Pointe du Lac (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pointe-du-Lac (homonymie)
Créteil
Pointe du Lac
L'accès à la station devantl'arrêt de la ligne de bus 393.
L'accès à la station devant
l'arrêt de la ligne de bus 393.
Localisation
Pays France
Ville Créteil
Coordonnées
géographiques
48° 46′ 08″ N 2° 27′ 53″ E / 48.768786216829, 2.464810609817548° 46′ 08″ Nord 2° 27′ 53″ Est / 48.768786216829, 2.4648106098175  

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
CréteilPointe du Lac
Caractéristiques
Zone 2-3
Transit annuel 2 384 761 (2013)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station PTL
Ligne(s) (8)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 117 393
(BUS) STRAV K
(BUS) SETRA 23
(8)
Précédent Créteil - Préfecture Terminus Suivant

Pointe du Lac est la 300e station du métro de Paris[1], sur la ligne 8, située sur la commune de Créteil. Elle a été ouverte le . C'est, depuis cette date, le terminus oriental de la ligne 8.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le conseil du STIF, autorité organisatrice des transports en Île-de-France, approuva l'avant-projet du prolongement de la ligne 8 du métro à Pointe du Lac et la convention de financement lors de son conseil du [2]. Les travaux préparatoires débutèrent le [3].

La réalisation du prolongement aura nécessité la réalisation d'un franchissement de la voie rapide RD1, par le biais d'un saut-de-mouton. Cet ouvrage long de 80 m et large de 8,20 m surplombe la ligne de 4,10 m et repose sur des pieux de 80 mm de diamètre ancrés à 18 m de profondeur. Le coût total prévu de l'ouvrage est 83 millions d'euros[4].

La station[modifier | modifier le code]

Vue générale de la station.

La station, ouverte le 8 octobre 2011, est devenue le nouveau terminus oriental de la ligne. Elle se situe en extérieur à l'extrême sud de Créteil, proche de la limite de Valenton, à 1,3 kilomètre au sud de la station Créteil - Préfecture, ancien terminus de la ligne, de 1974 à 2011.

Elle permet de relier le quartier de la pointe du Lac, le parc des sports (dont le stade de football de l'US Créteil) et le quartier d'affaires d'Europarc au réseau du métro de Paris. Ce projet s'est accompagné de la réalisation d'une ligne de bus en site propre, la nouvelle ligne 393, qui relie entre autres la station de métro à la gare de Sucy - Bonneuil sur la ligne A du RER, et à la gare de Créteil-Pompadour sur la ligne D du RER[5].

La station est située au nord de l'atelier de maintenance de la ligne, réalisé dans le cadre du prolongement[6],[7].

Entre sa mise en service et la fin de l'année 2011, 389 235 voyageurs sont entrés dans cette station[8]. En 2012, première année complète d'exploitation de la station, ils sont 2 177 224 voyageurs, ce qui la place en 238e position[9] sur les 302 stations du réseau par sa fréquentation. Elle a vu entrer 2 384 761 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 226e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[10],[11].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 117 et 393 du réseau de bus RATP, la ligne 23 du réseau de bus SETRA et la ligne K du réseau de bus STRAV.

À terme, elle pourrait être également desservie par le Téléval, une liaison de téléphérique actuellement à l'étude entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges, via Limeil-Brévannes[12].

À proximité[modifier | modifier le code]

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce chiffre de 300e station n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce exploiter 303 stations de métro et non 302.
  2. [PDF] STIF - conseil du 20 septembre 2006
  3. Marc Carémantrant, Île-de-France : le prolongement de la ligne 8 du métro engagé, Villes & Transports Magazine n° 423 (25 avril 2007), p. 13
  4. Le Moniteur n° 5462 du 1er août 2008, p. 15
  5. Projet TCSP Pompadour/Sucy-Bonneuil.
  6. Prolongement à Créteil Pointe du Lac
  7. Communiqué du STIF du 6 juillet 2011
  8. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 5 novembre 2012.
  9. Fichier excel Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 11 janvier 2014.
  10. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  11. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.
  12. « Conseil général du Val-de-Marne : « Le Téléval, un téléphérique pour le Val-de-Marne » », sur cg94.fr,‎ (consulté le 11 décembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]