Faidherbe - Chaligny (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Faidherbe - Chaligny
Accès principal à la station.
Accès principal à la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 11e, 12e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 01″ nord, 2° 23′ 00″ est

Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Voies 2
Quais 2
Nombre d'accès 3
Accessibilité Non
Zone 1 (tarification Île-de-France)
Transit annuel 2 190 416 (2021)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code(s) de la station 12-01
Ligne(s) (M)(8)
Correspondances
Bus (BUS)RATP4686
(8)

Faidherbe - Chaligny est une station de la ligne 8 du métro de Paris, située à la limite des 11e et 12e arrondissements de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée sous la rue du Faubourg-Saint-Antoine, entre la place du Docteur-Antoine-Béclère et l'intersection avec la rue Faidherbe, la rue Chaligny et la rue de Reuilly. Orientée selon un axe est-ouest, elle s'intercale entre les stations Ledru-Rollin et Reuilly - Diderot.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le avec la mise en service du prolongement de la ligne 8 depuis Richelieu - Drouot jusqu'à Porte de Charenton.

Elle doit sa dénomination d'une part à sa proximité avec la rue Faidherbe, laquelle rend hommage au général Louis Léon César Faidherbe (1818-1889) qui fut gouverneur du Sénégal d'abord de 1854 à 1861 puis de 1863 à 1865. La station reprend d'autre part le nom de la rue Chaligny, baptisée en l'honneur de la famille Chaligny qui a donné d'illustres fondeurs lorrains.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station et l'éclairage des quais ont été rénovés le 15 juillet 2008[1].

Selon les estimations de la RATP, 3 032 239 voyageurs sont entrés dans cette station en 2019, ce qui la place à la 170e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3]. En 2020, avec la crise du Covid-19, son trafic annuel tombe à 1 570 746 voyageurs, ce qui la classe alors au 166e rang[4], avant de remonter progressivement en 2021 avec 2 190 416 entrants comptabilisés, ce qui la place à la 160e position des stations du réseau pour sa fréquentation cette année-là[5].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de trois accès ornés de candélabre Dervaux :

  • Accès no 1 « rue Faidherbe - hôpital Saint-Antoine » : un escalier fixe doublé d'un escalier mécanique montant, débouchant sur le terre-plein central entre la rue du Faubourg-Saint-Antoine et la rue de Montreuil, au droit des nos 1 et 3 de cette dernière ;
  • Accès no 2 « rue Chaligny » : un escalier fixe se trouvant face au no 31 de la rue Chaligny ;
  • Accès no 3 « rue du Faubourg-Saint-Antoine » : un escalier fixe se situant sur le terre-plein central de la rue du Faubourg-Saint-Antoine au droit du no 196.

Quais[modifier | modifier le code]

Quais de la station.

Faidherbe - Chaligny est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondi dans le style « Gaudin » du « Renouveau du métro » des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les pieds-droits, la voûte et les tympans. Les cadres publicitaires sont en faïence de couleur miel et le nom de la station est également en faïence dans le style de la CMP d'origine. Les sièges de style « Motte » sont de couleur orange.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 46 et 86 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Sur cette place, on peut voir la fontaine de Montreuil, créée le , qui servait à cette époque à irriguer les boucheries avoisinantes du faubourg Saint-Antoine. Le eut lieu une bataille entre le peuple et l'armée, qui fut importante dans l'« affaire Réveillon » et un signe avant-coureur de la Révolution française. Sur cette place se trouve la folie Titon, d'où décolla la première montgolfière, le et où l'émeute commença en 1789. L’entrée principale de l’hôpital Saint-Antoine et de l’antenne de médecine de l’université Pierre-et-Marie-Curie s'effectue juste entre les deux sorties de la station. Enfin, au débouché de la rue Faidherbe se situe le palais de la Femme, centre d’accueil pour les femmes seules.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le )
  2. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2019.
  4. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  5. « Trafic annuel entrant 2021 », sur data.ratp.fr, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]