Pont de Neuilly (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont de Neuilly
Image illustrative de l’article Pont de Neuilly (métro de Paris)
Vue sur les quais, avant l'installation des portes palières.
Localisation
Pays France
Ville Neuilly-sur-Seine
Coordonnées
géographiques
48° 53′ 04″ nord, 2° 15′ 36″ est
Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne
(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Pont de Neuilly
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 2
Transit annuel 6 902 027 voyageurs (2019)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 2909
Ligne(s) (1)
Correspondances
Bus RATP (BUS) RATP 43 73 93 157 158

174 176

Noctilien (N) N11 NOCTILIEN.png N24 NOCTILIEN.png N153 NOCTILIEN.png
(1)

Pont de Neuilly est une station de la ligne 1 du métro de Paris, située à Neuilly-sur-Seine, dans le département des Hauts-de-Seine.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est établie sous l'avenue Charles-de-Gaulle (RN 13) à son intersection avec l'avenue de Madrid. Approximativement orientée selon un axe nord-ouest/sud-est, elle s'intercale entre les stations Esplanade de la Défense et Les Sablons, étant séparée de la première par une traversée aérienne de la Seine au centre du pont de Neuilly, moyennant une rampe de 60 , soit la plus forte du réseau. En direction de La Défense, il s'agit de la dernière station à disposition classique de la ligne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le en tant que terminus occidental de la ligne 1 depuis Château de Vincennes, en remplacement du terminus initial de Porte Maillot.

Elle doit sa dénomination à sa relative proximité avec le pont de Neuilly, reliant Neuilly-sur-Seine sur la rive droite de la Seine aux communes de Courbevoie et de Puteaux sur la rive gauche, en s'inscrivant dans l'alignement de l'axe historique parisien.

La station est baptisée Pont de Neuilly - Avenue de Madrid de 1940 à 1950 afin de souligner son implantation au croisement de l'avenue de Madrid, laquelle tire son nom de la capitale de l'Espagne.

La station est modernisée après 1988 notamment par l'adoption du style décoratif « Ouï-dire » sur les quais, de couleur verte en l'occurrence.

Le , elle devient une station de passage avec l'inauguration du prolongement jusqu'à Grande Arche de la Défense (aujourd'hui La Défense). Cette extension a nécessité de reprendre totalement l'arrière-gare afin de permettre le passage de la ligne sur le pont de Neuilly, le sous-sol étant contraint à cet endroit par la présence du tunnel de la ligne A du RER, édifié durant les années 1960.

Dans le cadre de l'automatisation de la ligne 1, les quais ont été rehaussés afin de recevoir des portes palières, installées entre la mi-juin et la mi-, faisant de cette station la seconde de la ligne à bénéficier de ces portes après Bérault[1],[2].

En 2019, selon les estimations de la RATP, 6 902 027 voyageurs sont entrés dans cette station, ce qui la place à la 41e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[3],[4].

La même année, les quais ont perdu leur revêtement en asphalte au profit d'un carrelage sombre.

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de trois accès répartis en six bouches de métro, établies sur les terre-pleins latéraux de l'avenue Charles-de-Gaulle :

  • Accès 1 : rue du Château : deux escaliers fixes dont l'un agrémenté d'un mât avec un « M » jaune inscrit dans un cercle, débouchant face au no 168 de l'avenue ;
  • Accès 2 : avenue de Madrid : un escalier fixe se trouvant au droit du no 205 de l'avenue et un escalier mécanique montant se situant face aux no 203 et 203 bis ;
  • Accès 3 : rue de l'Église : un escalier fixe doté d'un totem « M » jaune débouchant au droit du no 185 de l'avenue et un escalier mécanique montant face à l'église Saint-Jean-Baptiste de Neuilly-sur-Seine au no 158.

Chaque trémie d'escalier a pour particularité d'être traitée en carreaux plats bruns posés verticalement et alignés.

Quais[modifier | modifier le code]

Pont de Neuilly est une station de configuration standard : elle possède deux quais de 105 mètres de long séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est de style « Ouï-dire » vert : les bandeaux d'éclairage, de même couleur, sont supportés par des consoles courbes en forme de faux. L'éclairage direct est blanc ainsi que, contrairement à l'essentiel des rampes lumineuses de ce style, l'éclairage indirect. Les carreaux en céramique blancs sont plats et recouvrent les piédroits, la voûte, les tympans et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires sont verts et cylindriques et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées. Les quais sont carrelés en gris anthracite et équipés de sièges « coque » typiques du style « Motte » verts ainsi que de portes palières.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Sortie de la station avec vue sur la gare routière.

La station est desservie par les lignes de bus 43, 73, 93, 157, 158, 174 et 176 du réseau de bus RATP et par les lignes N11, N24 et N153 du service de bus de nuit Noctilien.

Certaines de ces lignes effectuent leur terminus au sein de la gare routière surplombant la station ; cet espace est prolongé vers le nord-ouest par une esplanade d'où se dégage une vue sur le quartier d'affaires de La Défense.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La ligne 1 sur la voie de l’automatisation, www.ratp.fr.
  2. « La ligne 1 du Métro s'automatise », sur umpcourbevoie.typepad.com, article du (consulté le 4 septembre 2018).
  3. « Trafic annuel entrant par station du réseau ferré 2019. Métro Pont de Neuilly », sur data.ratp.fr (consulté le 18 mars 2020).
  4. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]