Gojowczyk, né le à Dachau, est un joueur de tennis allemand, professionnel depuis 2006. Il remporte son premier tournoi fin septembre 2017.

Carrière[modifier | modifier le code]

2006-2011 : Carrière junior et débuts encourageants[modifier | modifier le code]

Il passe professionnel au début de l'année 2006. Il remporte deux tournois Future au Mexique l'année suivante puis en gagne cinq autres en 2008. En 2010, il atteint le premier tour du tournoi de Munich où il est battu par Márcos Baghdatís. En août 2011, sa carrière décolle puisqu'il atteint sa première finale en Challenger à Manerbio en éliminant notamment Martin Kližan.

2012-2016[modifier | modifier le code]

En 2012, il confirme ces bonnes performances en se qualifiant pour le tableau principal de l'Open d'Australie où il est battu par Donald Young en cinq sets. En septembre, il remporte son premier Challenger à Ningbo grâce à une victoire sur le modeste Sud-Coréen Jeong Suk-young[1], après avoir été finaliste à Shanghai contre Lu Yen-hsun. En 2013, il est finaliste à Oberstaufen, puis il atteint le second tour à l'US Open en éliminant Igor Sijsling avant de céder en cinq sets contre Evgeny Donskoy (6-3, 6-4, 3-6, 4-6, 6-3)

C'est à Doha, début 2014 qu'on entend réellement parler de lui. Issu des qualifications, il y réalise un beau parcours en éliminant son compatriote Philipp Kohlschreiber, 22e mondial, au second tour (7-64, 7-67), suivi de Dustin Brown en quart (6-3, 3-6, 7-65). Il atteint les demi-finales où il rencontre le no 1 mondial Rafael Nadal. Il s'incline (6-4, 2-6, 3-6) face à ce dernier en parvenant à remporter un set après un bon match de sa part[2]. Il remporte ensuite son second titre en Challenger à Heilbronn[3]. Début avril, suite aux forfaits des trois meilleurs joueurs allemands pour la Coupe Davis (Tommy Haas, Philipp Kohlschreiber et Florian Mayer), il est sélectionné par le capitaine de l'équipe Carsten Arriens alors qu'il n'est que le 10e joueur allemand. Pour son premier match dans cette compétition, il crée la sensation en battant le 12e joueur mondial Jo-Wilfried Tsonga en 5 sets et plus de 4 heures de jeu (5-7, 7-63, 3-6, 7-68, 8-6)[4], dans un match où il a produit un très bon niveau de jeu, et où il a montré son esprit de combativité dans la dernière manche en résistant aux assauts du Français alors qu'il était au bord du gouffre à cause de crampes[5]. Il perd en revanche son second simple contre Gaël Monfils (6-1, 7-60, 6-2). Sur gazon, il se distingue par un quart de finale à Halle grâce à un succès sur Milos Raonic, tandis que sur dur, il accède au deuxième tour de l'US Open où ce dernier prend sa revanche (7-64, 5-7, 6-4, 7-63), ainsi qu'à Pékin. Début novembre, il remporte le tournoi de Bratislava.

Absent pendant 4 mois début 2015 à la suite d'une blessure contractée à l'Open d'Australie, il réalise cette année-là son principal résultat sur le circuit Challenger, à savoir un titre à Nanchang. En 2016, hormis un huitième de finale au tournoi ATP de Metz, il ne fait pas mieux qu'une demi-finale, atteinte à quatre reprises (Manchester, Winnetka, Winnipeg et Mouilleron-le-Captif).

2017 : Premier titre à Metz[modifier | modifier le code]

Il réapparaît dans le top 100 en 2017 grâce à de bons résultats obtenus en début d'année : victoire à Happy Valley et finale à Quimper. Il s'illustre également sur gazon avec un deuxième tour à Wimbledon puis une demi-finale à Newport en écartant en quart Ivo Karlović (7-65, 6-71, 7-64). Mi-septembre, il remporte le 1er titre de sa carrière à Metz, issu des qualifications. Il devient ainsi le 1er qualifié à triompher dans un tournoi du circuit ATP depuis Nicolas Mahut, qui avait remporté celui de Bois-le-Duc en 2015[6]. Au cours de ce tournoi, il écarte notamment Gilles Simon au premier tour et profite de l'abandon de Mischa Zverev en demi-finale puis bat Benoît Paire en finale (7-5, 6-2).

Le 26 mai 2018, il échoue en finale du Tournoi de Genève, battu par le Hongrois Márton Fucsovics (6-2, 6-2)[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 18-09-2017 Drapeau : France Moselle OpenMetz ATP 250 482 060  Dur (int.) Drapeau : France Benoît Paire 7-5, 6-2 Parcours

Finales en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 19-02-2018 Drapeau : États-Unis Delray Beach OpenDelray Beach ATP 250 556 010 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Frances Tiafoe 6-1, 6-4 Parcours
2 20-05-2018 Drapeau : Suisse Banque Eric Sturdza Geneva OpenGenève ATP 250 501 345  Terre (ext.) Drapeau : Hongrie Márton Fucsovics 6-2, 6-2 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Donald Young
2013 2e tour (1/32) Drapeau : Russie Evgeny Donskoy
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Roumanie Victor Hănescu 2e tour (1/32) Drapeau : Canada Milos Raonic
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne G. García-López
2016 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne David Ferrer
2017 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne R. Bautista-Agut
2018 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne Alexander Zverev 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni Cameron Norrie 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J. M. del Potro 1er tour (1/64) Drapeau : Chili Nicolás Jarry
2019 1er tour (1/64) Drapeau : Russie Karen Khachanov 1er tour (1/64) Drapeau : France J.-W. Tsonga 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne R. Bautista-Agut

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque Lukáš Rosol
Drapeau : Autriche O. Marach
Drapeau : Nouvelle-Zélande M. Venus
2018 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne F. Mayer
Drapeau : Pays-Bas W. Koolhof
Drapeau : Nouvelle-Zélande Artem Sitak
1er tour (1/32)
Drapeau : France Benoît Paire
Drapeau : Australie Matthew Ebden
Drapeau : États-Unis Taylor Fritz
1er tour (1/32)
Drapeau : Inde Purav Raja
Drapeau : Croatie Nikola Mektić
Drapeau : Autriche Jürgen Melzer
2019 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Ramos Viñolas
Drapeau : France Adrian Mannarino
Drapeau : Allemagne Andreas Mies

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2017 2e tour
Drapeau : Espagne P. Carreño
2e tour
Drapeau : Autriche D. Thiem
2018 1er tour
Drapeau : Israël Dudi Sela
1er tour
Drapeau : Australie J. Millman
1er tour
Drapeau : Espagne R. Bautista
1er tour
Drapeau : Espagne A. Ramos
1/8 de finale
Drapeau : Italie F. Fognini
1er tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1/8 de finale
Drapeau : Australie M. Ebden
1er tour
Drapeau : Bosnie-Herzégovine D. Džumhur
2019 2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Argentine F. Delbonis

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# P.G. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 120 Drapeau : Allemagne Halle 2014 Gazon Drapeau : Canada Milos Raonic no 9 1/8 6-4, 6-4
2 no 65 Drapeau : Nouvelle-Zélande Auckland 2018 Dur Drapeau : États-Unis Jack Sock no 8 1/8 6-3, 6-3

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 1367 en augmentation 817 en augmentation 411 en augmentation 343 en diminution 392 en diminution 496 en augmentation 246 en augmentation 180 en augmentation 162 en augmentation 79 en diminution 194 en augmentation 190 en augmentation 60 en augmentation 59

Source : (en) Classements de Peter Gojowczyk sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]