Saint-Sébastien - Froissart (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Sébastien - Froissart
Entrée sur le boulevard des Filles-du-Calvaire.
Entrée sur le boulevard des Filles-du-Calvaire.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 3e / 11e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 38″ nord, 2° 22′ 02″ est

Géolocalisation sur la carte : 3e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 3e arrondissement de Paris)
Saint-Sébastien - Froissart

Géolocalisation sur la carte : 11e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 11e arrondissement de Paris)
Saint-Sébastien - Froissart

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Saint-Sébastien - Froissart
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 1 783 783 (2013)
Historique
Mise en service
Nom inaugural Saint-Sébastien
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 08-13
Ligne(s) (8)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 91
Noctilien (N) N01 NOCTILIEN.png N02 NOCTILIEN.png
(8)

Saint-Sébastien - Froissart est une station de la ligne 8 du métro de Paris, située à la limite des 3e et 11e arrondissements de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est établie sous le nord du boulevard Beaumarchais, au niveau de la rue Saint-Sébastien et la rue du Pont-aux-Choux. Orientée selon un axe nord-sud, elle s'intercale entre les stations Filles du Calvaire et Chemin Vert.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le avec la mise en service du prolongement de la ligne 8 depuis Richelieu - Drouot jusqu'à Porte de Charenton.

Elle doit sa dénomination initiale de Saint-Sébastien à son implantation à l'amorce de la rue Saint-Sébastien, laquelle tire elle-même son nom d'une enseigne baptisée en l'honneur de Saint Sébastien, officier romain qui aida les chrétiens sous le règne de Dioclétien, au IIIe siècle. Il fut dénoncé puis percé de flèches, mais en réchappa. Vers 1670, la rue auquel son nom est attribué conduisait au petit hameau de Popincourt.

Le , la station est renommée Saint-Sébastien - Froissart[1] afin de souligner sa proximité avec la rue Froissart, laquelle rend hommage au poète et écrivain Jean Froissart (1337-1400 environ), qui relata dans ses Chroniques les événements européens survenus au cours de ses voyages. On lui doit également le roman courtois Méliador.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le 2 octobre 2006[2].

En 2011, 1 680 231 voyageurs sont entrés à cette station[3]. Elle a vu entrer 1 783 783 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 262e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[4],[5].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de deux accès, chacun constitué d'un escalier fixe orné d'un candélabre Dervaux :

  • l'accès 1 « rue Froissart - Musée Pablo Picasso » débouchant face au no 3 du boulevard Beaumarchais ;
  • l'accès 2 « rue Saint-Sébastien » se trouvant au droit du no 8 du même boulevard.

Quais[modifier | modifier le code]

Quais de la station.

Saint-Sébastien - Froissart est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations de métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte, les tympans et les débouchés des couloirs. Les cadres publicitaires sont en faïence de couleur brune (teinte qui n'existait pas à l'origine) et le nom de la station est également en faïence dans le style de la CMP d'origine. Les sièges de style « Akiko » sont de couleur orange. Les accès s'effectuent par l'extrémité nord. Il s'agit d'une des rares stations du réseau dont la décoration en céramique de style « CMP » n'est plus d'origine.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par la ligne 91 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N01 et N02 du réseau Noctilien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard Roland, Stations de métro d'Abbesses à Wagram, Christine Bonneton, , 224 p. (ISBN 9782862533827), p. 197.
  2. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 22 avril 2019)
  3. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 5 novembre 2012).
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  5. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]