Florent Serra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Florent Serra
Image illustrative de l'article Florent Serra
Florent Serra à l'US Open en 2004.
Carrière professionnelle
2000 – 2015
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (36 ans)
Drapeau : France Bordeaux
Taille / poids 1,80 m (5 11) / 78 kg (172 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 2 970 611 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 1
Meilleur classement 36e (26/06/2006)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 109e (10/09/2007)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/32 1/32
Double 1/16 1/8 1/16 1/8
Mixte - 1/8

Florent Serra, né le à Bordeaux (France), est un joueur de tennis français, professionnel de 2000 à 2015.

Sa carrière[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

À l'âge de six ans, Florent Serra part en Alsace avec ses parents pour revenir en Gironde à 12 ans. À Bordeaux, il évolue dans le club du Bouscat (US Bouscat), à l'époque un des plus importants clubs de la région.

Entraîné par son père, Jean-Luc, il ne cesse pas de progresser. Après avoir passé son bac à Bordeaux, il intègre le centre d'entraînement de Roland-Garros à Paris afin de devenir un joueur professionnel. Il continue cependant ses études en parallèle ; mais il se rend compte qu'il ne peut allier les entraînements intensifs et ses études supérieures.

Entrée sur le circuit professionnel[modifier | modifier le code]

Florent Serra entre sur le circuit professionnel en 2000. Il dispute son premier tournoi sur le circuit ATP lors du tournoi d'Adélaïde en 2003.

En 2004, pour son premier tournoi de Roland Garros, il rate de peu le deuxième tour en manquant pas moins de 9 balles de matchs contre Vincent Spadea 5-7, 6-1, 6-3, 67-7, 7-9. Dans les annales du tennis, seul Andreas Seppi en a manqués plus (10) contre Rainer Schüttler, la même année en 2004.

Les succès[modifier | modifier le code]

Au Masters du Canada 2005, il élimine Lleyton Hewitt par abandon, avant de remporter en septembre son premier tournoi ATP à Bucarest[1]. Par ailleurs, il s'illustre lors de deux tournois Challenger à Mexico et Rimini. Il termine l'année 86e à la race. Ses meilleurs résultats en Grand Chelem sont deux 1/32 à Roland-Garros et l'US Open en 2005.

En 2005, Florent Serra a donc fait un bond de 159 places au classement ATP. En 2006, il remporte la finale du tournoi d’Adélaïde, contre le Belge Xavier Malisse en deux sets (6-3, 6-4)[2]. Il a battu au cours du tournoi Michaël Llodra, Tommy Robredo, Jarkko Nieminen puis Dominik Hrbatý, sa première victoire face à un membre du top 20.

En 2009, il atteint la finale du tournoi de Casablanca.

En 2010, Il parvient pour la première fois au 3e tour de l'Open d'Australie en sauvant deux balles de matchs lors du 2e tour contre Jarkko Nieminen (3-6, 6-4, 5-7, 7-64, 7-5). À l'occasion du Masters de Miami, il rencontre au 3e tour le no 1 mondial Roger Federer dans un match serré où il s'incline en deux tie-breaks (7-62, 7-63). Il échoue en demi-finale de Casablanca contre Victor Hănescu, puis à Roland-Garros au 2e tour contre Fernando Verdasco, no 9 mondial (bien qu'il lui ait infligé un 6-0 au quatrième set).

L'année 2011 est moins satisfaisante sur le plan des résultats, avec plusieurs 1/8 de finale à Bucarest, Memphis, Delray Beach et une demi-finale dans le Challenger de Nouméa.

En 2012, il atteint le 2e tour de l'Open d'Australie alors qu'il était mené 2 sets à 0, mais son adversaire Steve Darcis est contraint à l'abandon (63-7, 3-6, 5-4 abandon). À Roland-Garros, alors qu'il bénéficie de l'abandon de Feliciano López (no 17 mondial) au premier tour, Florent Serra échoue dès le tour suivant contre Łukasz Kubot par 60-7, 2-6, 64-7.

Vers la retraite[modifier | modifier le code]

En 2013, Florent Serra ne dépasse pas le troisième et dernier tour des qualifications de l'Open d'Australie, ainsi que les premiers tours de Montpellier, Dubaï et Roland-Garros.

Il annonce sa retraite sportive à l'issue à l'occasion des Interclubs de première division, en décembre 2015[3].

Victoires sur le top 10 au cours de sa carrière :

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 12-09-2005 Drapeau : Roumanie BCR Open RomaniaBucarest Int' Series 355 000 $ Terre (ext.) Drapeau : Russie Igor Andreev 6-3, 6-4 Parcours
2 02-01-2006 Drapeau : Australie Next Generation Adelaide InternationalAdélaïde Int' Series 394 000 $ Dur (ext.) Drapeau : Belgique Xavier Malisse 6-3, 6-4 Parcours

Finale en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 06-04-2009 Drapeau : Maroc Grand-Prix Hassan IICasablanca ATP 250 398 250 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero 6-4, 7-5 Parcours

Finale en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 09-07-2007 Drapeau : Suisse Allianz Suisse Open
 Gstaad
Int' Series 471 000 $ Terre (ext.) Drapeau : République tchèque František Čermák
Drapeau : République tchèque Pavel Vízner
Drapeau : France Marc Gicquel 5-7, 7-5, [10-7] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2004 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis V. Spadea
2005 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis T. Dent 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque R. Štěpánek 2e tour (1/32) Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
2006 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Ferrer 2e tour (1/32) Drapeau : France P-H. Mathieu 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque L. Dlouhý 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis A. Roddick
2007 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis S. Querrey 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne C. Moyà 2e tour (1/32) Drapeau : Serbie J. Tipsarević 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne D. Ferrer
2008 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne R. Nadal 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis R. Ginepri 2e tour (1/32) Drapeau : Italie A. Seppi 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie I. Karlović
2009 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie R. Karanušić 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. Verdasco 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne F. Verdasco
2010 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne F. Verdasco 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne D. Ferrer 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine D. Nalbandian
2011 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Isner 1er tour (1/64) Drapeau : Russie I. Andreev 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche A. Haider-Maurer
2012 2e tour (1/32) Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h. 2e tour (1/32) Drapeau : Pologne Ł. Kubot 2e tour (1/32) Drapeau : Japon K. Nishikori 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J.M. del Potro
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Russie N. Davydenko 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. López
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2004 1er tour (1/32)
Drapeau : France J. Haehnel
Drapeau : Argentine M. Hood
Drapeau : Argentine S. Prieto
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : France J. Haehnel
Drapeau : Russie I. Andreev
Drapeau : Russie N. Davydenko
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : France T. Ascione
Drapeau : République tchèque T. Berdych
Drapeau : République tchèque C. Suk
1er tour (1/32)
Drapeau : France T. Ascione
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France N. Mahut
1er tour (1/32)
Drapeau : France G. Simon
Drapeau : Australie P. Hanley
Drapeau : Zimbabwe K. Ullyett
1er tour (1/32)
Drapeau : France G. Simon
Drapeau : République tchèque L. Dlouhý
Drapeau : République tchèque P. Vízner
2007 2e tour (1/16)
Drapeau : France M. Gicquel
Drapeau : Afrique du Sud W. Moodie
Drapeau : Australie T. Perry
1er tour (1/32)
Drapeau : France M. Gicquel
Drapeau : Australie P. Hanley
Drapeau : Zimbabwe K. Ullyett
2e tour (1/16)
Drapeau : France M. Gicquel
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
1/8 de finale
Drapeau : France G. Simon
Drapeau : États-Unis R. Kendrick
Drapeau : États-Unis S. Querrey
2008 2e tour (1/16)
Drapeau : Corée du Sud Lee H-t.
Drapeau : Allemagne C. Kas
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
1er tour (1/32)
Drapeau : France T. Ascione
Drapeau : Australie P. Hanley
Drapeau : Australie T. Perry
1er tour (1/32)
Drapeau : France J. Chardy
Drapeau : Argentine L. Arnold Ker
Drapeau : Pérou L. Horna
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : Brésil B. Soares
Drapeau : Zimbabwe K. Ullyett
1er tour (1/32)
Drapeau : France J. Haehnel
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France N. Mahut
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : République tchèque F. Čermák
Drapeau : Slovaquie M. Mertiňák
2010
2011
2012
2013 1/8 de finale
Drapeau : France J. Dasnières de Veigy
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : France M. Teixeira
Drapeau : Argentine M. González
Drapeau : Argentine J. Mónaco
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : France M. Teixeira
Drapeau : États-Unis A. Krajicek
Drapeau : États-Unis D. Young
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[5] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[6] Paris
2005 2e tour
Drapeau : Croatie M. Ančić
1er tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2006 1er tour
Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
3e tour
Drapeau : Croatie M. Ančić
2e tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
2e tour
Drapeau : Croatie M. Ančić
2e tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
1er tour
Drapeau : France S. Grosjean
1/8 de finale
Drapeau : Espagne T. Robredo
1er tour
Drapeau : Argentine A. Calleri
1er tour
Drapeau : Belgique K. Vliegen
2007 2e tour
Drapeau : États-Unis J. Blake
3e tour
Drapeau : Espagne F. López
1er tour
Drapeau : France A. Clément
2e tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
2008 1er tour
Drapeau : Belgique X. Malisse
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Suède R. Söderling
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
2009 1er tour
Drapeau : Espagne A. Montañés
1er tour
Drapeau : France J. Benneteau
1er tour
Drapeau : Croatie I. Karlović
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
1er tour
Drapeau : Allemagne R. Schüttler
1er tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
2010 2e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
3e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : Argentine J. Mónaco
2e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
2011 2e tour
Drapeau : Croatie M. Čilić
1er tour
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
  • Sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Rang 536 en augmentation 313 en augmentation 202 en diminution 220 en augmentation 209 en augmentation 50 en diminution 61 en diminution 91 en augmentation 59 en diminution 65 en diminution 69 en diminution 171 en augmentation 120 en diminution 218 en diminution 339

En double[modifier | modifier le code]

Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Rang 964 en diminution 1003 en augmentation 934 en diminution 1487 en augmentation 741 en augmentation 655 en augmentation 176 en augmentation 128 en diminution 421 en diminution - en augmentation 741 en diminution 1043 en augmentation 759 en augmentation 242 en diminution 986

Source : (en) Classements de Florent Serra sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Consultant[modifier | modifier le code]

Depuis l'arrêt de ma carrière, il est consultant tennis pour Eurosport, Canal+ et Canal+ Overseas. En 2016, il devient également consultant pour RMC et commente notamment le Tournoi de Roland-Garros avec Éric Salliot.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié depuis le 7 juillet 2012 à Séverine de Cordova. Ils ont un fils Raphaël (2014). Un deuxième enfant est né en 2016, prénommé Gabriel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Première pour Florent Serra au tournoi de Bucarest - Source ː 20 minutes, 19 septembre 2005.
  2. Le Français Serra remporte le tournoi d'Adélaïde - Source ː Le Nouvel Observateur, 8 janvier 2006.
  3. Florent Serra range ses raquettes à l'âge de 34 ans - Source ː Tennisactu.net, 3 décembre 2015
  4. Halle: Serra fait trembler Djokovic !, www.tennistemple.com, 11 juin 2009.
  5. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  6. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]