Reuilly - Diderot (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Reuilly - Diderot
Accès à la station depuis le boulevard Diderot.
Accès à la station depuis le boulevard Diderot.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 12e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 50″ nord, 2° 23′ 12″ est

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Reuilly - Diderot

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Reuilly - Diderot
Caractéristiques
Voies 4
Quais 4
Zone 1
Transit annuel 5 662 974 (2013)
Historique
Mise en service (1)
(8)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 12-02
Ligne(s) (1)(8)
Correspondances
Bus RATP (BUS) RATP 46 57 215
Noctilien (N) N11 NOCTILIEN.png
(1)
(8)

Reuilly - Diderot est une station des lignes 1 et 8 du métro de Paris, située dans le 12e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée à l'intersection de la rue de Reuilly et du boulevard Diderot, les quais étant établis :

  • sur la ligne 1, selon un axe est-ouest sous le boulevard, entre la rue de Reuilly et la rue Chaligny (s'intercalant entre les stations de correspondance Gare de Lyon et Nation) ;
  • sur la ligne 8, approximativement selon un axe nord-ouest/sud-est, en courbe sous la rue de Reuilly, au sud du carrefour (entre les stations Faidherbe - Chaligny et Montgallet).

Histoire[modifier | modifier le code]

La station ouvre le 20 août 1900 sous le nom de Rue de Reuilly, avec un retard de près d'un mois par rapport à l’inauguration du premier tronçon de la ligne 1 entre Porte de Vincennes et Porte Maillot. Jusqu'alors, les trains la traversaient sans y marquer l'arrêt.

Lors de l'ouverture de la station de la ligne 8 le , à la suite de la mise en service du prolongement de celle-ci depuis Richelieu - Drouot jusqu'à Porte de Charenton, elle est renommée Reuilly - Diderot.

Elle doit cette dénomination à sa position sous le croisement de la rue de Reuilly, désignée ainsi parce qu'elle conduisait à l’ancien hameau de Reuilly, disparu avec l'extension du faubourg Saint-Antoine, avec le boulevard Diderot, rebaptisé en 1879 afin d'honorer Denis Diderot (1713-1784), écrivain et philosophe du siècle des Lumières ayant dirigé, avec Jean Le Rond d'Alembert, la réalisation de l’Encyclopédie.

Dans les années 1980, le style décoratif « Andreu-Motte » est appliqué aux deux points d'arrêt avec des rampes lumineuses ainsi que des banquettes recouvertes de carreaux plats de couleur et surmontées de sièges « Motte », en orangé pour la ligne 1 et en bleu sur la ligne 8. Ces aménagements, mariés avec le traditionnel carrelage blanc biseauté, sont retirés en 2007 à l'occasion de la rénovation de la station dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP[1]. Les travaux de modernisation se sont achevés le 31 mars 2008[1].

Dans le cadre de l'automatisation de la ligne 1, les quais de cette dernière ont été rehaussés le week-end des 31 mai et 1er juin 2008[2] afin de recevoir des façades de quai, lesquelles ont été installées en mars 2011.

En 2011, 5 451 933 voyageurs sont entrés à cette station[3]. Elle a vu entrer 5 662 974 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 66e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de quatre accès, chacun constitué d'un escalier fixe débouchant sur le boulevard Diderot :

  • Accès 1 : rue de Reuilly : entrée au droit du no 116 du boulevard ;
  • Accès 2 : boulevard Diderot : entrée ornée d'un candélabre Dervaux face au no 118 du boulevard ;
  • Accès 3 : caserne de Reuilly : entrée au droit du no 73 du boulevard ;
  • Accès 4 : rue Chaligny : entrée agrémentée d'un mât Dervaux face au no 90 du boulevard.

Quais[modifier | modifier le code]

Quais de la ligne 8.

Les quais des deux lignes sont de configuration standard : au nombre de deux par point d'arrêt, ils sont séparés par les voies du métro situées au centre et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations de métro dans les deux cas : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte, les tympans et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires sont en céramique blanche et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur panneaux rétro-éclairés incorporés pour la plupart à des caissons parés de bois pour la ligne 1, et sur plaques émaillées pour la ligne 8. Les sièges, de style « Akiko », sont de couleur orange sur la ligne 1 et verte sur la ligne 8. Les quais de la ligne 1 sont équipés de portes palières, tandis que la station de la ligne 8 se distingue par son profil en courbe, sa voûte plus haute ainsi que la partie basse de ses piédroits qui est verticale et non elliptique.

La correspondance entre les deux lignes s'effectue par l'extrémité orientale pour la ligne 1 et nord-occidentale pour la ligne 8, de même que la plupart des sorties, les quais de la ligne 1 disposant en outre d'accès à leur extrémité occidentale.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 46, 57 et 215 du réseau de bus RATP et, la nuit, par la ligne N11 du réseau de bus Noctilien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 24 avril 2019)
  2. Ligne 1 - un projet d'avenir « Copie archivée » (version du 19 décembre 2013 sur l'Internet Archive), sur le site www.ratp.fr (consulté le 11 juin 2013).
  3. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 29 octobre 2013).
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]