Bonne-Nouvelle (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonne-Nouvelle.

Bonne-Nouvelle
Quai de la ligne 8 en direction de Créteil.
Quai de la ligne 8 en direction de Créteil.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 2e, 9e, 10e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 14″ nord, 2° 20′ 56″ est

Géolocalisation sur la carte : 2e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 2e arrondissement de Paris)
Bonne-Nouvelle

Géolocalisation sur la carte : 9e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 9e arrondissement de Paris)
Bonne-Nouvelle

Géolocalisation sur la carte : 10e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 10e arrondissement de Paris)
Bonne-Nouvelle

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Bonne-Nouvelle
Caractéristiques
Voies 4
Quais 4
Transit annuel 4 953 438 (2013)
Historique
Mise en service (8)
(9)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1108
Ligne(s) (8)(9)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 20 39 48
(8)
(9)

Bonne-Nouvelle est une station des lignes 8 et 9 du métro de Paris, située à la limite des 2e, 9e et 10e arrondissements de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée sous la section occidentale du boulevard de Bonne-Nouvelle, les quais étant établis dans un ouvrage particulier édifié sous les Grands Boulevards, où les lignes 8 et 9 sont superposées. La station de la ligne 8, au niveau supérieur, est soutenue par celle de la ligne 9, au niveau inférieur.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le sur la ligne 8 et le sur la ligne 9, avec la mise en service de leurs prolongements respectifs depuis Richelieu - Drouot, jusqu'à Porte de Charenton pour la première et Porte de Montreuil pour la seconde.

Elle tire sa dénomination de son implantation sous le boulevard de Bonne-Nouvelle, qui doit son nom au voisinage de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, laquelle l'a elle-même donné au quartier de Bonne-Nouvelle. Une première chapelle fut édifiée vers 1563 et dédiée à Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle en référence à l’Annonciation. Elle fut démolie en 1591 par la Ligue pendant le siège de Paris par Henri IV. La reine Anne d’Autriche posa la première pierre d’une église nouvelle en 1624. Cette dernière fut démolie en 1823, sauf le clocher qui fut intégré à l’édifice actuel, construit par Godde de 1823 à 1830. Les travaux d’aplanissement du boulevard du même nom atténuèrent la disette de milliers de chômeurs pendant l’hiver 1709 où il fit 21 degrés en dessous de zéro.

À l'occasion des célébrations du centenaire du métro, la station est rénovée en 2000 dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP[1], et ses quais sont décorés sur le thème du cinéma. À cette occasion, ces derniers reçoivent entre autres un éclairage spécifique assuré par des globes lumineux suspendus individuellement, rappelant d'une façon lointaine les luminaires des années 1930. Ces globes, relativement similaires à ceux de la station Cité sur la ligne 4, ont toutefois été retirés quelques années plus tard.

En 2011, 5 196 140 voyageurs sont entrés à cette station[2]. Elle a vu entrer 4 953 438 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 86e position des stations de métro pour sa fréquentation[3].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de six accès, chacun orné d'un candélabre Dervaux, répartis en sept bouches de métro :

  • l'accès 1 « rue du Sentier », constitué d'une entrée par escalier fixe et d'une sortie par escalier mécanique montant, débouchant au droit du Grand Rex au 5, boulevard Poissonnière ;
  • l'accès 2 « rue du Faubourg-Poissonnière », constitué d'un escalier fixe se situant face au 8, boulevard Poissonnière ;
  • l'accès 3 « rue d'Hauteville », constitué d'un escalier fixe se trouvant au droit du 24, boulevard de Bonne-Nouvelle, à l'angle avec l'impasse Bonne-Nouvelle.
  • l'accès 4 « rue de Mazagran », constitué d'un escalier fixe établi face à l'agence de La Poste au 18, boulevard de Bonne-Nouvelle, laquelle fait l'angle avec l'impasse Bonne-Nouvelle et la rue de Mazagran ;
  • l'accès 5 « rue de la Lune », constitué d'un escalier fixe implanté au droit du 11, boulevard de Bonne-Nouvelle ;
  • l'accès 6 « boulevard de Bonne-Nouvelle », constitué d'un escalier fixe débouchant face au 17, boulevard de Bonne-Nouvelle.

Quais[modifier | modifier le code]

Plaque du nom de la station.

Les quais des deux lignes sont de configuration particulière : au nombre de deux par point d'arrêt, ils sont isolés dans deux demi-stations séparées par un piédroit central du fait de leur édification au sein d'un terrain instable, chacune possédant une voûte elliptique. La hauteur de cette dernière est toutefois plus importante dans les demi-stations de la ligne 9, pourtant disposées en dessous de celles de la ligne 8.

La décoration est culturelle sur le thème du cinéma depuis les célébrations du centenaire du métro. Le nom de la station est inscrit sur des plaques émaillées noires, en lettres capitales selon une police de caractères et une disposition faisant un clin d'œil au célèbre « Panneau Hollywood » (Hollywood Sign en anglais) monumental sur la colline du quartier d'Hollywood, à Los Angeles[4].

Le restant de l'aménagement est relativement classique : les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, les voûtes et les tympans, tandis que les cadres publicitaires sont en faïence dans le style de la CMP d'origine mais de teinte marron au lieu de la couleur miel habituelle. Les sièges sont de style « Motte » gris et l'éclairage est assuré par des tubes indépendants.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 20, 39 et 48 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

La station est figurée avec des panneaux « Bonne-Nouvelle » dans le film Les Rois mages (2001) mais avec deux quais qui se font face, disposition qui n'existe pas dans la vraie station.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 8 mai 2019)
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 29 octobre 2013).
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  4. « Les stations culturelles », sur symbioz.net (consulté le 18 décembre 2016), rubrique : Bonne Nouvelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]