Porte de Charenton (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Porte de Charenton
Accès à la station, boulevard Poniatowski,du côté des numéros impairs.
Accès à la station, boulevard Poniatowski,
du côté des numéros impairs.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 12e
Coordonnées
géographiques
48° 49′ 58″ Nord, 2° 24′ 01″ Est

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Porte de Charenton

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Porte de Charenton
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 2 025 127 (2015)
Historique
Mise en service 5 mai 1931 (M)(8)
15 décembre 2012 (T)(3a)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1303
Ligne(s) (M)(8) (T)(3a)
Correspondances
Tramway Porte de Charenton (T)(3a)
Bus (BUS) RATP 87 111
(8)
Précédent Porte Dorée Liberté Suivant

Porte de Charenton est une station de la ligne 8 du métro de Paris et de la ligne 3a du tramway d'Île-de-France, située dans le 12e arrondissement de Paris.

La station[modifier | modifier le code]

Quais de la station.

La station a été ouverte en 1931. Elle est située à l'emplacement de la porte des fortifications qui contrôlait la route impériale numéro 5 laquelle menait à Genève.

Elle a constitué le terminus sud-est de la ligne 8 jusqu'au 5 octobre 1942, date de la mise en service du prolongement à Charenton - Écoles.

Elle a vu entrer 2 025 127 voyageurs en 2015 ce qui la place à la 250e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[1],[2].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 87 et 111 du réseau de bus RATP.

Depuis le 15 décembre 2012, elle est également desservie par le tramway de la ligne T3a après son prolongement depuis la porte d'Ivry.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Trafic annuel entrant par station du réseau ferré 2015, sur l'open data RATP (consulté le 30 mai 2016).
  2. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]